Sélectionner une page

Cinéma


Les films DC comics les plus kitsch que vous devez absolument regarder !

Les films DC comics les plus kitsch que vous devez absolument regarder !

Si DC Comics s’impose comme une référence en matière de comics, ses adaptations cinématographiques ont longtemps été chaotiques. De Catwoman à Batman & Robin, en passant par Supergirl, les pots cassés sont en effet nombreux parmi les films DC comics. Zoom sur les perles nanardesques signées DC Comics !

Le classement des pires films de la franchise DC Comics

The Batman avec Adam West – 1966

Comme vous allez pouvoir le constater assez vite, Batman au cinéma fait partie des plus grandes victimes de DC Comics. Avec le long-métrage de 1966, on atteint des sommets délicieusement kitschissimes. Il faut dire que le film (issu de la série du même nom) cumule les situations absurdes et les scènes cultes. Comme quand Batman parvient, hors champ, à échapper in extremis à un missile, avant de déclarer qu’il doit sa survie au sacrifice héroïque d’un « généreux marsouin » qui s’est jeté sur sa trajectoire.

films-dc-comics-batman

Batman et Robin sont toujours prêts à en découdre

Ces dernières années, le film a acquis un statut particulier dans la culture pop, faisant du regretté Adam West, l’interprète de Batman, une vraie star dans les conventions geeks.

Steel avec Shaquille O’Neil – 1997

N’est pas acteur qui veut. Quand, en 1997, le basketteur Shaquille O’Neil endosse le rôle de Steel, super-héros mineur de DC, il ne fait pas vraiment preuve d’un talent de comédien. Le personnage avait pourtant un vrai potentiel. Imaginez un mix entre Batman et Iron-Man : ça aurait pu être tellement classe… D’autant que dans les comics, Steel a, durant un temps, pris la place de Superman ! Scènes ridicules et scénario prévisible, le film a d’ailleurs été un véritable échec au box-office.

films-dc-comics-steel

Robocop peut aller se rhabiller…

Batman & Robin avec George Clooney et Arnold Schwarzenegger – 1997

Il faut croire que 1997 est une bien mauvaise année pour la franchise DC Comics. Et une fois de plus, c’est le chevalier noir qui trinque. Sur le papier, le Batman & Robin de Joel Schumacher avait pourtant tout pour séduire, notamment par son casting : George Clooney en super-héros, Schwarzy en Mr. Freeze et Uma Thurman en Poison Ivy !

films-dc-comics-batman-robin

Batman version cuir chromé

Hélas trois fois hélas, le film est une véritable catastrophe. Pour commencer, il n’y a qu’à voir le costume de notre pauvre Batman, qui flatte un peu trop ses attributs masculins. Mais les accessoires ne sont pas les seuls points négatifs du film. On peut citer, par exemple, les répliques incroyables et autres punchlines au rabais. Comme dans cette scène mémorable où Batman s’adresse à Mister Freeze en glissant un subtil jeu de mot, digne des plus grands comiques : « Freeze, t’es givré ! ». On reste sans voix…

 

Catwoman avec Hale Berry – 2004

films-dc-comics-catwoman

Devine qui n’a pas eu ses croquettes ce matin

S’il ne fallait retenir qu’un film DC parmi les plus mauvais, ce serait certainement Catwoman. Malgré la présence d’Halle Berry et de Sharon Stone au casting, le film s’enlise du début à la fin dans le ridicule le plus absolu. Le personnage de Selina Kyle n’a jamais été aussi maltraité : effets spéciaux au rabais, hypersexualisation de l’héroïne et scénario improbable, Catwoman n’a pas volé sa récompense aux Razzie Awards !

Supergirl – 1984

Quand, en 1984, le personnage de Supergirl, la cousine de Clark Kent, arrive au cinéma, Tristar Pictures était loin d’imaginer que DC ferait mourir le personnage un an plus tard dans la saga Crisis on Infinite Earths. Les producteurs avaient de grands projets pour la super-héroïne. Malheureusement, le seul et unique film consacré à Supergirl n’aura pas de suite, Christopher Reeves (acteur de Superman) ayant même refusé d’apparaître au casting. C’est ce qu’on appelle un coup d’épée dans l’eau et c’est dommage quand on sait

Superman III et IV avec Christopher Reeve – 1983-1987

Après le très bon premier film de Richard Dorner en 78, et sa suite, déjà plus contestée, Superman III et IV écornent littéralement l’image du fils de Krypton.
À commencer par l’épisode III, qui bascule complètement dans le registre de la comédie et fait de l’acteur Richard Pryor la véritable vedette du film, reléguant Christoper Reeve et son Clark Kent au rang de personnage secondaire. Assez mal reçu par le public, il ne marquera pas du tout les esprits. Et dire qu’au moment de l’écriture, la présence de Brainiac était initialement envisagée… On est loin du compte !

superman-4-nuclear-man

Nuclear Man se prend une grosse rouste par Superman

Superman IV accomplit cependant l’exploit d’être encore plus mauvais que son prédécesseur. Et c’est peu dire : budget ridicule et disparition de nombreuses scènes au montage, le résultat fait peine à voir. L’homme d’acier ne se relèvera pas indemne de cette injustice : il faudra attendre plus de vingt ans, avec Superman Returns de Bryan Singer pour le voir revenir au cinéma.

