Sélectionner une page
Chronologie Marvel : le bon ordre pour regarder les films du MCU

Chronologie Marvel : le bon ordre pour regarder les films du MCU

Voilà maintenant une dizaine d’années que l’univers cinématographique de Marvel (MCU) a été mis en place et c’est au total 22 films et plusieurs séries dont celles disponibles sur Netflix (The Defenders, Jessica Jones, Luke Cage, …) qui s’inscrivent dans la chronologie marvel. Qu’on les juge fidèles aux comics de la Maison des Idées ou non, les films sortis de l’écurie Marvel Studios ont permis d’introduire les principaux héros du MCU.

Simplement avec toutes ces productions on s’y perd un peu dans la continuité. Un peu comme la saga X-Men, l’ordre de sortie des films n’est pas forcément  le même que l’ordre de visionnage comme le montre l’infographie ci-dessous. Et pour rendre les choses encore plus complexe, les interconnections entre les films et les séries sont nombreuses : on se souvient que les événements causés par Ultron dans le film ont une incidence sur les agents du SHIELD dans la saison 3. Mais pas de panique, on a fouillé les archives du MCU pour vous faire un topo sur la chronologie à respecter pour ne pas s’y perdre…

 

ordre-films-marvel-mcu

l’ordre de visionnage de la phase 1 à la phase 3

 

1) Captain America : First Avenger (2011)

Réalisé par Joe Johnston avec Chris Evans, Hayley Atwell, Sebastian Stan, Hugo Weaving, Tommy Lee Jones, Stanley Tucci

captain-america-firs-avenger

L’action de Captain America : First Avenger se déroule à notre époque, dans l’Arctique où une équipe découvre une épave d’avion enseveli sous la neige. Dans cet avion, ils tombent sur un étrange objet métallique en forme de disque de couleur rouge et blanc avec au centre une étoile blanche sur fond bleu. La scène suivante nous embarque en pleine Seconde Guerre mondiale en Norvège. Johann Schmidt, le chef de l‘H.Y.D.R.A., l’armée scientifique secrète du Troisième Reich, envahit, en 1942, la ville de Tønsberg pour mettre la main sur le Tesseract – un des plus inestimables trésors d’Odin dont l’origine est encore mystérieuse.

En 1943, Steve Rogers, un américain du New Jersey, rêve d’intégrer l’armée mais, petit et maigre, sa candidature est refusée. Cependant, le docteur Abraham Erskine accepte Steve Roger au sein de la S.S.R. (la Section Scientifique de Réserve) pour contribuer à un programme visant à créer une armée de super-soldats sous le contrôle d’Erskine, du colonel Chester Phillips et de l’agent britannique Peggy Carter

Dans le QG de l’H.Y.D.R.A., le docteur Arnim Zola et Schmidt parviennent à maîtriser l’énergie du Tesseract et de l’utiliser pour des armes. Schmidt découvre le programme Super-Soldat et envoie des tueurs pour assassiner Erskine. Celui-ci, dans le labo de la SSR, injecte le sérum du Super-Soldat dans Rogers et l’expose à des « Rayons Vita » qui permettent à Rogers de métaboliser le sérum et de se transformer. Plus grand, très musclé et doté d’une force surhumaine, il devient ainsi le premier Super Soldat.

Un tueur envoyé par Schmidt est infiltré dans l’équipe d’Erskine et l’assassine juste après l’expérience. Rogers parvient à le capturer après une course poursuite mais celui-ci se suicide. La formule du sérum a disparu après la mort du scientifique et Rogers est engagé par le sénateur Brandt pour jouer le rôle de Captain America. Il est ensuite envoyé en Italie et apprend que son ami d’enfance James « Bucky » Barnes a été capturé par les forces de l’H.Y.D.R.A. Il décide de partir à son secours avec l’agent Carter et Howard Stark. Ils libèrent Barnes et les autres prisonniers. Captain America affronte alors Schmidt et celui-ci dévoile sa véritable identité : Crâne Rouge. Il a reçu la première version du sérum d’Erskine mais étant encore imparfaite, elle lui a laissé d’affreuse séquelles : un visage décharné et une peau rouge écarlate qui lui vaut son surnom.

Crâne Rouge parvient à s’échapper mais Captain America, comprennant la menace que représente H.Y.D.R.A., attaque toutes ses bases. Pour l’aider dans sa tâche, Stark lui confie un bouclier fait de vibranium, un métal aux propriétés kinétiques uniques et quasi indestructible. Plus tard, ils mettent la main sur Arnim Zola mais Bucky tombe du train et fait une chute libre qui laisse croire qu’il est mort. Zola dévoile la localisation de Crâne Rouge à Captain America qui lui permettra de traquer cet ennemi redoutable et de comprendre son plan infernal : un avion ultra-sophistiqué, la Valkyrie, est équipée d’armes de destruction massive afin de bombarder les principales villes américaines.

S’ensuit un combat entre Rogers et son ennemi pendant lequel le Tesseract est endommagé. Crâne Rouge le prend alors à mains nues mais il est vaporisé dans une lumière intense. Le Tesseract tombe sur le sol de l’avion et dissout la paroi pour ensuite tomber dans la mer. Captain America, seul à bord de l’avion, comprend qu’il ne peut le manoeuvrer et le faire atterrir sans faire exploser les bombes. Il décide de se crasher dans l’Arctique. Plus tard, Howard Stark parvient à récupérer le Tesseract mais il est incapable de localiser Steve Rogers.

La dernière scène montre Captain America dans une chambre d’hôpital des années 40 mais une diffusion radiophonique anachronique, il comprend qu’il est dans un décor. Il s’échappe et se retrouve en plein Times Square. Un étrange personnage avec un bandeau sur l’oeil gauche, Nick Fury, qui explique à Rogers qu’il a dormi pendant 70 ans. Avant le générique de fin, Captain America dit simplement « J’ai raté un rendez-vous ».

Scène post-crédit : Alors que Steve s’entraîne sur un punching ball, Nick Fury vient le voir et lui apprend qu’il a besoin de lui pour sauver le monde.

Méchant du film : Johann Schmidt aka Crâne Rouge. Il dirige HYDRA, l’unité scientifique du Reich, et s’empare du Tesseract (le cube cosmique) pour maîtriser ses pouvoirs et développer des armes. On le croit mort à la fin du film mais on le retrouve dans Avengers 4…

 

2) Captain Marvel (2019)

Réalisé par Anna Boden avec Brie Larson, Samuel L. Jackson, Jude Law, Clark Gregg, Ben Mendelsohn, Lee Pace, Annette Bening.

captain-marvel-film-marvel

Captain Marvel met en scène Carole Denvers alias Captain Marvel, un des super-héros les plus puissants que la Terre ait connu. Sur la planète Hala vit un peuple guerrier très avancés, les Krees, en guerre avec les Skrulls, un peuple dont les représentants sont métamorphes. Vers est une combattante Kree très puissante et qui dispose de pouvoirs très très badass puisqu’elle peut faire jaillir des jets d’énergie très puissants de ses mains. Son mentor, Yon-Rogg, lui dit que ses pouvoirs lui ont été donnés et peuvent lui être retirés si elle n’apprend pas à contrôler ses émotions. Lors d’une mission de sauvetage, elle est capturée par les Skrulls qui, en fouillant sa mémoire, apprennent qu’elle est en fait une humaine de la planète Terre. Elle avait servi dans l’armée de l’air en tant que pilote d’essai pour un projet expérimental, le projet PEGASUS, dirigé par le docteur Wendy Lawson, il y a quelques années.

