Sélectionner une page

Biographie de Christopher Eccleston

 

Christopher Eccleston ( ;né le 16 février 1964) est un acteur anglais. Récipiendaire d’un Emmy Award et de deux nominations aux BAFTA Awards, Eccleston est surtout connu pour son travail à la télévision et au cinéma – en particulier pour ses collaborations avec les réalisateurs Danny Boyle et Michael Winterbottom et les auteurs Peter Flannery, Jimmy McGovern et Russell T. Davies. Christopher Eccleston a incarné Malekith dans le film du MCU : Thor : Le Monde des ténèbres avec Chris EvansTom HiddelstoneChris HemsworthNathalie Portman et Samuel L. Jackson entre autres…

Eccleston s’est formé à la Royal Central School of Speech and Drama de Londres et a fait ses débuts professionnels sur scène dans une production de Bristol Old Vic de A Streetcar Named Desire. Eccleston a attiré l’attention pour ses rôles de Derek Bentley dans Let Him Have It et David Stevens dans Shallow Grave et pour ses performances télévisées dans Cracker et Hillsborough. Sa performance en tant que Nicky Hutchinson dans la mini-série Our Friends in the North de la BBC (1996), mise en nomination au BAFTA, a fait d’Eccleston un nom connu au Royaume-Uni ; il a suivi la série avec des rôles au cinéma dans Jude, A Price Above Rubies, Elizabeth, eXistenZ, Gone in 60 Seconds, The Invisible Circus, The Others, 24 Hour Party People et 28 Days Later et des rôles à la télévision dont la série dramatique Clocking Off et une deuxième nomination au BAFTA comme personnage messianique Stephen Baxter dans The Second Coming.

Eccleston a attiré l’attention et a été acclamé pour avoir dépeint la neuvième incarnation du Docteur dans la reprise en 2005 de la série de science-fiction Doctor Who de la BBC, devenant le premier à jouer le rôle depuis 1996. Il a quitté le rôle après une seule série, remportant un prix national de télévision et recevant des nominations aux prix de la Broadcasting Press Guild et au BAFTA Cymru Award pour sa performance. Eccleston est depuis apparu dans les séries télévisées Heroes, The Shadow Line, Blackout, Lucan, The Leftovers, Safe House, Fortitude et The A Word et dans des films dont G.I.. Joe : The Rise of Cobra, Thor : The Dark World and Legend. Il a remporté un Emmy Award international pour sa performance dans un épisode de la série anthologique Accusé. Sur scène, Eccleston a joué les rôles-titres dans les productions de Hamlet et Macbeth ainsi que dans les productions de Miss Julie, A Doll’s House et Antigone. Depuis 2017, Eccleston raconte la série documentaire Ambulance.

 

 

Enfance et scolarité

 

Christopher Eccleston est né dans une famille ouvrière de Langworthy, Salford, Lancashire, Angleterre, le plus jeune des trois fils d’Elsie et Ronnie Eccleston. Ses frères, Alan et Keith, sont jumeaux et ont huit ans de plus que lui. La famille vivait dans une petite maison en terrasse sur la rue Blodwell avant de déménager à Little Hulton quand Eccleston avait sept mois. Eccleston fréquenté Joseph Eastham High School, où il est devenu chef d’établissement. À l’âge de 19 ans, il a été inspiré à entrer dans la profession d’acteur par des drames télévisés tels que Boys from the Blackstuff.

Eccleston a suivi un cours de deux ans sur les bases de la performance à Salford Tech avant de s’entraîner à la Central School of Speech and Drama. En tant qu’acteur, il a été influencé dans ses premières années par Ken Loach’s Kes et Albert Finney dans Saturday Night et Sunday Morning, mais il s’est vite retrouvé à interpréter les classiques, dont les œuvres de Shakespeare, Chekhov, et Molière. À l’âge de 25 ans, Eccleston a fait ses débuts professionnels sur scène dans la production de A Streetcar Named Desire par Bristol Old Vic. Sous-employé comme acteur pendant quelques années après ses études, Eccleston a occupé divers petits boulots dans un supermarché, sur des chantiers de construction et comme modèle d’artiste.

