Sélectionner une page

Point final et climax ultime de l’univers cinématographique Marvel tel qu’on le connaît, la sortie d’Avengers : Endgame conclut en grande pompe la saga de l’infini en offrant une suite et une fin à Avengers : Infinity War. Sorti en avril 2019, le blockbuster des frères Joe et Anthony Russo a eu un succès retentissant dans les salles de cinéma comme au box-office. En attendant sa sortie en Blu-ray / DVD, voici un récap du film accompagné de petites anecdotes croustillantes…

 

Avengers : Endgame, le rassemblement final

Après que Thanos ait utilisé le gant de l’infini et anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent leurs rangs tant bien que mal, dans le deuxième film des studios Marvel centré sur la bataille contre le Titan Fou. Captain Marvel, aka Carol Denvers (Brie Larson) retrouve Tony Stark (Robert Downey Jr.) et Nebula (Karen Gillian) dans leur vaisseau à la dérive, et les ramène sur Terre.

Les derniers Avengers composés de Captain America (Chris Evans), Hulk (Mark Ruffalo), Thor (Chris Hemsworth), Natasha Romanoff (Scarlett Johansson), James Rhodes (Don Cheadle) et Rocket (Bradley Cooper) partent alors à la recherche de Thanos (Josh Brolin), en compagnie de Carol Danvers. Ils prévoient de réutiliser les pierres d’infinité pour inverser le fameux snap, mais arrivés face au Titan, ils se rendent compte que ce dernier avait détruit les pierres afin de préserver ce qui a été fait. Thor, enragé, décapite Thanos.

Cinq ans plus tard, Scott Lang (Paul Rudd) parvient à s’échapper du monde quantique. Il explique à Natasha et Steve Rogers que seulement cinq heures s’étaient déroulées dans ce monde à part. Avec l’idée de pouvoir voyager dans le temps, les trois rendent visite à Tony Stark, désormais papa d’une petite Morgane. Stark refuse dans un premier temps, avant de changer d’avis.

Avec l’aide de Banner, désormais Professeur Hulk, il construit une machine à remonter le temps. Banner et Rocket se rendent en Norvège pour convaincre Thor, désormais bedonnant et fan de Fortnite, de venir les aider, tandis que Natasha retrouve Clint Barton (Jeremy Renner) à Tokyo, où il mène une vie de justicier sous le nom de Ronin suite à la disparition de sa famille.

Hulk, Ant-Man, Captain America et Iron Man retournent au New York de 2012. Banner rend visite à l’Ancien (Tilda Swinton) et parvient à la convaincre de lui laisser la pierre du temps, après avoir mentionné le Dr Strange. Rogers récupère habilement la pierre de l’esprit, mais Stark et Lange échouent à voler le Tesseract, que Loki récupère avant de se téléporter ailleurs. Cap et Iron Man remontent alors le temps jusque dans les années 1970 dans le QG du S.H.I.E.L.D., où Stark rencontrera son père Howard.

De leur côté, Rocket et Thor se rendent à Asgard pour y récupérer la pierre de la réalité : le Dieu du Tonnerre en profite pour voler Mjolnir. Nebula et War Machine arrivent sur Morag, où ils récupèrent la pierre du pouvoir. Mais Nebula est victime d’un bug de ses implants cybernétiques et reste bloquée sur la planète, menant le Thanos de 2014 à découvrir son succès futur, et la volonté des Avengers de changer les choses.

Enfin, Barton et Romanoff se battent sur Vormir pour savoir qui de l’un ou de l’autre fera le saut fatal, nécessaire pour récupérer la pierre de l’âme. Natasha se sacrifie, permettant à Clint de repartir avec le joyau.

De retour dans le présent, les Avengers créent leur propre gant de l’infini grâce à l’armure d’Iron Man, que Banner utilise pour ramener les disparus à la vie. Mais la Nebula de 2014, toujours loyale envers son père, utilise la machine temporelle pour téléporter Thanos et son armée dans le présent, où il attaque le QG des Avengers, à la recherche des pierres. Iron Man, Thor et Captain America combattent Thanos, mais ne parviennent pas à le repousser, malgré le fait que Cap se soit montré digne de porter Mjolnir. Mais alors que Thanos se prépare à déverser sa puissance sur Terre, les renforts arrivent avec en fer-de-lance Sam Wilson aka Le Faucon (Anthony Mackie), Black Panther (Chadwick Boseman), Dr Strange (Benedict Cumberbatch) et bien sûr Spider-Man (Tom Holland).