Vers parvient à s’échapper du vaisseau où elle est faite prisonnière et se retrouve sur Terre en 1995. Poursuivie, par plusieurs Skrulls, elle se fait suivre par Nick Fury et l’agent Coulson (rajeuni grâce à la CGI). Elle explique aux deux agents du SHIELD qui sont les Skrulls et leur capacité à changer de forme. C’est alors qu’elle se met à chercher avec Fury le docteur Lawson pour comprendre son passé et son lien avec la scientifique. C’est dans cette course poursuite qu’elle reconstitue les bribes de souvenirs qui lui restent de son passé : il y a 6 ans, lors d’un essai de l’avion expérimental qui servait au projet Pegasus, elle s’est faite attaquée par un vaisseau extra-terrestre et s’est crashé en compagnie du docteur Lawson. Celle-ci n’était autre que la Kree Mar-Vell qui avait mis au point un moteur supra-luminique mis en action grâce à une source d’énergie incroyable issus du Tesseract (alias la pierre de l’Espace). Après le crash, celle-ci se fait tuer par un autre Kree, Yon-Rogg, et Carol en cherchant à détruire le moteur selon le souhait de Mar-Vell, acquiert l’énergie du Tesseract ce qui lui confère ses pouvoirs gigantesque.

Carol Denvers comprend alors qu’elle a été manipulée depuis toutes ces années et que ses pouvoirs ont été bridés par les Krees pendant tout ce temps. Elle prend conscience de la pleine mesure de ses pouvoirs et se bat contre ses anciens alliés ainsi que les vaisseau de guerre de Ronan l’Accusateur, appelé par Yon-Rogg pour bombarder la Terre. Elle terrasse ses ennemis et décide de quitter la Terre pour aider le peuple Skrull. Elle laisse un émetteur à Fury avant de partir afin qu’il puisse la contacter en cas de force majeure. Par la suite, Fury prend conscience des menaces extérieures qui pèsent sur la Terre et décide de créer une équipe de super-héros sous le nom du Projet Initiative des Avengers.

‣ Scène post-crédit : Steve Rogers, Natasha Romanoff, James Rhodes et Bruce Banner cherchent à comprendre le fonctionnement du beeper que Fury avait activé avant d’être désintégré. Natasha leur exprime son souhait d’être avertie quand ils auront du nouveau, car elle veut savoir qui est à l’autre bout de la ligne. C’est alors que Captain Marvel surgit derrière Natasha et demande où est Fury.

‣ Méchant du film : les Skrulls et leur chef Talos, puis après le renversement de situation, ce sont les Kree qui deviennent les méchants.

 

3) Iron Man (2008)

Sorti en 2008 et réalisé par Jon Favreau avec Gwyneth Paltrow, Robert Downey Jr., Jeff Bridges, Terrence Howard

films-marvel-iron-man

Iron Man introduit le personnage iconique Tony Stark, playboy et héritier de l’empire industriel Stark Industries, se rend en Afghanistan pour présenter à des officiers sa dernière création, le missile Jericho. Son convoi est attaqué sur la route par des terroristes de l’organisation ‘Les Dix Anneaux’. Des shrapnels le touchent au coeur, il est fait prisonnier et ne survit que grâce à l’intervention du professeur Yinsen qui lui greffe à la poitrine un électro-aimant afin de retenir les débris métalliques qui menacent de lui perforer le coeur. Les terroristes le contraignent à fabriquer des missiles mais Stark construit secrètement un réacteur ARK, pour remplacer la batterie de voiture, et une armure.

Il parvient à s’échapper du camp des terroristes grâce à cette armure et au sacrifice de Yinsen. Lorsqu’il revient aux Etats-Unis, il est encore bouleversé par cette attaque et préfère que son entreprise cesse de produire des armes. Les actionnaires de Stark Industries sont paniqués en entendant cette annonce et Obadiah Stane, l’ami de Howard Stark et son successeur, rentre dans une colère profonde.

Tony développe à l’aide de JARVIS, son intelligence artificielle ultra-développée, une nouvelle armure bien plus sophistiquée et équipée d’un nouveau réacteur ARK afin de revenir en Afghanistan pour attaquer les terroristes. Il découvre sur place que les armes dont ils disposaient sont des armes Stark Industries. Il commence à se méfier de Stane et charge son assistante Pepper Potts de l’espionner pour découvrir ses agissements. Stane quant à lui vient rendre visites aux terroristes qui sont en réalité ses complices et les fait tous exécutés. Il s’empare des restes de l’armure que Stark avait construite et qui s’était disloquée pendant sa fuite.

Stane entreprend de réparer cette armure mais il n’arrive pas à reproduire le réacteur alors il entreprend de voler celui de Tony. Il crée ensuite Iron Monger et affronte Tony. Pepper intervient et fait exploser un réacteur de l’usine Stark ce qui provoque une décharge d’énergie qui tue Stane et épargne Tony. Le lendemain Tony est à une conférence de presse pour expliquer l’accident et avoue être Iron Man.

‣ Scène post-crédit : Nick Fury explique à Tony Stark qu’il n’est pas le seul super héro et lui parle des Avengers et du projet Initiative.

‣ Méchant du film : Obadiah Stane aka Ironmonger interprété par Jeff Bridges. D’abord mentor de Tony Stark, il est en fait l’instigateur de l’enlèvement de Stark et compte prendre la tête de Stark Industries.

 

4) Iron Man 2 (2010)

Sorti en 2010 et réalisé par Jon Favreau avec Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle

iron-man-2

Depuis les événements du premier volet, tout le monde sait que Tony Stark et Iron Man ne font qu’un. Dans Iron Man 2, on apprend que le générateur au palladium qui empêche les éclats de shrapnel d’atteindre son coeur empoisonne son sang à cause de la toxicité du métal. Tony s’enfonce dans la dépression et l’alcoolisme après avoir appris son pronostic vital. Le gouvernement fait pression sur Tony pour qu’il partage sa technologie avec l’armée. Le sénateur Stern tente de récupérer la technologie de Stark par l’intermédiaire de Justin Hammer, un autre industriel et rival de Tony.