 

Premiers films (1991-2005)

 

Eccleston a d’abord attiré l’attention du public en tant que Derek Bentley dans le film Let Him Have It (1991), et un épisode de Inspector Morse « Second Time Around » (1991). En 1992, il a joué le rôle de Sean Maddox dans la mini-série dramatique de la BBC Friday on my Mind. Un rôle régulier dans la série télévisée Cracker (1993-1994) lui a valu d’être reconnu au Royaume-Uni et, après qu’il eut fait part de son désir de quitter la série aux patrons de la télévision, ils ont tué son personnage en octobre 1994, faisant de lui une victime du tueur en série Albie Kinsella (Robert Carlyle). À peu près à la même époque, Eccleston apparaît dans l’épisode « One, Two, Buckle My Shoe » de la série Poirot adapté des mystères d’Agatha Christie.

Il a joué dans le film à petit budget de Danny Boyle, Shallow Grave (1994), dans lequel il a joué avec l’acteur Ewan McGregor. La même année, il a remporté le rôle de Nicky Hutchinson dans la série dramatique épique Our Friends in the North de la BBC, dont la diffusion sur BBC Two en 1996 a contribué à faire de lui un personnage célèbre au Royaume-Uni. Eccleston a joué dans une distribution qui comprenait les acteurs Mark Strong et Gina McKee, ainsi que Daniel Craig. En 1996, il a pris le rôle de Trevor Hicks – un homme qui a perdu ses deux filles dans la catastrophe de Hillsborough en 1989 – dans le téléfilm Hillsborough, écrit par Jimmy McGovern. Dans la vraie vie, il a été le témoin de Trevor Hicks à son mariage en mars 2009.

Depuis, sa carrière cinématographique a pris son envol avec divers rôles, dont Jude (1996), Elizabeth (1998), eXistenZ (1999), Gone in 60 Seconds (2000), The Others (2001), 24 Hour Party People (2002) et 28 Days Later (2002). Il a joué un rôle majeur en tant que protagoniste de la Tragédie des Revengers de 2002, adaptée de la pièce du même nom de Thomas Middleton. Il a joué dans les films indépendants A Price Above Rubies (1998) et The Invisible Circus (2001). Il a joué dans le film de vol de voiture Gone in 60 Seconds, mais n’a pas passé son permis de conduire avant janvier 2004. Il a déclaré à l’émission Top Gear de la BBC que son permis de conduire le limitait aux véhicules à transmission automatique.

Il a joué dans divers rôles à la télévision, en particulier dans des dramatiques britanniques. Il s’agit notamment de Hearts and Minds (1995) pour Channel 4, Clocking Off (2000) et Flesh and Blood (2002) pour la BBC et Hillsborough (1996), une version moderne d’Othello (2001), jouant’Ben Jago’, (le personnage de Iago), et de l’épopée religieuse par téléfantaisie The Second Coming (2003) pour ITV, où il incarne Steve Baxter, fils de Dieu. Il a fait des apparitions dans des épisodes de la comédie dramatique Linda Green (2001) et du sketch macabre The League of Gentlemen (2002). Eccleston est apparu dans un rôle scénique dans Hamlet dans la production de 2002 au Leeds’s West Yorkshire Playhouse. En mars-avril 2004, il est retourné sur les lieux dans une nouvelle pièce de théâtre, Electricity.

Eccleston a été nominé deux fois dans la catégorie Meilleur acteur aux British Academy Television Awards. Sa première nomination remonte à 1997 pour Our Friends in the North, mais il a perdu contre Nigel Hawthorne (pour The Fragile Heart). Il a été nominé en 2004 pour The Second Coming ; Bill Nighy a gagné pour State of Play. Eccleston a remporté le prix du meilleur acteur lors de la remise des prix 1997 de la Broadcasting Press Guild Awards for Our Friends in the North. En 2003, il a remporté pour la deuxième fois le prix RTS du meilleur acteur, pour sa performance dans Flesh and Blood. En juillet 2004, un sondage d’experts de l’industrie, mené par le magazine Radio Times, a élu Eccleston « 19th Most Powerful Person in Television Drama ».

