Sélectionner une page

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 de James Gunn nous replonge dans les aventures des Avengers déjantés de l’espace. Sorti au cinéma en 2017, c’est le quinzième film du Marvel Cinematic Universe géré par Kevin Feige, qui a bien su surfer sur la popularité grandissante de ce groupe de héros aux goûts musicaux appréciables.

Une histoire de famille

Guardians of the Galaxy Vol.2 – pour la VO – débute en 1980 dans le Missouri, avec notre premier aperçu du père de Peter Quill, Ego (Kurt Russell). Ce dernier montre à Meredith Quill, la future mère de Star Lord, une plante alien qu’il a planté, lui expliquant qu’elle serait bientôt présente dans tout l’univers.

gardiens-galaxie-2-Ayesha

Ayesha, la reine des Sovereign

De nos jours, le groupe des Gardiens de la Galaxie composé de Star Lord (Chris Pratt), Gamora (Zoe Saldana), Drax (Dave Bautista), Rocket (Bradley Cooper) et Bébé Groot (Vin Diesel) effectue des missions à travers l’univers. La reine des Sovereign – une race d’alien se pensant supérieurs – Ayesha (Elizabeth Debicki) engage les Gardiens pour protéger des batteries d’énergie d’un gigantesque monstre, en échange de Nébula (Karen Gillan), la sœur de Gamora.

Mais après que Rocket, fidèle à lui-même, ait volé certaines de ces batteries, les Sovereign attaquent le vaisseau des Gardiens, qui sont sauvés de justesse par l’apparition d’une étrange silhouette perchée sur un vaisseau en forme d’œuf. Le groupe se crash sur une planète voisine, pour découvrir que la silhouette en question est Ego, la Planète Vivante et, cerise sur le gâteau, le père de Peter. Ego invite ce dernier, Gamora et Drax sur sa planète tandis que Rocket et Groot restent en retrait pour réparer le vaisseau et garder Nebula.

Dans le même temps, Ayesha, assez rancunière visiblement, engage Yondu Udonta (Michael Rooker) et son équipage, qui viennent d’être renvoyé de la haute communauté des Ravageurs pour cause de trafic d’enfants, à la poursuite des Gardiens. Ils parviennent à capturer Rocket, mais Yondu hésite à trahir Peter, lui qui l’a quasiment élevé. Une mutinerie éclate, menée par Taserface, bien aidé par Nebula. Le Ravageur emprisonne Yondu et Rocket et exécute les troupes restées loyales à leur ancien capitaine. Nebula quitte le groupe, partant à la recherche de Gamora pour la tuer, lui reprochant de l’avoir abandonné aux tortures que lui infligeait leur père Thanos. Yondu et Rocket réussiront à s’enfuir avec l’aide de Kraglin et de Groot.

Autre salle, autre ambiance sur la planète d’Ego, où ce dernier dévoile à Peter qu’il est un être Céleste surpuissant, manipulant la matière et prenant une forme humanoïde pour voyager dans l’univers. Il est la raison pour laquelle Peter a été enlevé de la Terre après la mort de Meredith, Ego ayant envoyé Yondu le récupérer, des années auparavant. Mais Yondu n’avait jamais livré Peter a Ego, et ce dernier le recherche depuis.

Alors qu’Ego apprend à Quill à manipuler l’énergie céleste, Nebula confronte enfin sa sœur. Le combat prend fin au moment où elles découvrent une cave remplie de squelettes humains. C’est à ce moment que Peter apprend de la bouche de son père que durant ses voyages, ce dernier plantait des graines à travers l’univers, pour terraformer toutes ces planètes à son image, créant ainsi des extensions de lui-même et devenant omniscient. Mais ce plan nécessite deux êtres Célestes, c’est pourquoi Ego mettait enceinte un maximum d’espèces féminines qui lui donneraient un enfant, que Yondu récupérerait pour lui livrer. Si toutes ses progénitures ont échoué, Peter réussit à maîtriser l’énergie Céleste, mais se tourne contre son père lorsqu’il lui dévoile qu’il était à l’origine du cancer ayant tué sa mère.

gardiens-galaxie-2-groot

Mantis (Pom Klementieff), la servante un poil naïve d’Ego, prévient Drax du plan de son maître, tandis que Rocket l’apprend de la bouche de Gamora et Nebula. Les Gardiens réunis avec Yondu et Groot décident alors d’agir : trouvant le cerveau d’Ego au cœur de la planète, Rocket fabrique une bombe pendant que Peter combat son père, lui tenant tête grâce à ses nouveaux pouvoirs. La bombe explose, tuant Ego et désintégrant la planète, tandis que les Gardiens s’enfuient. Peter se rend compte que ses pouvoirs disparaissent alors, tandis que Yondu se sacrifie pour sauver la vie du garçon qu’il avait élevé. Star Lord se rend finalement compte que c’était Yondu qui se rapprochait le plus d’un père pour lui, et pleure cette perte. Nebula part de son côté, avec la volonté de tuer Thanos. Les autres Gardiens rendent hommage à Yondu, accompagnés par de nombreux Ravageurs, dans une scène forte en émotion.