Au même moment, en Russie, Anton Vanko, ancien partenaire d’Howard Stark, décède dans les bras de son fils Ivan. Ce brillant scientifique russe avait aidé Howard à créer le réacteur ARK pendant la guerre froide mais il n’obtint jamais la notoriété et la reconnaissance pour son aide précieuse et resta cloîtré dans la misère avec son fils. Celui-ci décide de reprendre les recherches scientifiques de son père pour se venger de la famille Stark. Il construit à son tour un réacteur ARK qu’il relie à des fouets électriques pour s’en servir comme d’une arme.

Pendant ce temps, Tony, face à l’imminence de sa mort, décide de léguer son entreprise à sa secrétaire Pepper Potts. Alors qu’il va signer les contrats de succession, il rencontre Natalie Rushman (qui est en réalité l’agent Natasha Romanoff, chargée par Fury de surveiller Stark). Subjugué par son charme, il lui demande de devenir sa nouvelle secrétaire et celle-ci accepte. Ivan Vanko, devenu Whiplash attaque l’Homme de Fer lors du Grand Prix de F1 de Monaco. Le héros en réchappe de justesse tandis que Whiplash est arrêté et mise en prison. Justin Hammer le fait évader et simule sa mort en échange de quoi il lui demande de l’aider à développer de nouvelles armes pour concurrencer Stark Industries.

Tony Stark sombre de plus en plus dans l’alcool et la débauche ce qui indigne son ami le lieutenant-colonel James « Rhodey » Rhodes. Celui-ci s’empare de l’armure Mark II et l’emporte dans une base de l’armée américaine. Justin Hammer est chargé d’améliorer l’armure et de la rendre plus offensive, la surnommant ainsi War Machine. Whiplash, de son côté, développe des drones de combat et augmente la puissance de son armure ce qui laisse Justin Hammer douter de ses réelles motivations et celui-ci décide de mettre Vanko de côté.

Stark se retrouve à Nick Fury qui lui révèle la couverture de Natasha Romanoff et l’incite à développer une nouvelle version du réacteur ARK avec une substance moins nocive et plus puissante que le palladium. Tony Stark créé ainsi une nouvelle armure et se rend à la Stark Expo où Justin Hammer présente les drones de combat et la War Machine. Cependant, Vanko parvient à s’échapper de ses geôliers et hacke les drones pour attaquer Iron Man. S’ensuit un combat entre Iron Man, les drones et Whiplash à l’issu duquel Vanko est vaincu et fait exploser les drones.

Plus tard, Pepper Potts est sur le point de démissionner ce que Tony refuse en lui avouant son amour. James Rhodes, quant à lui, refuse de rendre à Stark l’armure et devient War Machine. Quelques temps plus tard, Fury convoque Stark et lui confie qu’il préfère le mettre de côté du projet Initiative (qui vise à constituer une équipe de super-héros pour faire face à toutes sortes de menaces auxquels la Terre serait exposée) en raison de son côté instable. Il lui propose cependant de devenir consultant en échange de quoi il est décoré, lui et Rhodes, par le sénateur Stern.

‣ Scène post-crédit : Une voiture roule dans le désert du Nouveau-Mexique. Phil Coulson en sort et s’avance vers un cratère avant de dire au téléphone ‘Monsieur… nous l’avons trouvé’. On voit ensuite Mjöllnir, le marteau de Thor au centre du cratère.

‣ Méchant du film : Ivan Vanko aka Whiplash. Son père, Anton, était associé à Howard Stark (le père de Tony) pendant la guerre froide et développa avec lui le réacteur ARK (qu’on retrouve sur le torse de Tony et qui lui permet de survivre). Tombé en disgrâce, il transmit sa soif de revanche à son fils et celui-ci adapta le réacteur pour en faire un fouet électrifié capable de découper des voitures en deux.

 

5) Thor (2011)

Sorti en 2011 et réalisé par Kenneth Branagh avec Chris Hemsworth, Natalie Portman, Anthony Hopkins, Tom Hiddleston

thor

Thor nous présente le dieu nordique Thor, fils d’Odin le roi d’Asgard, qui s’apprête à hériter du trône mais la cérémonie est interrompue par l’arrivée de trois géants des glaces, les ennemis héréditaires des dieux vikings, qui tentent de s’emparer d’un artefact qui est la source de leur pouvoir. Thor, pour se venger de leur audace, décide de se rendre au royaume des Géants, le Jötunheim, pour défier le souverain des géants. Odin punit l’arrogance de son fils en exilant le dieu sur Terre sous l’apparence d’un simple mortel. Son marteau Mjöllnir est enchanté par Odin pour que seul une personne digne de lui puisse s’en servir.

Thor atterrit au Nouveau-Mexique privé de ses pouvoirs et fait la rencontre de Jane, Darcy et le Dr Erik Selvig qui mènent des travaux scientifiques au même endroit. Loki quant à lui découvre la vérité sur son origine et veut déchoir Odin de son trône. Il envoie le Destructeur, un automate presque indestructible, tuer Thor et ses amis Sif, Volstagg, Fandrall et Hogun. Une bataille acharnée va se dérouler et le Odinson devra montrer qu’il mérite ses pouvoirs s’il veut survivre.

‣ Scène post-crédit : Nick Fury rencontre le Docteur Selvig et lui remet le cube cosmique. Il lui explique que cet artefact est une source d’énergie illimitée. Selvig est très intéressé par cette révélation mais on aperçoit Loki dans le reflet d’une vitre. Le dieu maléfique est en fait en train de contrôler le scientifique.

‣ Méchant du film : Loki. On le pensait Asgardiens mais il est en fait le fils de Laufey, le roi des Géants des glaces, vaincu il y a plusieurs siècles par Odin et son armée à Tønsberg alors qu’il souhaitait envahir la Terre. Odin, après sa victoire, adopta Loki et le fit passer pour un Asgardien.

 

6) L’Incroyable Hulk (2008)

Sorti en 2008 et réalisé par Louis Leterrier avec Liv Tyler, Edward Norton, Tim Roth

incroyable-hulk-film

Hulk s’inscrit dans la continuité du film d’Ang Lee, sorti au cinéma en 2003. Bruce Banner est au Brésil caché dans les favelas. Suite à un accident qui l’a exposé au rayon gamma, ce scientifique se transforme en géant vert invincible et d’une puissance extrême dès lors qu’il est énervé, stressé ou en situation de danger. L’armée américaine retrouve sa trace et le traque pour synthétiser son sang dans l’espoir de créer un nouveau type de soldats invincibles. Il parvient à prendre la fuite et cherche un antidote à son mal aux Etats-Unis. Il espère également revoir sa fiancée Betty qu’il avait gravement blessée lors d’une de ses transformations. Or il se trouve que le père de Betty est le général Ross qui traque Bruce avec son bras droit Emil Blonsky, ancien soldat d’élite assoiffé de pouvoir.

La traque se fait de plus en plus violente jusqu’à l’apparition de l’Abomination, une créature aussi puissante que Hulk mais beaucoup plus violente. Hulk va devoir mener un combat acharné pour en venir à bout.

‣ Scène post-crédit : Tony Stark rencontre le Général Ross, qui noie son chagrin dans un bar, et lui parle d’une équipe de héros.