Alors, pour vous, le pire film de DC Comics se trouve dans le classement ? N’hésitez pas à commenter ! Et si les adaptations cinématrographiques des super-héros vous intéressent, n’hésitez pas à lire notre dossier sur les films Marvel (phase 1 à 3).

Les acteurs qui ont incarné Batman au cinéma et à la télé

Les acteurs qui ont incarné Batman au cinéma et à la télé

Créé en 1939 par Bob Kane et Bill Finger, le chevalier noir protecteur de Gotham City est aujourd’hui l’une des figures les plus emblématiques de l’univers DC Comics avec Superman. Après avoir vaincus de nombreux ennemis et subi quelques défaites notables, Batman a écumé les rues de Gotham City de longues années pour neutraliser les criminels de cette ville rongée par la corruption.

Même s’il est un des super-héros le plus aimé du public, les acteurs qui ont incarné Bruce Wayne au cinéma ou dans les séries télé n’ont pas toujours fait l’unanimité et ont toujours suscité la polémique. Après notre article sur les acteurs qui ont incarné Superman au cinéma, voici un retour sur ces acteurs qui ont endossé le rôle d’un super-héros qui a fêté ses 80 printemps !

 

Robert Pattinson, le nouveau Batman

robert-pattinson-batman-nicholas-hoult

Si vous n’avez pas suivi les news ces dernières semaines, l’annonce est officielle : après avoir été en concurrence avec Nicholas Hoult (Mad Max : Fury Road, X-Men), Robert Pattinson (Twilight) va incarner le chevalier noir, après Ben Affleck et Christian Bale, pour un reboot dont le tournage est annoncé pour 2021 (la date est encore provisoire). Matt Reeves, le réalisateur qui devrait tourner ce film a d’ailleurs précisé que contrairement aux autres films, ce nouvel épisode allait nous présenter un jeune Batman d’une trentaine d’années qui cherche ses marques. Nous ne verrons donc pas la genèse du héros comme dans Batman Begins de Nolan ou ses aventures en tant que justicier déjà aguerri comme dans les films de Burton.

Le casting a été très rapide car Matt Reeves savait vraiment ce qu’il voulait. Avant Robert Pattinson, d’autres acteurs ont été présentis : Jake Gyllenhaal, Kit Harington (Jon Snow de Game of Thrones) , Armie Hammer ou encore Aaron Taylor-Johnson

 

Ben Affleck (2016 – 2018)

Batman v Superman, Suicide Squad, Justice League

acteurs-batman-ben-affleck

Jamais auparavant un acteur n’avait été autant critiqué avant d’endosser la batsuit. Et pour cause, Ben Affleck a très rapidement été pointé du doigt pour l’échec critique et commercial de Daredevil, treize années plus tôt. Malgré tout, à la sortie du film Batman V Superman : l’Aube de la justice, une partie des fans lui reconnaîtra les qualités d’un vrai Batman, tandis que l’autre reprochera au personnage son ultra-violence. Rappelons que le Batman de Zach Snyder tue certains criminels, alors que c’est précisément la ligne que se refuse à franchir le héros dans la plupart des versions.

Si l’acteur a par la suite manifesté l’envie de rester dans le costume du Dark Knight et de passer derrière la caméra, les errances de DC en matière de direction artistique ainsi que l’échec commercial des films ont eu raison de sa motivation.

David Mazouz (2014 – 2019)

La série Gotham

acteur-batman-david-mazouz

La série Gotham, produite par la Fox, met en avant James Gordon, une jeune recrue de la police de Gotham City, qui fait équipe avec le détective Harvey Bullock. Le milliardaire Thomas Wayne est assassiné avec sa femme, laissant leur films Bruce sous la responsabilité de leur majordome Alfred Pennyworth. Nous voyons donc le jeune Bruce, incarné par David Mazouz, évolué et gagner en maturité à chaque saison de la série.

 

 

Christian Bale (2005 – 2012)

Batman Begins, Batman The Dark Knight, Batman Rises

acteurs-batman-christian-bale

Pour beaucoup, la trilogie de Christopher Nolan reste à ce jour la meilleure adaptation du chevalier noir de Gotham au cinéma. De tous les acteurs ayant incarné Batman, Bale est quant à lui le plus apprécié de la critique et des fans à travers le monde.