 

Doctor Who (2005)

 

Le 2 avril 2004, il a été annoncé qu’Eccleston jouerait la neuvième incarnation du Docteur dans la reprise de la série télévisée de science-fiction Doctor Who de la BBC, dont la diffusion a débuté le 26 mars 2005. Eccleston a été le premier acteur à jouer le rôle qui est né après le début de la série, bien que par moins de trois mois. Le 30 mars 2005, la BBC a publié une déclaration, apparemment d’Eccleston, affirmant qu’il avait décidé de quitter le rôle après une seule série, parce qu’il craignait de devenir typecast. Le 4 avril 2005, la BBC a révélé que la « déclaration » d’Eccleston avait été faussement attribuée et diffusée sans son consentement. La BBC a admis qu’elle avait rompu un accord conclu en janvier pour ne pas révéler publiquement qu’il n’avait l’intention de faire qu’une seule série. Cette déclaration avait été faite après que des journalistes eurent posé des questions au service de presse.

Le 11 juin 2005, lors d’une interview à la BBC, lorsqu’on lui a demandé s’il avait aimé travailler sur Doctor Who, Eccleston a répondu : « Mixed, mais c’est une longue histoire. Les raisons pour lesquelles Eccleston a quitté ses fonctions continuent d’être débattues dans les journaux britanniques : le 4 octobre 2005, Alan Davies a déclaré au Daily Telegraph qu’Eccleston avait été « surmené » par la BBC et qu’il avait quitté son poste parce qu’il était « épuisé ». Dans une interview accordée en 2010, Eccleston a déclaré qu’il avait quitté le spectacle parce qu’il  » n’aimait pas l’environnement et la culture dans lesquels les acteurs et l’équipe devaient travailler « , mais qu’il était fier d’avoir joué ce rôle.

 

Le 7 novembre 2008, au Théâtre national pour promouvoir son livre The scénariste’s Tale, Russell T. Davies a dit que le contrat d’Eccleston était pour une seule année parce qu’il était incertain si le spectacle se poursuivrait au-delà d’une seule série de reprise. Rétrospectivement, dit-il, cela a été un énorme succès, mais à l’époque, il y avait des doutes au sein de la BBC. Eccleston a été élu « acteur le plus populaire » aux National Television Awards 2005 pour son portrait du docteur.

En juillet 2012, Eccleston a parlé positivement de son temps sur Doctor Who lors d’une conférence au Théâtre National. Cela l’a amené à spéculer qu’il envisageait de faire une apparition de retour en tant que neuvième médecin pour le spécial du 50e anniversaire de l’émission, « The Day of the Doctor », en 2013. Le onzième docteur, Matt Smith, a déclaré qu’il aurait aimé qu’Eccleston revienne, mais après avoir discuté avec le producteur exécutif Steven Moffat, Eccleston a refusé son rôle. Cependant, dans une interview accordée en 2018, Eccleston a affirmé que la BBC l’avait mis sur liste noire lorsqu’il est parti.

 

Oeuvres récentes (depuis 2005)

 

Le 30 octobre 2005, Eccleston s’est produit sur scène au théâtre Old Vic à Londres dans la pièce Night Sky, aux côtés de Navin Chowdhry, Bruno Langley, David Warner, Saffron Burrows et David Baddiel. Eccleston a fait partie du jury du 2ème Festival International du Film d’Amazonas en novembre 2005. Le réalisateur Norman Jewison était président du jury. En décembre 2005, Eccleston s’est rendu dans la province indonésienne d’Aceh dans le cadre de l’émission BBC Breakfast news, examinant comment les survivants du tsunami du lendemain de Noël 2004 ont reconstruit leur vie.

En mars 2006, Eccleston est apparu dans le documentaire spécial Best Ever Muppet Moments d’ITV en tant que commentateur. En mai 2006, il a joué le rôle du narrateur dans une production de Roméo et Juliette au Lowry Theatre de Salford, sa ville natale. La compagnie théâtrale avec laquelle il a joué, Celebrity Pig (dont il est le mécène), est composée de comédiens ayant des difficultés d’apprentissage. En août 2006, Eccleston a tourné New Orleans, Mon Amour avec Elisabeth Moss. Le film a été réalisé par Michael Almereyda et tourné après l’ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans. Il est sorti en 2008 dans des festivals de cinéma en Amérique et en Italie.