‣ Méchant du film : Emil Blonsky aka Abomination. Soldat d’élite au service du général Ross, Blonsky coordonne la traque de Banner. On lui inocule un sérum censé décupler ses aptitudes physiques. Un peu plus tard dans le film, on lui injecte le sang synthétiser de Banner ce qui provoque sa transformation une créature surpuissante : l’Abomination.

 

7) Avengers (2012)

Sorti en 2012 et réalisé par Joss Whedon avec Scarlett Johansson, Cobie Smulders, Robert Downey Jr.

avengers

Avengers est le film climax que nous attendions tous. Dans cet opus, Nick Furry, le directeur du SHIELD, la célèbre agence d’espionnage de l’univers Marvel, et réunit en son sein plusieurs super héros de la saga pour combattre les plans de Loki, le frère de Thor qui souhaite envahir la Terre. Iron Man, Thor, Hulk, Captain America et Black Widow se lancent alors à sa poursuite. Scénario inventé par Zak Penn, ce film possède l’originalité de réunir plusieurs héros de la saga Marvel qui n’étaient jamais apparus tous ensemble dans un même opus.

‣ Scène post-crédit : dans l’espace on voit l’Autre discuter avec un interlocuteur. Il lui dit que les humains ne sont pas si faibles et les défier pourrait être une entreprise mortelle. L’interlocuteur n’est autre que Thanos, qui a organisé l’invasion des Chitauris. Celui-ci sourit en entendant le mot ‘mort’. Plus tard, les Avengers sont en train de manger des shawarmas dans les décombres de New York, sans mot dire.

‣ Méchant du film : Loki allié avec les Chitauris, une race extra-terrestre très ancienne qui se vouent au contrôle de toute vie sur l’univers pour apporter une harmonie et éradiquer le désordre, le chaos et l’indépendance d’esprit. On comprend pourquoi cette race s’entend si bien avec Thanos…

 

8) Iron Man 3 (2013)

Sorti en 2013 et réalisé par Shane Black avec Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle

iron-man-3

Sorti en 2013, Iron Man 3 met en scène la lutte de Tony Stark contre Le Mandarin, ennemi juré d’Iron Man (ce personnage est apparu pour la première fois en 1964 dans les Comics Marvel). D’autre part, une organisation terroriste nuit à la population. Autant de nouvelles missions palpitantes qui attendent le célèbre milliardaire dans ce troisième volet de la saga.

‣ Scène post-crédit : Tony Stark se confie à Bruce Banner qui s’endort. A l’écran apparaît un message : ‘Tony Stark reviendra’.

‣ Méchant du film : le Mandarin, un terroriste britannique. On découvre ensuite qu’il n’est qu’une marionnette au service d’Aldrich Killian, un scientifique à l’origine du programme Extremis, dont le but est de traiter les personnes souffrant de mutilations.

 

9) Thor : Le Monde des ténèbres (2013)

Sorti en 2013 et réalisé par Alan Taylor avec Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston

thor-2

Thor : Le Monde des ténèbres reprend les aventures de Thor, le dieu nordique. La convergence des neuf mondes approche, et les elfes noirs sont de retour. Sa mission est de les plonger définitivement dans les ténèbres. Malekith, ennemi de Thor, souhaite s’emparer de l’Ether, un artefact pouvant l’aider à maîtriser la convergence des neuf mondes. Thor ne pourra s’empêcher de faire alliance avec son frère Loki pour parvenir à l’en empêcher.

‣ Scènes post-crédit :

  1. Sif et Volstagg, les compagnons de Thor, traversent la demeure du Collectionneur, conduit par une de ses servantes à la peau rose. Sur le chemin, ils aperçoivent le musée du Collectionneur et des extra-terrestres enfermés dans des cuves. Ils confient ensuite l’Ether au Collectionneur et celui-ci dit ‘En voilà déjà une, plus que cinq’.
  2. Thor et Jane se retrouvent sur Terre alors qu’un monstre de Jötunheim erre dans les rues de Londres.

‣ Méchant du film : Malekith, le chef des Elfes Noires. Celui-ci avait été vaincu il y a des siècles par Bor, le père d’Odin, perdant ainsi l’Ether. Ses fidèles lieutenant restèrent en hibernation jusqu’à temps que leur chef reviennent.

 

10) Captain America : Le Soldat de l’hiver (2014)

Sorti en 2014 et réalisé par Anthony Russo et Joe Russo avec Chris Evans, Scarlett Johansson, Sebastian Stan

captain-america-2

Dans ce deuxième opus de la saga Captain America, Steve Rodgers travaille désormais pour le SHIELD et coopère avec Black Widow pour faire échouer le complot monté par le Soldat de l’hiver, l’un des premiers personnages apparu dès 1941. Alors qu’il menait une vie paisible à Washington DC, il se retrouve mêlé dans un réseau d’intrigue et doit repousser plusieurs tueurs professionnels qui veulent le faire taire. Ce film marque l’apparition du Faucon, nouvel allié de Captain America et Black Widow.

‣ Scènes post-crédit :

  1. Le Baron Von Strucker aux commandes d’HYDRA est dans sa base secrète. On apprend qu’il détient le sceptre de Loki et que l’organisation dispose d’officines à travers le monde ce qui lui permettra de mener les Avengers vers de fausses pistes. On voit un homme et une femme dans des cellules séparées : Pietro (Quicksilver) et Wanda Maximoff (la Sorcière Rouge) faisant usage de leurs pouvoirs. Ceux-ci sont les seuls survivants des expérimentations de Strucker visant à « augmenter » les humains. Il ne fait aucun doute pour Strucker que les jumeaux seront un sérieux obstacle pour les Avengers s’ils venaient à découvrir la base secrète.
  2. Bucky visite l’exposition sur Captain America et lit un panneau racontant sa propre histoire.

‣ Méchant du film : Alexander Pierce, secrétaire du SHIELD qui officie secrètement pour HYDRA, et le Soldat de l’Hiver, qui n’est autre que Bucky, l’ami d’enfance de Steve Rodgers.

 

 

11) Les Gardiens de la galaxie (2014)

Sorti en 2014 et réalisé par James Gunn avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista

les-gardiens-de-la-galaxie

Sorti en 2014, Les Gardiens de la Galaxie retrace les aventures de Peter Quill, un aventurier traqué par les chasseurs de primes suite au vol d’un globe pas comme les autres que convoitait Ronan. Cependant, les agissements de ce dernier menacent l’univers tout entier. Quill s’allie alors avec Rocket, Groot, Gamora et Drax pour livrer un ultime combat contre leurs ennemis.

‣ Scène post-crédit : le Collectionneur est blessé dans son musée. Il boit un cocktail avec Howard the Duck et le chien Cosmo lui lèche le visage.

‣ Méchant du film : Ronan l’Accusateur. Ce Kree compte se venger de l’empire Nova qui était en guerre contre son peuple. Il accepte de rapporter l’orbe à Thanos, en échange de quoi ce dernier détruira la planète Xandar (capitale de l’empire Nova) à néant.