Après un « Avengers, rassemblement » qui aura fait frissonner tous les fans, le combat final nous en met plein des yeux. Captain Marvel y sera également de la partie, jusqu’à la scène finale où Tony Stark se sacrifie en utilisant son gant de l’infini. L’armée de Thanos, et le Titan lui-même disparaissent, tandis qu’Iron Man rend son dernier souffle dans les bras de Pepper (Gwyneth Paltrow), Spider-Man et Rhodey.

Les funérailles de Stark rassemblent les Avengers une dernière fois. Thor laisse les rênes d’Asgard à la Valkyrie pour rejoindre les Gardiens de la Galaxie qui partent à la recherche de la Gamora (Zoe Saldana) de 2014. Rogers remonte le temps pour replacer les pierres d’infini dans leurs lignes temporelles respectives ainsi que Mjolnir, et réapparaît beaucoup plus âgé pour léguer son bouclier et son titre à Sam Wilson. Le film se conclut sur Steve, resté dans le passé et offrant enfin à Peggy la dernière danse qu’il lui avait promise.

 

Avengers : Endgame, une conclusion lucrative pour les studios Marvel

Kevin Feige peut se vanter de ses films : dès la bande-annonce en VO et en VF du film, la hype n’a cessé de grimper chez les fans de Marvel, tous impatients de connaître la suite du fameux Avengers : Infinity War, qui avait enchaîné les critiques positives. Très peu d’infos avaient été divulguées par Marvel à propos du synopsis : comment les plus grands héros allaient-ils vaincre le terrible Thanos ?

Résultat, Endgame effectue le meilleur démarrage de l’histoire du cinéma et reste désormais deuxième film le plus lucratif de tous les temps, derrière l’Avatar de James Cameron… du moins pour le moment, puisque les studios Marvel ont annoncé que le film ressortait en salle avec une scène post-générique et un hommage. Avec un but de dépasser Avatar à peine dissimulé.

Quoi qu’il en soit, le film rapporte 833 130 966 $ aux États-Unis et au Canada, fait 6 738 931 entrées en France, et engrange au total 2 745 374 322 dollars dans le monde… et ceci avant la nouvelle vague de projection ! Les Studios Marvel ont même proposé une version plus longue au cinéma pour tenter de dépasser le record détenu par Avatar (2,788 milliards de dollars). Lors de sa première semaine de sortie en France, Endgame a attiré 3 348 471 spectateurs dans les salles de cinéma, un chiffre hallucinant quand on voit que X-Men : Dark Phoenix a fait 87 991 entrées lors de son premier jour sur les écrans.

Avengers : Endgame reste loin devant les autres films du MCU. Pour leur troisième semaines de diffusion, Avengers : Infinity War a vendu près de 767 431 tickets, contre 514 233 pour Avengers : L’Ère d’Ultron et 398 836 pour le premier Avengers. Black Panther de Ryan Coogler a totalisé 625 682 entrées alors que de son côté, Captain Marvel a réuni 354 462 personnes au cinéma.

avengers-endgame-combat-thanos

 

Encore une pluie d’anecdotes

D’une durée de 181 minutes malgré l’absence de scène post-générique, Avengers : Endgame est le plus long film du MCU. Scott Lang revient dans notre monde et se retrouve dans un box avec l’inscription Lang 616. C’est une référence à la Terre 616, univers dans lequel les héros Marvel évoluent en comics.

La séquence où Stark et Rodgers se rendent dans les locaux du S.H.I.E.L.D en 1970 regorge de clins d’œil : le majordome d’Howard Stark, interprété par James D’Arcy apparaît, et devient le premier acteur à être présent dans les films et les séries Marvel.

Le casque du premier Ant-Man apparaît dans le bureau de Hank Pym, tandis que Peggy fait référence à un certain Braddock, qui est un super-héros répondant au nom de Captain Britain !

avengers-endgame-tony-stark

Tel père telle fille : Morgan demande des cheeseburgers à Happy après l’enterrement de son père. C’est une référence directe au film Iron Man, où Stark demandait ces burgers après son retour d’Afghanistan.

Le film Iron Man, le premier du MCU, se concluait avec la fameuse réplique « Je suis Iron Man ». Un hommage rendu dans le dernier film de la saga entamée par le film de Jon Favreau en 2008 puisque les derniers mots de Stark seront les mêmes.