Fin 2006, il a joué dans Perfect Parents, un drame télévisé écrit et réalisé par Joe Ahearne, qui l’avait dirigé dans Doctor Who. Eccleston a rejoint la distribution de la série télévisée NBC Heroes dans l’épisode « Godsend », qui a été diffusé le 22 janvier 2007. Eccleston a joué un personnage nommé Claude qui a le pouvoir de l’invisibilité, et aide Peter Petrelli avec ses pouvoirs. Eccleston a joué le rôle du Cavalier dans une adaptation cinématographique du roman de Susan Cooper, The Dark Is Rising, qui a ouvert ses portes aux États-Unis le 5 octobre 2007.

Eccleston est apparu à l’émission Four World Cinema Award de la BBC en février 2008, faisant valoir les mérites de cinq succès internationaux tels que The Lives of Others et Pan’s Labyrinth avec Jonathan Ross et Archie Panjabi. En 2009, Eccleston a joué aux côtés d’Archie Panjabi dans un court métrage intitulé The Happiness Salesman. Eccleston a accepté de faire le film à cause de Panjabi et du fait qu’il a gagné le concours britannique de courts métrages. Il est aussi apparu comme le vilain Destro dans le G.I. Joe film, G.I.. Joe : La montée du cobra. Eccleston est également apparu dans un épisode du Sarah Silverman Program en tant que héros culte de la science-fiction dans une émission-dans-l’émission intitulée « Dr. Laser Rage », peut-être en référence à son passage dans Doctor Who.

Eccleston a été incarné par John Lennon dans une production de la BBC intitulée Lennon Naked, diffusée au Royaume-Uni le 23 juin 2010, avec Eccleston dans le rôle titre, et Naoko Mori, qui avait déjà joué avec lui dans Doctor Who, en tant que Yoko Ono. En Novembre 2010, Eccleston a joué dans le premier épisode de BBC One anthologie drame Accusé. Il a remporté un Emmy Award international pour son rôle. En mai 2011, il a joué le rôle de Joseph Bede dans The Shadow Line, un feuilleton télévisé en sept épisodes pour BBC Two.

Le 31 décembre 2011, Eccleston a joué le rôle de Pod Clock dans une adaptation du roman pour enfants de Mary Norton The Borrowers sur BBC One. En juillet 2012, il a joué dans le thriller politique Blackout sur BBC One. Le même mois, il joue le rôle de Creon dans une adaptation d’Antigone au Théâtre Royal National ; sa prestation dans la pièce est dite « charismatique » et « intense ».

En 2013, Eccleston dépeint le méchant Malekith dans Thor : The Dark World, la suite de Thor et le huitième volet du Marvel Cinematic Universe. À partir de 2014, il a interprété le personnage régulier The Reverend Matt Jamison dans la série dramatique The Leftovers de HBO.

Eccleston a commencé à apparaître en 2016 dans le rôle de Maurice Scott dans la dramatique The A Word de la BBC. Maurice est le père excentrique mais adorable de sa fille qui, avec son mari, a un fils autiste. La deuxième série a commencé à être diffusée en novembre 2017 au Royaume-Uni et aux États-Unis, où The A Word est diffusé sur SundanceTV. Une troisième série vient d’être confirmée, lors de son entretien avec le public suite à une projection de Shallow Grave au début du Norwich Film Festival. Lee Ingleby, membre de la distribution, a cité : « Nous avons toujours prévu de le faire tous les deux ans ».

Eccleston a joué le rôle principal dans la production de Macbeth par la Royal Shakespeare Company en 2018.

 

Vie personnelle

 

Eccleston marié Mischka en Novembre 2011. Ils ont eu leur premier enfant, Albert, en février 2012. Leur deuxième enfant, Esme, est né en 2013. Ils ont divorcé en décembre 2015.

Eccleston précédemment identifié comme athée, mais en 2016 a donné des interviews décrivant son attitude changeante envers la foi et a déclaré qu’il ne se considérait plus comme athée, mais agnostique.

Il est un supporter de Manchester United et a été un coureur régulier de marathon jusqu’en 2000.

En septembre 2007, dans le cadre d’un projet de construction de 9,5 millions de livres sterling, le Pendleton College de Salford a baptisé son nouvel auditorium de 260 places le Eccleston Theatre.

Eccleston est un travailleur caritatif passionné, devenant ambassadeur de Mencap le 28 avril 2005, et est également un supporter de la Croix-Rouge britannique. Il soutient également la recherche sur la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence ; son père, Ronnie, a souffert de démence vasculaire dans ses dernières années, jusqu’à sa mort en 2012.