Ancrée dans un univers plus sombre et plus réaliste, la saga nous montre un Bruce Wayne plus taciturne que jamais. Charismatique à souhait, l’acteur trouve l’un de ses meilleurs rôles, et sa voix prête au personnage une noirceur encore inégalée. Assurément l’une des meilleures versions de l’homme chauve-souris.

The Dark Knight marquera aussi un tournant pour un autre personnage : le Joker, magistralement interprété par le regretté Heath Ledger.

 

George Clooney (1997)

Batman & Robin

acteurs-batman-george-clooney

Malheureusement pour George Clooney, de tous les acteurs de Batman, il est celui à qui le costume du chevalier noir aura le moins profité. Loin de livrer une mauvaise prestation, on le retrouve cependant mal à l’aise dans son rôle de justicier. Répliques loufoques, gros plans hasardeux sur l’entrejambe des costumes, tout est réunit pour faire de Batman & Robin un divertissement assez gênant. Clooney ira jusqu’à confesser, quelques années plus tard, qu’il regrettait d’avoir joué dans le film… Assurément une erreur de parcours pour le justicier.

 

Val Kilmer (1995)

Batman Forever

acteurs-batman-val-kilmer

Keaton ayant refusé d’enfiler le costume une nouvelle fois, il est succédé par Val Kilmer, tandis qu’à la réalisation Joel Schumacher remplace Burton. Si l’acteur s’en sort honorablement et le film rencontre un vrai succès commercial, on retiendra avant tout la prestation de Jim Carrey dans le rôle de l’Homme Mystère. Robin y fait quand à lui sa première apparition sous les traits l’acteur Chris O’Donnell.

Michael Keaton (1989, 1992)

Batman, Batman Returns

acteurs-batman-michael-keaton

Le retour de Batman au cinéma ne se fera qu’en 1989, sous l’impulsion de Warner Bros. Bien décidé à mettre le super-héros sur le devant de la scène, le studio confie la réalisation du film à Tim Burton. Quand celui-ci choisit Michael Keaton, qui avait travaillé avec lui sur Beetlejuice, Warner est d’abord assez frileux. En effet, bien que le comédien ait acquis une renommée mondiale, le rôle déluré extravaguant de Beetlejuice lui colle à la peau, ce qui peine à convaincre la production.

En dépit de cette appréhension, le film est un véritable succès et le premier film de super-héros à marquer le grand public. Il marque également l’avènement d’un autre personnage : le Joker, alors interprété par un Jack Nicholson au sommet de son art. Plus sombre et gothique, l’univers de Batman est transcendé, et cette vision de l’homme chauve-souris par Burton s’imposera longtemps comme une référence dans l’inconscient collectif.

 

Adam West (1966 – 1968)

La série Batman et Batman : The Movie

acteurs-batman-adam-west

En 1966, l’American Broadcasting Company produit une nouvelle série centrée autour des aventures de Batman. Pendant 3 saisons, on retrouve l’excellent Adam West dans le rôle titre. Pensée pour être humoristique, la série est restée célèbre pour son côté outrancièrement kitsch (allez jeter un œil à la scène du sacrifice du marsouin). Elle donnera un film, et permettra à l’interprète du super-héros d’accéder au rang d’icône de la culture pop. A noter qu’un film avec les mêmes acteurs est sorti juste après la première saison de la série.

 

Robert Lowery (1949)

La série Batman et Robin

acteurs-batman-rob-lowery

Après le succès de la série initiale, Columbia Pictures relance la série pour 15 épisodes supplémentaires, encore une fois avec la présence du fidèle acolyte de Batman : Dick Grayson alias Robin. Même costume, mais acteur différent cette fois, puisque c’est Robert Lowery qui reprend le rôle. Plus habitué à incarner des cowboys, sa prestation ne laissera malheureusement pas un souvenir impérissable aux téléspectateurs.

 

Lewis Wilson (1943)

La série Batman

acteurs-batman-lewis-wilson

Bien avant les Batman de Tim Burton, le Dark Knight faisait ses débuts sur le petit écran sous les traits de l’acteur Lewis Willson. Dans cette série de 15 épisodes, Batman affronte des ennemis japonais sur fond de seconde guerre mondiale (certains répliques sont d’ailleurs franchement racistes). Le programme rencontre un franc succès, et cela en dépit du costume de la chauve-souris, dont les oreilles sont assez grandes pour servir d’antennes radio ! Pour la petite histoire, l’apparence du personnage d’Alfred Pennyworth dans les comics reprendra par la suite celle de William Austin, l’acteur qui l’incarne dans la série