Sélectionner une page

Si DC Comics s’impose comme une référence en matière de comics, ses adaptations cinématographiques ont longtemps été chaotiques. De Catwoman à Batman & Robin, en passant par Supergirl, les pots cassés sont en effet nombreux parmi les films DC comics. Zoom sur les perles nanardesques signées DC Comics !

Le classement des pires films de la franchise DC Comics

The Batman avec Adam West – 1966

Comme vous allez pouvoir le constater assez vite, Batman au cinéma fait partie des plus grandes victimes de DC Comics. Avec le long-métrage de 1966, on atteint des sommets délicieusement kitschissimes. Il faut dire que le film (issu de la série du même nom) cumule les situations absurdes et les scènes cultes. Comme quand Batman parvient, hors champ, à échapper in extremis à un missile, avant de déclarer qu’il doit sa survie au sacrifice héroïque d’un « généreux marsouin » qui s’est jeté sur sa trajectoire.

films-dc-comics-batman

Batman et Robin sont toujours prêts à en découdre

Ces dernières années, le film a acquis un statut particulier dans la culture pop, faisant du regretté Adam West, l’interprète de Batman, une vraie star dans les conventions geeks.

Steel avec Shaquille O’Neil – 1997

N’est pas acteur qui veut. Quand, en 1997, le basketteur Shaquille O’Neil endosse le rôle de Steel, super-héros mineur de DC, il ne fait pas vraiment preuve d’un talent de comédien. Le personnage avait pourtant un vrai potentiel. Imaginez un mix entre Batman et Iron-Man : ça aurait pu être tellement classe… D’autant que dans les comics, Steel a, durant un temps, pris la place de Superman ! Scènes ridicules et scénario prévisible, le film a d’ailleurs été un véritable échec au box-office.

films-dc-comics-steel

Robocop peut aller se rhabiller…

Batman & Robin avec George Clooney et Arnold Schwarzenegger – 1997

Il faut croire que 1997 est une bien mauvaise année pour la franchise DC Comics. Et une fois de plus, c’est le chevalier noir qui trinque. Sur le papier, le Batman & Robin de Joel Schumacher avait pourtant tout pour séduire, notamment par son casting : George Clooney en super-héros, Schwarzy en Mr. Freeze et Uma Thurman en Poison Ivy !

films-dc-comics-batman-robin

Batman version cuir chromé

Hélas trois fois hélas, le film est une véritable catastrophe. Pour commencer, il n’y a qu’à voir le costume de notre pauvre Batman, qui flatte un peu trop ses attributs masculins. Mais les accessoires ne sont pas les seuls points négatifs du film. On peut citer, par exemple, les répliques incroyables et autres punchlines au rabais. Comme dans cette scène mémorable où Batman s’adresse à Mister Freeze en glissant un subtil jeu de mot, digne des plus grands comiques : « Freeze, t’es givré ! ». On reste sans voix…

 

Catwoman avec Hale Berry – 2004

films-dc-comics-catwoman

Devine qui n’a pas eu ses croquettes ce matin

S’il ne fallait retenir qu’un film DC parmi les plus mauvais, ce serait certainement Catwoman. Malgré la présence d’Halle Berry et de Sharon Stone au casting, le film s’enlise du début à la fin dans le ridicule le plus absolu. Le personnage de Selina Kyle n’a jamais été aussi maltraité : effets spéciaux au rabais, hypersexualisation de l’héroïne et scénario improbable, Catwoman n’a pas volé sa récompense aux Razzie Awards !

Supergirl – 1984

Quand, en 1984, le personnage de Supergirl, la cousine de Clark Kent, arrive au cinéma, Tristar Pictures était loin d’imaginer que DC ferait mourir le personnage un an plus tard dans la saga Crisis on Infinite Earths. Les producteurs avaient de grands projets pour la super-héroïne. Malheureusement, le seul et unique film consacré à Supergirl n’aura pas de suite, Christopher Reeves (acteur de Superman) ayant même refusé d’apparaître au casting. C’est ce qu’on appelle un coup d’épée dans l’eau et c’est dommage quand on sait

Superman III et IV avec Christopher Reeve – 1983-1987

Après le très bon premier film de Richard Dorner en 78, et sa suite, déjà plus contestée, Superman III et IV écornent littéralement l’image du fils de Krypton.
À commencer par l’épisode III, qui bascule complètement dans le registre de la comédie et fait de l’acteur Richard Pryor la véritable vedette du film, reléguant Christoper Reeve et son Clark Kent au rang de personnage secondaire. Assez mal reçu par le public, il ne marquera pas du tout les esprits. Et dire qu’au moment de l’écriture, la présence de Brainiac était initialement envisagée… On est loin du compte !

superman-4-nuclear-man

Nuclear Man se prend une grosse rouste par Superman

Superman IV accomplit cependant l’exploit d’être encore plus mauvais que son prédécesseur. Et c’est peu dire : budget ridicule et disparition de nombreuses scènes au montage, le résultat fait peine à voir. L’homme d’acier ne se relèvera pas indemne de cette injustice : il faudra attendre plus de vingt ans, avec Superman Returns de Bryan Singer pour le voir revenir au cinéma.

Alors, pour vous, le pire film de DC Comics se trouve dans le classement ? N’hésitez pas à commenter ! Et si les adaptations cinématrographiques des super-héros vous intéressent, n’hésitez pas à lire notre dossier sur les films Marvel (phase 1 à 3).