Sur le plan politique, Eccleston a critiqué le Parti conservateur et s’est dit préoccupé par les possibilités qui s’offrent aux acteurs de son milieu d’atteindre son niveau de réussite dans l’avenir. En juillet 2017, il aurait déclaré :  » Le gouvernement et le parti conservateurs ont toujours eu pour politique de détruire l’identité de la classe ouvrière.. Si vous les empêchez d’avoir une voix culturelle, et c’est ce qui se passe, ils y parviennent.. Ils nous détestent, ils veulent nous détruire, donc on nous empêche d’avoir une voix. »

 

 

Filmographie de Christopher Eccleston

 

1991 : Let Him Have It (titre original : Let Him Have It) de Peter Medak : Derek Bentley

1992 : Death and the Compass (titre original : Death and the Compass) de Alex Cox : Alonso Zunz

1992 : Roots (titre original : Roots) de Simon Curtis :

1992 : One, Two, Buckle My Shoe (titre original : One, Two, Buckle My Shoe) de Ross Devenish : Frank Carter

1992 : Friday On My Mind (titre original : Friday On My Mind) de Marc Evans : Sean Maddox

1992 : Rachel’s Dream (titre original : Rachel’s Dream) de Viv Albertine : Man in Dream

1993 : Anchoress (titre original : Anchoress) de Chris Newby : Priest

1995 : Petits meurtres entre amis (titre original : Shallow Grave) de Danny Boyle : David Stephens

1996 : Jude (titre original : Jude) de Michael Winterbottom : Jude Fawley

1996 : Hillsborough (titre original : Hillsborough) de Charles McDougall : Trevor Hicks

1998 : Elizabeth (titre original : Elizabeth) de Shekhar Kapur : Duke of Norfolk

1998 : Sonia Horowitz, l’insoumise (titre original : A Price Above Rubies) de Boaz Yakin : Sender Horowitz

1999 : eXistenZ (titre original : eXistenZ) de David Cronenberg : Seminar Leader

1999 : Mort clinique (titre original : Heart) de Charles McDougall : Gary Ellis

1999 : With or Without You (titre original : With or Without You) de Michael Winterbottom : Vincent Boyd

1999 : Dockers: Writing the Wrongs (titre original : Dockers: Writing the Wrongs) de Solon Papadopoulos : narrateur (voix)

2000 : 60 secondes chrono (titre original : Gone in Sixty Seconds) de Dominic Sena : Raymond Calitri

2001 : Les Autres (titre original : The Others) de Alejandro Amenábar : Charles Stewart

2001 : Vérité apparente (titre original : The Invisible Circus) de Adam Brooks : Wolf

2001 : Strumpet (titre original : Strumpet) de Danny Boyle : Strayman

2001 : Othello (titre original : Othello) de Geoffrey Sax : Ben Jago

2002 : Revengers Tragedy (titre original : Revengers Tragedy) de Alex Cox : Vindici

2002 : Dina (titre original : Jeg er Dina) de Ole Bornedal : Leo Zhukovsky

2002 : The King and Us (titre original : The King and Us) de Alan Taylor : Anthony

2002 : Flesh and Blood (titre original : Flesh and Blood) de Julian Farino : Joe Broughton

2002 : Sunday (titre original : Sunday) de Charles McDougall : Major Gen. Robert Ford

2003 : 28 jours plus tard (titre original : 28 Days Later) de Danny Boyle : Major Henry West

2003 : The Importance of Being Morrissey (titre original : The Importance of Being Morrissey) de Ricky Kelehar : narrateur

2003 : 24 Hour Party People (titre original : 24 Hour Party People) de Michael Winterbottom : Boethius

2005 : Doctor Who: Born Again (titre original : Doctor Who: Born Again) de Euros Lyn : Ninth Doctor

2005 : E=mc2 – Une biographie de l’équation (titre original : Einstein’s Big Idea) de Gary Johnstone : narrateur (voix)

2006 : Perfect Parents (titre original : Perfect Parents) de Joe Ahearne : Stuart

2007 : Les Portes du temps (titre original : The Seeker: The Dark Is Rising) de David L. Cunningham : The Rider

2008 : New Orleans, Mon Amour (titre original : New Orleans, Mon Amour) de Michael Almereyda : Henry