 

12) Avengers : L’Ère d’Ultron (2015)

Sorti en 2015 et réalisé par Joss Whedon avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson

ultron

Ce nouvel opus d’Avengers signe le retour de l’équipe formée par Iron Man, Hulk, Captain America, Thor, Hawkeye et Black Widow sur le grand écran. La bande doit maintenant faire face à un être technologique terrifiant qui souhaite éradiquer l’humanité : Ultron. Tony Stark est interrompu dans sa volonté de relancer un programme de paix qui peinait à voir le jour. Combattre cette nouvelle intelligence artificielle sera l’occasion de révéler de nouveaux destins, et de nouvelles alliances inattendues.

‣ Scène post-crédit : Thanos s’empare du Gant d’Infinité et décide de s’emparer des Pierres lui-même.

‣ Méchant du film : Ultron. Tony Stark et Bruce Banner analyse le sceptre de Loki, que les Avengers ont récupéré après avoir vaincu le Baron Von Strucker. Dans le noyau du sceptre, les deux scientifiques découvrent une intelligence artificielle supérieure à JARVIS. Celle-ci s’active et supprime JARVIS pour contrôler des armures de l’Iron Legion avec pour mission d’assurer la paix dans le monde et de supprimer les Avengers.

 

13) Ant-Man (2015)

Sorti en 2015 et réalisé par Peyton Reed avec Paul Rudd, Michael Douglas, Evangeline Lilly

ant-man

Ant-Man retrace l’histoire d’un cambrioleur sorti de prison, Scott Lang, à qui Hank Pym confie une mission périlleuse : s’infiltrer dans les locaux de Pym Tech Darren Cross et détruire le Yellow Jacket car Cross compte s’en servir à des fins néfastes. Pour cela, Scott doit revêtir la combinaison d’Ant-Man, costume spectaculaire lui permettant de modifier la taille de celui qui la porte.

‣ Scènes post-crédit : 

  1. Hank révèle à Hope, la fille de Hank Pym, qu’il existe une combinaison similaire à celle d’Ant-Man. Conçue à l’origine pour la Guêpe, elle doit revenir à Hope.
  2. Steve Rodgers et Sam Wilson se retrouvent dans un hangar. Le Soldat de l’Hiver a le bras coincé dans un étau. Les deux Avengers décident de garder le secret à propos de Bucky et le Faucon recommande un type qui pourrait les aider.

‣ Méchant du film : Darren Cross. Il était le protégé de Hank Pym jusqu’à ce qu’il prenne le contrôle de la société Pym Tech et décide de revendre la technologie créée par Hank au plus offrant.

 

14) Captain America : Civil War (2016)

Sorti en 2016 et réalisé par Anthony Russo et Joe Russo avec Chris Evans, Robert Downey Jr., Scarlett Johansson

captain-america-civil-war

 

Premier film de la troisième vague des productions Marvel, Captain America : Civil War débute en Afrique alors que Steve Rogers est à la tête du groupe des Avengers. Suite à une intervention ratée, les Nations-Unies décident de placer une instance de supervision du groupe. Divisés, les Avengers doivent pourtant faire face au retour du Soldat de l’hiver.

‣ Scènes post-crédit :

  1. Barnes et Rodgers sont dans un laboratoire du Wakanda. Bucky décide de se replonger dans un sommeil cryogénique en attendant qu’un moyen soit trouvé pour le libérer de son conditionnement. Captain America prévient T’Challa que garder le Soldat de l’Hiver dans son royaume est une menace mais le souverain reste confiant dans les moyens de protection dont dispose le Wakanda.
  2.  Peter Parker, encore blessé après son affrontement en Allemagne, examine le lance-toile de Tony Stark. Il déclenche ensuite une interface holographique aux couleurs de Spider-Man.

‣ Méchant du film : Helmut Zemo, un ancien officier de l’unité d’élite sokovienne, Echo-Scorpion, qui souhaite se venger des Avengers. Il obtient les codes d’activation du Soldat de l’Hiver et se sert de ce dernier pour obtenir des informations dont le compte-rendu d’une mission que Barnes avait exécutée en 1991. Cette information lui permettra d’accomplir sa mission : détruire les Avengers de l’intérieur.

 

15) Doctor Strange (2016)

Sorti en 2016 et réalisé par Scott Derrickson avec Benedict Cumberbatch, Chiwetel Ejiofor, Rachel McAdams

films-marvel-doctor-strange

Doctor Strange suit l’histoire du Dr. Stephen Strange, brillant neurochirurgien obligé d’apprendre la maitrise des arts mystiques au coeur d’un monde caché. Un tragique accident l’oblige à repenser sa place dans le monde, et à mettre son égo de côté. C’était sans compter sur de nombreux événements inattendus…

‣ Scène post-crédit : Dans le Sanctum, Dr Strange demande à Thor pourquoi il a ramené Loki sur Terre. L’Asgardien explique qu’ils étaient à la recherche d’Odin. Dr Strange leur propose son aide en échange de quoi tous les trois devront retourner sur Asgard une fois la mission accomplie. Cette scène est présente dans Thor : Ragnarok

‣ Méchant du film : Dormammu. Il est un Faltine (une race extra-dimensionnelle faite de magie pure) très puissant et avide de conquête. Il a été exilé dans la Dimension Noire il y a très longtemps avec sa soeur Umar. Il est contacté par Kaecilius et ses zélotes pour mener à bien son plan : envahir la Terre et la faire basculer dans la Dimension Noire.

 

 

16) Les Gardiens de la galaxie Vol. 2 (2017)

Sorti en 2017 et réalisé par James Gunn avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista

les-gardiens-de-la-galaxie-vol-2

Les Gardiens de la Galaxie sont repartis dans leur aventures inter-sidérales. Star-Lord, Gamora, Drax le Destructeur, Rocket et baby Groot sont missionnés par les Souverains pour protéger de précieuses batteries de l’Abilisk, un monstre inter-dimensionnel. Ils réussissent leur mission mais sont ensuite pourchassés par les Souverains car Rocket a volé une des batteries. Dans leur fuite, ils se retrouvent échoués sur la planète Berhert où il font la connaissance du Céleste Ego. Ce dernier leur révèle l’étrange filiation de Star-Lord.

‣ Scènes post-crédit :

  1. Kraglin essaye de maîtriser la flèche télékinétique de Yondu. Il blesse Drax en l’utilisant.
  2. Le chef des Ravageurs, Stakar réunit son ancienne équipe.
  3. Ayesha, la prêtresse des Souverains, dit à une des ses servantes qu’elle a créé un être parfait, Adam, afin de vaincre les Gardiens de la Galaxie. On comprend qu’il s’agit de très puissant Adam Warlock.
  4. Groot a changé de forme et se retrouve maintenant adolescent. Forme qu’il aura dans Infinity War.
  5. Stan Lee racontent ses aventures aux Gardiens mais ceux-ci se lassent de ses histoires et finissent par partir.