Thor et les Asgardiens de la Galaxie : la blague de Thor à ses nouveaux compagnons renvoie à une série de comics récente écrite par Cullen Bunn.

Captain America parvient habilement à récupérer la pierre de l’esprit en glissant un « Hail HYDRA » à l’oreille des agents du groupe terroriste. Une citation faisant référence au comics Captain America : Steve Rogers, où Cap se révèle être un agent de l’HYDRA depuis le début… un clin d’œil en fan service bienvenu !

Le dernier caméo de Stan Lee le montre rajeuni, roulant à toute allure devant la base de l’armée et leur incitant à « faire l’amour, pas la guerre ».

Fiche Technique

Réalisation : Anthony et Joe Russo
Scénario : Christopher Markus et Stephen McFeely, d’après les personnages créés par Stan Lee et Jack Kirby
Direction artistique : Ray Chan
Décors : Charles Wood
Costumes : Judianna Makovsky
Photographie : Trent Opaloch
Montage : Jeffrey Ford et Matthew Schmidt
Musique : Alan Silvestri
Production : Kevin Feige
Production déléguée : Victoria Alonso, Louis D’Esposito, Jon Favreau, Alan Fine, Stan Lee
Coproduction : Mitchell Bell
Société de production : Marvel Studios
Société de distribution : Walt Disney Studios Distribution
Budget : 356 millions de $5
Durée : 181 minutes
Dates de sortie : 24 avril 2019 (France) ; 26 avril (USA)

Le casting

 

Robert Downey Jr. : Tony Stark / Iron Man
Chris Evans : Steve Rogers / Captain America
Chris Hemsworth : Thor
Mark Ruffalo : le Dr Bruce Banner / Hulk
Scarlett Johansson : Natasha Romanoff / Black Widow
Jeremy Renner : Clint Barton
Don Cheadle : le colonel James « Rhodey » Rhodes / War Machine
Paul Rudd : Scott Lang / Ant-Man
Brie Larson : Carol Danvers / Captain Marvel
Karen Gillan : Nébula
Danai Gurira : Okoye
Bradley Cooper : Rocket
Josh Brolin : Thanos
Zoe Saldana : Gamora
Benedict Cumberbatch : Stephen Strange / Dr Strange
Tom Holland : Peter Parker / Spider-Man
Chadwick Boseman : T’Challa / Black Panther
Chris Pratt : Peter Quill / Star-Lord
Elizabeth Olsen : Wanda Maximoff / Scarlet Witch
Sebastian Stan : James « Bucky » Barnes / le Soldat de l’hiver
Anthony Mackie : Sam Wilson / le Faucon
Evangeline Lilly : Hope van Dyne / la Guêpe
Tom Hiddleston : Loki
Tessa Thompson : Valkyrie
Dave Bautista : Drax le Destructeur
Tilda Swinton : L’Ancien
Vin Diesel : Groot
Pom Klementieff : Mantis
Letitia Wright : Shuri
Winston Duke : M’Baku / L’Homme-singe
Samuel L. Jackson : Nick Fury
Cobie Smulders : Maria Hill
Gwyneth Paltrow : Pepper Stark / Rescousse
Jon Favreau : Harold « Happy » Hogan
Frank Grillo : Brock Rumlow / Crossbones
Robert Redford : Alexander Pierce
Rene Russo : Frigga
Natalie Portman : Jane Foster
Michael Douglas : Henry « Hank » Pym
Benedict Wong : Wong
Hayley Atwell : Peggy Carter
James D’Arcy : Edwin Jarvis
John Slattery : Howard Stark
William Hurt : Thaddeus « Thunderbolt » Ross
Linda Cardellini : Laura Barton
Michelle Pfeiffer : Janet van Dyne
Angela Bassett : Ramonda
Tom Vaughan-Lawlor : Ebony Maw
Marisa Tomei : May Parker
Ty Simpkins : Harley Keener
Hiroyuki Sanada : Akihiko
Kerry Condon : FRIDAY
Ross Marquand : Crâne rouge
Taika Waititi : Korg
Jacob Batalon : Ned Leeds
Callan Mulvey : Jack Rollins
Maximiliano Hernández : Jasper Sitwell
Ken Jeong : un garde de sécurité
Yvette Nicole Brown : un agent du SHIELD
Lexi Rabe : Morgan Stark
Stan Lee : le conducteur des années 1970 (caméo)
Joe Russo : un homme au groupe de parole (caméo, crédité sous le nom de Gozie Agbo)