2009 : G.I. Joe : Le Réveil du Cobra (titre original : G.I. Joe: The Rise of Cobra) de Stephen Sommers : McCullen / Destro

2010 : Amelia (titre original : Amelia) de Mira Nair : Fred Noonan

2010 : Lennon Naked (titre original : Lennon Naked) de Edmund Coulthard : John Lennon

2010 : The Happiness Salesman (titre original : The Happiness Salesman) de Krishnendu Majumdar : Salesman

2011 : Le Mini Noël des Borrowers (titre original : The Borrowers) de Tom Harper : Pod Clock

2012 : When Wrestling Was Golden: Grapples, Grunts and Grannies (titre original : When Wrestling Was Golden: Grapples, Grunts and Grannies) de Linda Sands : narrateur

2013 : Thor : Le Monde des ténèbres (titre original : Thor: The Dark World) de Alan Taylor : Malekith

2013 : Song for Marion (titre original : Song for Marion) de Paul Andrew Williams : James

2013 : National Theatre Live: Fifty Years on Stage (titre original : National Theatre Live: Fifty Years on Stage) de Nicholas Hytner :

2013 : Doctor Who – Le jour du Docteur (titre original : Doctor Who: The Day of the Doctor) de Nick Hurran : The Doctor

2013 : Emily (titre original : Emily) de Caroline Harvey : James

2013 : When Coal Was King (titre original : When Coal Was King) de Joe Ahearne :

2013 : Muse of Fire (titre original : Muse of Fire) de Giles Terera : lui/elle-même

2013 : Lucan (titre original : Lucan) de Adrian Shergold : John Aspinall

2016 : Legend (titre original : Legend) de Brian Helgeland : Leonard ‘Nipper’ Read

2017 : Manchester: 100 Days After The Attack (titre original : Manchester: 100 Days After The Attack) de Toby Dallmeyer : Voice

2018 : Where Hands Touch (titre original : Where Hands Touch) de Amma Asante : SS Officer (Lutz’s Father)

2018 : Dead in a Week (Or Your Money Back) (titre original : Dead in a Week (Or Your Money Back)) de Tom Edmunds : Harvey

2018 : RSC Live: Macbeth (titre original : RSC Live: Macbeth) de Polly Findlay : Macbeth

2018 : King Lear (titre original : King Lear) de Richard Eyre : Oswald

 

Émissions TV

 

1990 : Casualty (épisode 13) : Stephen Hills

1991 : Chancer (épisode 1) : Radio

1991 : Inspector Morse (épisode 1) : invité(e) ou non crédité(e)

1992 : Rachel’s Dream (épisode ) : Man in Dream

1992 : Agatha Christie’s Poirot (épisode ) : Frank Carter

1995 : Hearts and Minds (épisode ) : Drew Mackenzie

1996 : Cracker (épisode ) : DCI David Bilborough

1996 : Our Friends in the North (épisode ) : Nicky Hutchinson

2000 : Clocking Off (épisode ) : James ‘Jim’ Calvert

2000 : Clocking Off (épisode 2, 4) : invité(e) ou non crédité(e)

2001 : Linda Green (épisode 1) : Tom/Neil

2002 : The League of Gentlemen (épisode 6) : invité(e) ou non crédité(e)

2002 : What’s Your Problem? (épisode 1) : invité(e) ou non crédité(e)

2003 : The Second Coming (épisode ) : Stephen Baxter

2005 : Top Gear (épisode 3) : invité(e) ou non crédité(e)

2005 : GMTV (épisode 70) : invité(e) ou non crédité(e)

2007 : Heroes (épisode 12, 13, 14, 16, 17) : Claude

2009 : The Fuse (épisode ) : invité(e) ou non crédité(e)

2010 : Accused (épisode ) : Willy Houlihan

2010 : Doctor Who (épisode 1) : The Doctor

2011 : The Shadow Line (épisode ) : Joseph Bede

2011 : The Borrowers (épisode ) : invité(e) ou non crédité(e)

2012 : Blackout (épisode ) : Daniel Demoys

2013 : Lucan (épisode ) : John Aspinall

2013 : Doctor Who (épisode ) : Doctor (9)

2014 : The Leftovers (épisode ) : Matt Jamison

2015 : Safe House (épisode ) : Robert

2016 : The A Word (épisode ) : Maurice Scott

2018 : Come Home (épisode ) : Greg