‣ Méchant du film : Ego. Il s’agit d’une entité cosmique vieille de millions d’années qui a acquis la maîtrise de la matière et une intelligence extrêmement développée au fil du temps. Lors de son exploration de la galaxie, il a laissé des extensions de lui-même sur différentes planètes, dont la Terre, afin de les absorber.

 

17) Spider-Man : Homecoming (2017)

Sorti en 2017 et réalisé par Jon Watts avec Tom Holland, Michael Keaton, Robert Downey Jr.

spider-man-homecoming

Spider-Man : Homecoming est un reboot de l’Homme Araignée sans être une origin story puisque Peter Parker est déjà Spider-Man dès le début du film. Il n’est pas simple de concilier une vie de lycéen avec celle de super-héros. Peter Parker en fait les frais et est à la recherche de sa véritable identité. De retour chez sa tante, il ne parvient pas à oublier son expérience bouleversante aux côtés des Avengers. Alors qu’il souhaite retrouver sa vie antérieure, la tentation est trop forte. L’apparition du Vautour, son nouvel ennemi, sera l’occasion pour repartir à l’aventure.

‣ Scènes post-crédit :

  1. Le Vautour retrouve Mac Gagan, qui a été capturé par Spider-Man. Celui-ci propose au Vautour d’envoyer ses hommes tuer l’Homme Araignée mais il a besoin de son identité ce que le vautour refuse de révéler.
  2. Captain America apparaît dans une vidéo éducative dans laquelle il vante les mérite de la patience et félicité les spectateurs d’être restés jusqu’au bout.

‣ Méchant du film : Le Vautour. Adrian Toomes avait passé un gros contrat avec la ville de New York après l’invasion des Chitauris (cf Avengers 1) pour nettoyer la ville des dommages causés. Alors que ses hommes et lui commencent à déblayer la station Grand Central Terminal, ils apprennent que c’est le Damage Control (division de Stark Industries) qui est désormais en charge des opérations de nettoyage. Révoqué, il a pu cacher du matériel Chitauris et s’en sert pour fabriquer des armes qu’il revendra ensuite au marché noir.

 

18) Thor : Ragnarok (2017)

Sorti en 2017 et réalisé par Taika Waititi avec Chris Hemsworth, Tom Hiddleston, Cate Blanchett

thor-ragnarok

Dans ce troisième épisode de la saga Thor, le super héros va devoir se mettre en travers de la route d’Hela qui souhaite détruire la civilisation d’Asgard. Face à cette situation, Thor va devoir lutter contre le temps alors qu’il est fait prisonnier sur une planète lointaine. Autrefois allié avec Hulk au sein des Avengers, les rapports de force vont s’inverser pour opposer les deux anciens camarades.

‣ Scènes post-crédit :

  1. Alors que Thor dit à Loki que son retour sur Terre va bien se passer, le Sanctuaire II, le vaisseau éternel de Thanos, surgit devant eux.
  2. Le Grand Maître, s’extirpe d’un container en plein milieu de la décharge de Saakar et se retrouve entouré de ferailleurs. Il tente de les féliciter pour leur révolution mais ceux-ci semblent hostiles et se rapprochent de plus en plus de lui.

‣ Méchant du film : Hela, soeur aînée de Thor et Loki et déesse de la mort. Des siècles avant les événements du film, elle participait aux conquêtes de son père Odin mais celui-ci décide d’arrêter les massacres et condamne sa fille dans une prison dimensionnelle.

 

19) Black Panther (2018)

Sorti en 2018 et réalisé par Ryan Coogler avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong’o

films-marvel-black-panther

Black Panther est le prolongement de Captain America : Civil War durant lequel le héros T’Challa est de retour au Wakanda pour en prendre le trône. Mais c’était sans compter sur le retour de factions issues de son propre pays. La Panthère Noire s’allie alors avec Everett K, un agent de la CIA. L’enjeu est de taille : éviter que le Wakanda ne soit le déclencheur d’un conflit mondial.

‣ Scènes post-crédit :

  1. T’Challa fait un discours à l’Office des Nations-Unies pour réveler la vérité sur le Wakanda. Une personne dans l’assemblée demande au souverain en quoi le Wakanda pourrait apporter une aide technologique aux autres pays, sur quoi T’Challa sourit.
  2. Bucky est dans la campagne au Wakanda, il sort d’une case et Shuri lui dit qu’il a encore beaucoup à apprendre.

‣ Méchant du film : Killmonger. Ancien soldat des forces spéciales américaines, il est animé par la haine et le désir de prendre le trône du Wakanda pour transformer ce pays en un empire mondial grâce à sa technologie très avancée.

 

20) Avengers : Infinity War (2018)

Sorti en 2018 et réalisé par Joe Russo et Anthony Russo avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Chris Evans, Scarlett Johansson, Josh Brolin

films-marvel-infinity-war

Avengers : Infinity War met en scène le grand méchant de la phase 1 à 3 du MCU : Thanos. Celui qu’on surnomme le Titan fou souhaite détruire la moitié de l’univers qui est surpeuplé et dont les ressources s’épuise. Pour cela, il cherche pour cela à réunir les six Pierres d’Infinité. Les Avengers vont être soumis à rude épreuve et vont devoir faire des sacrifices pour neutraliser cette nouvelle menace. Ils peuvent désormais compter sur le soutien du Dr. Strange, des Gardiens de la Galaxie et de l’armée du Wakanda.

‣ Scène post-crédit : Nick Fury et Maria Hill sont dans les rues de New York et remarquent que les gens autour d’eux se désintègrent suite au claquement de doigts de Thanos. Maria disparaît sous ses yeux et Nick parvient à envoyer un message avant de se désagréger. On voit sur le récepteur que le message a été transmis et le sigle de Captain Marvel apparaît à l’écran.

‣ Méchant du film : Thanos, le Titan fou. Les Titans sont une branche des Eternels, une race créée par les Célestes. Il est le fils du mentor A’Lars mais contrairement à son frère Eros, il est victime à la naissance du syndrome déviant qui lui donne une apparence difforme et un corps très massif. C’est à cause de cela que son peuple ne veut pas qu’il succède à son père. Il est banni de Titan, la planète où réside son peuple, et développe une haine inextinguible lors de son exil. Il ne reviendra dans son monde que pour lancer une attaque nucléaire contre les Titans. Depuis ce jour, il a acquis le surnom de Titan fou et rêve de contrôler l’univers grâce aux Pierres d’Infinités.

 

21) Ant-Man et la Guêpe (2018)

Sorti en 2018 et réalisé par Peyton Reed avec Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Douglas

ant-man-guepe

Ant-Man et la Guêpe fait suite aux événements survenus en Allemagne dans Captain America : Civil War, Scott Lang est assigné à résidence à San Francisco. Hank Pym, quant à lui a construit un tunnel quantique pour retrouver sa femme Janet, qui s’était faite piéger 30 ans plus tôt dans l’univers subatomique après avoir stoppé une missile nucléaire menaçant des millions d’Américains. Il envoie Hope enlever Scott pour l’aider dans cette mission mais de nouveaux ennemis surviennent pour s’emparer de la technologie de Hank. Scott est contraint d’enfiler à nouveau sa tenu d’Ant-Man pour se battre aux côtés de la Guêpe.