Malheur à ceux quittant la salle de cinéma dès la fin du film, puisque Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 contient 5 scènes post génériques assez courtes. Dans l’ordre : Kraglin apprend à maîtriser la flèche télé kinésique de Yondu, le leader des Ravageurs Stakar Ogord (Sylvester Stallone) retrouve ses anciens compagnons, Groot atteint le stade d’adolescent, Ayesha créé un être humain artificiel qu’elle prénomme Adam et on retrouve un groupe de Gardiens (les Watchers en VO, une race alien) écouter le Stan Lee aperçu en livreur FedEx à la fin de « Captain America : Civil War » sur une planète. Rien que ça.

Un projet ambitieux pour un résultat explosif

L’univers pensé par James Gunn depuis le premier volet des Gardiens de la Galaxie en 2014 était déjà riche. Et pourtant, le Vol.2 repousse encore ses limites, malgré que beaucoup d’idées n’aient pas pu aboutir, notamment l’intégration de Captain Marvel, Nova ou encore Kang le Conquérant. Au final, le film se concentre sur la relation familiale des différents Gardiens, et de Peter avec son père comme antagoniste principal. Le film de super-héros à la sauce science-fiction étant fortement attendu suite au succès du premier volume, la bande-annonce des Gardiens de la Galaxie Vol.2 accumule 81 millions de vues en 24 heures, ce qui est un record à l’époque pour un film Marvel. Record qui sera battu par les films de Dinsey qui suivront, notamment Spider-Man : Homecoming et bien sûr Avengers : Infinity War. Au final, le film engrange 389 813 101 $ au box-office américain, pour 3 232 533 entrées en France et un total mondial de 863 756 051 $.

gardiens-galaxie-2-stallone

De nombreux secrets de la galaxie

Nombreuses sont les anecdotes relatives au film, mais on retiendra premièrement que la production souhaitait initialement un caméo de David Bowie avant sa mort ! Au final, c’est notre boxeur préféré Sylvester Stallone qui y va de son petit rôle dans le film.

Pour continuer sur les caméos, on remarque Howard le Canard, déjà présent dans le volume 1, Stan Lee discutant avec Uatu le Gardien, David Hasselhoff, Miley Cyrus en Mainframe, Jeff Goldblum en Grand Master qu’on verra dans Thor : Ragnarok ou encore le chien Cosmo en tenue d’astronaute.

C’est Tyler Bates, acolyte bien connu de Marylin Manson, qui a composé la bande originale du film.

Le DVD Blu-Ray des Gardiens de la Galaxie Vol.2 est le premier film Marvel à être sorti en Ultra HD ou 4K pour les intimes. Précurseur.

Le premier film avait déjà fait son apparition dans le catalogue de Netflix, nous laissant penser que sa suite devrait également y être un jour.

L’une des scènes post-génériques nous montre les Gardiens de la Galaxie originels créés dans les comics : Yondu (décédé à ce moment du film), Martinex T’Naga, Charlie 27, Major Astro, Starhawk, Aleta, Mainframe et Krugarr (un Sorcier Suprême).

Bien évidemment, lorsque Ayesha mentionne le prénom d’Adam face à sa création, on ne peut que penser à Adam Warlock, un être surpuissant dans les comics et né en sortant… d’un cocon !

Fiche Technique

Réalisation : James Gunn
Scénario : James Gunn, d’après la série de comics Gardiens de la Galaxie
Photographie : Henry Braham
Musique : Tyler Bates
Production : Kevin Feige
Société de production : Marvel Studios
Société de distribution : Walt Disney Studios Motion Pictures
Durée : 137 minutes
Dates de sortie : 5 mai 2017 (États-Unis), 26 avril 2017 (France)

Le casting

Chris Pratt : Peter Jason Quill / Star-Lord
Zoe Saldana : Gamora
David Bautista : Drax le Destructeur
Vin Diesel : Groot (voix)
Bradley Cooper : Rocket (voix)
Kurt Russell : Ego
Michael Rooker : Yondu Udonta
Karen Gillan : Nébula
Pom Klementieff : Mantis
Sylvester Stallone : Stakar Ogord
Elizabeth Debicki : Ayesha, la prêtresse des Souverains (en)
Sean Gunn : Kraglin / Rocket (capture de mouvement)
Tommy Flanagan : Tullk
Laura Haddock : Meredith Quill
Hannah Gottesman : la Souveraine servante
Ben Browder : le Souverain amiral

A lire aussi