‣ Scènes post-crédit  :

  1. Ant-Man se retrouve dans le monde subatomique pendant que les gens, dont la Guêpe et ses parents, se désagrègent.
  2. La fourmi géante de Scott joue de la batterie. La caméra se rapproche de la fourmi qui arrête de jouer.

‣ Méchant du film : Ghost. Elle est capable de traverser la matière et souhaite utiliser le tunnel quantique pour que Janet lui transmette un maximum d’énergie quantique qui lui permettront de la guérir d’un terrible mal qui est la source de son pouvoir.

 

22) Avengers : Endgame (2019)

Sorti en 2019 et réalisé par Joe Russo et Anthony Russo avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Chris Evans, Scarlett Johansson, Josh Brolin, Paul Rudd

films-marvel-avengers-endgame

Avengers : Endgame démarre trois semaines après les événements de Avengers : Infinity War : Thanos a pu obtenir les six Pierres d’Infinités et les rassembler sur le Gantelet dorés pour exaucer son voeu le plus cher d’un claquement de doigt : annihiler la moitié de tous les êtres vivants de l’univers pour rétablir l’équilibre. Les deux survivants de l’affrontement sur Titan, la planète-mère de Thanos, Nebula et Iron Man, sont à la dérive dans l’espace à bord du vaisseau des Gardiens de la Galaxie, à court de nourriture. Captain Marvel vient les aider et les ramène au QG des Avengers où se trouvent déjà Natasha Romanoff, Bruce Banner, Steve Rogers, Rocket, Thor, Pepper Potts et James Rhodes. Très affaibli, Stark trouve tout de même la force de s’en prendre verbalement à Steve Rogers, lui reprochant d’être responsable du chaos provoqué par l’attaque de Thanos, puis finit par s’écrouler, épuisé.

Le groupe arrive à retrouver la trace de Thanos grâce à Nebula ; ils espèrent vaincre le Titan pour récupérer les Pierres et annuler ses actions mais lorsqu’ils le capturent et le maîtrisent, celui-ci avoue qu’il a détruit toutes les pierres pour qu’elles ne puissent plus jamais être utilisées. Le groupe est sidéré et Thor décapite brutalement Thanos d’un coup de Stormbreaker.

Cinq ans plus tard, dans un parking abandonné où se trouvait le van du docteur Pym, un rat marche sur le tableau de bord du tunnel quantique de Pym ce qui l’active. Scott Lang est libéré de la dimension subatomique dans lequel il était resté coincé pendant les 5 ans suivant la disparation de Pym, de sa femme et de sa fille Hope au moment après le claquement de doigt de Thanos. Il comprend ce qui s’est passé et retrouve Natasha Romanoff et Steve Rogers pour leur expliquer que seulement 5 heures s’étaient écoulées pendant ses 5 ans dans la dimension subatomique : le voyage dans le temps est donc possible et il imagine un plan pour récupérer les Pierres dans le passé et annuler les actions du Titan fou.

Les Avengers survivants retournent donc dans différents moment du passé pour s’emparer des gemmes : un retour en 2012 lors de la bataille de New York, puis dans les bureau du SHIELD pour récuper le sceptre de Loki et le Tesseract en possession des agents infiltrés de l’HYDRA (ce moment reprend les événements de Captain America : le Soldat de l’Hiver), Rocket et Thor se rendent à Asgard en 2013 pour récupérer la pierre de Réalité sous la forme de l’Ether qui envahit le corps de Jane Foster (celui lui permet de récupérer son marteau). En 2014, sur la planète Morag, James Rhodes et Nebula volent l’Orbe qui contient la Pierre du Pouvoir en devançant Peter Quill. War Machine parvient à regagner le présent avec l’Orbe mais pas Nebula : le réseau de ses implants cybernétiques interfère avec ceux de sa version de 2014. Toujours en 2014, Barton et Romanoff vont sur Vormir et apprennent de Crâne rouge, le gardien de la Pierre de l’Âme, qu’un seul être peut s’en saisir, l’autre devant se sacrifier. Les deux amis se battent, désirant tous deux plonger dans le vide, mais c’est Natasha Romanoff qui y parvient et meurt…

‣ Scène post-crédit  : le générique de Spider-Man : Far From Home.

‣ Méchant du film : Thanos.

 

23) Spider-Man : Far From Home

Sorti en 2019 et réalisé par Jon Watts avec Tom Holland, Jake Gyllenhaal, Zendaya, Marisa Tomei

Spider-Man : Far From Home est la suite de Homecoming. Cette fois Peter Parker reprend son costume de l’Homme Araignée et fait la rencontre de Mysterio dans sa lutte contre les Elementaux.

 

24) Black Widow

Sorti en 2020 et réalisé par Ryan Coogler avec Scarlett Johansson

 

25) Black Panther 2

Sorti en 2021 et réalisé par Cate Shortland avec Chadwick Boseman

Spider-Man : Far From Home (2019) – Dossier Complet

Spider-Man : Far From Home (2019) – Dossier Complet

Dernier film de la phase 3 de l’univers cinématographique Marvel, Spider-Man : Far From Home est la suite directe du dernier film des Studios Marvel, Avengers : Endgame. Jon Watts fait son retour en tant que réalisateur, après son travail sur Spider-Man : Homecoming, pour mettre en scène notre Tisseur préféré face à un ennemi encore jamais vu au cinéma.

 

Le résumé de Spider-Man : Far From Home

 

Ce nouveau film Spider-Man débute en illustrant les conséquences du snap de Thanos à la fin d’Avengers : Infinity War, et du « blip effectué par Hulk dans Avengers : Endgame. L’ombre de Tony Stark (Robert Downey Jr.), qui s’était sacrifié dans le précédent film, plane sur un Peter Parker (Tom Holland) en proie au doute. Pourra-t-il être le prochain Iron Man ?

Après avoir rendu hommage aux Avengers tombés lors du combat contre Thanos, à savoir Iron Man, Black Widow (Scarlett Johansson) et Captain America (Chris Evans), que le monde pense décédé, l’école de Peter organise un voyage de deux semaines à travers l’Europe, l’occasion rêvée pour le héros d’avouer ses sentiments à MJ (Zendaya). Un voyage qu’il compte bien mettre à profit pour mettre en pause son statut d’Araignée sympa du quartier, afin de profiter d’un moment avec ses meilleurs amis Ned, MJ et Betty. Il ignore ainsi les appels incessants de Nick Fury, mais est vite rattrapé par ses responsabilités à Venise. Un monstre Élémentaire d’eau attaque la ville, tandis qu’un mystérieux individu stoppe la créature, avec l’aide de Peter.

Fury (Samuel L. Jackson) parvient enfin à contacter Parker en l’attendant dans sa chambre et en endormant Ned (Jacob Batalon). Il lui donne à Parker les lunettes de Stark, qu’il lui a légué avant sa mort, faisant de lui son successeur. Équipées de l’IA nommée EDITH, les lunettes permettent d’accéder à toutes les données de Stark Industries et de commander des satellites armés. Spider-Man a l’occasion d’en apprendre plus sur l’homme mystérieux, surnommé Mysterio, et se nommant en réalité Quentin Beck (Jake Gyllenhaal). Ce dernier dévoile qu’il vient d’un univers parallèle, que les Elémentaux ont tué sa famille et détruit son monde.

spider-man-far-from-home-2

Parker refuse de prendre parti au combat, l’invitant à contacter d’autres héros, notamment Captain Marvel, mais Fury change l’itinéraire du voyage scolaire pour les amener à Prague, où l’Elémental de feu devrait attaquer. Ce dernier apparaît effectivement, mais Spider-Man et Mysterio parviennent à l’arrêter ensemble. Le Tisseur considère alors que Beck est plus légitime à devenir le successeur d’Iron Man, et lui donne les lunettes. Mais dès son départ, Beck révèle son vrai visage et ses vraies motivations : il a mené Parker en bateau pour obtenir les lunettes.

Spécialiste des illusions holographiques, Beck travaillait chez Stark Industries et avait aidé Tony a créer la technologie BARF, avant de se faire virer pour cause d’instabilité mentale. Il est désormais le leader d’un groupe d’anciens employés de chez Stark Industries, avides de revanche, et a créé les attaques des Elémentaux de toute pièce, grâce à ses drones avancés projetant des hologrammes, dans le but de passer pour un héros aux yeux du public.

MJ découvre que Peter est Spider-Man, et les deux se rendent compte du double jeu de Beck, menant notre héros à se rendre à Berlin pour prévenir Fury et Maria Hill (Cobie Smulders). Cependant, Mysterio le devance et le combat en le plongeant dans une série d’illusions, et Spider-Man finira emporté par un train. Il se réveille dans une prison aux Pays-Bas, parvient à s’échapper et à contacter Happy Hogan (Jon Favreau), qui le récupère. Dans le jet de Stark, Parker découvre que son mentor lui avait également laissé un atelier complet de création de costumes. Il s’en crée ainsi un nouveau, et se rend à Londres pour en finir avec Mysterio.

spider-man-far-from-home-mysterio

Ce dernier utilise EDITH pour créer une illusion encore plus grande, et cherche à tuer Spider-Man, MJ et Ned. S’ensuit un combat entre hologrammes et réalité, que Spider-Man remporte grâce à son 6e sens d’araignée. Mysterio meurt, tué par l’un de ses propres drones. Peter retourne à New York et entame une relation avec MJ.

La première scène post-générique est un énorme clin d’œil puisqu’on découvre enfin le J. Jonah Jameson version MCU, interprété par nul autre que J.K. Simmons, qui prêtait déjà ses traits au directeur du Bugle dans la trilogie de Sam Raimi. Il diffuse une vidéo montage envoyée par Mysterio, où Spider-Man semble avoir tué Beck et ordonne aux drones d’exécuter des civils. Avant de dévoiler l’identité du héros au monde entier.

La seconde scène post-générique nous dévoile que Fury et Hill étaient en réalité les Skrulls Talos et Soren depuis un certain temps, travaillant sous les ordres du vrai Fury. Ils le contactent, tandis que ce dernier semble être aux commandes d’un vaisseau Skrull dans l’espace.

 

 

Une toile de maître ?

 

Sony Pictures ayant cédé une partie des droits à Marvel pour faire apparaître leur araignée aux œufs d’or dans leurs films – après l’échec des deux films Amazing Spider-Man – c’est la cinquième fois que nous retrouvons le Spider-Man de Tom Holland sur le devant de la scène, après une première apparition remarquée dans Captain America : Civil War.

L’annonce de Mysterio en tant que potentiel antagoniste principal de Far From Home avait ravi les fans des comics et les critiques, puisque ce personnage (créé par Stan Lee et Steve Ditko en 1963) est l’un des ennemis les plus iconiques du Tisseur. Et le producteur Kevin Feige a misé sur le charismatique Jake Gyllenhaal pour l’interpréter : une totale réussite.

 

Quelques anecdotes

 

Les bandes-annonces en VF et VO du film sont sorties avant que le public ait pu découvrir Avengers : Endgame, alors que notre cher Spidey était censé être parti en poussière. Bon nombre de spéculations ont ainsi vu le jour, et il aura fallu attendre la sortie du dernier Avengers pour découvrir comment Peter Parker revient à la vie.

Marvel Studios espère bien que leur Far From Home deviendra le premier film Spider-Man a franchir la barre du milliard de recette mondial. Un chiffre que le studio atteint généralement avec ses films tant attendus, et qui pourrait être à la portée du nouveau film de Jon Watts, au vu des premiers chiffres d’entrées en France et dans le monde.

Jake Gyllenhaal n’est pas entièrement étranger à l’univers du Tisseur : il avait en effet auditionné pour le rôle de Spider-Man lorsque Tobey Maguire s’était blessé ! Une occasion manquée puisque ce dernier a finalement pu renfiler le collant dans les temps.

Le public berné par Mysterio ? Dans la première bande-annonce du film, Beck nous dit qu’il vient de la Terre, mais pas de la même, et Peter comprend alors qu’on parle ici de multivers. Mais ce n’était qu’un mensonge du super-vilain, et le public se voit forcément déçu, puisque Spider-Gwen et autres Miles Morales prenaient évidemment forme dans leur tête.

Spider-Man : Far From Home est le premier film du MCU où Stan Lee n’a pas de caméo. La légende de Marvel s’est éteinte le 12 novembre 2018, et n’a ainsi pas pu tourner une scène pour le film.

 

Fiche Technique

 

Réalisation : Jon Watts
Scénario : Chris McKenna et Erik Sommers, d’après les personnages créés par Stan Lee et Steve Ditko
Direction artistique : Grant Armstrong
Décors : Claude Paré
Costumes : Anna B. Sheppard
Photographie : Matthew J. Lloyd
Montage : Leigh Folsom Boyd et Dan Lebental
Musique : Michael Giacchino
Production : Kevin Feige et Amy Pascal
Production déléguée : Eric Hauserman Carroll
Sociétés de production : Columbia Pictures, Marvel Studios, Marvel Entertainment
Sociétés de distribution : Columbia Pictures (États-Unis), Sony Pictures Releasing France (France)
Budget : 160 millions USD
Durée : 129 minutes
Dates de sortie : 2 juillet 2019 (USA) et 3 juillet 2019 ( France)

 

Le casting

 

Tom Holland : Peter Parker / Spider-Man
Samuel L. Jackson : Talos en Nick Fury / Nick Fury
Zendaya : Michelle « M. J. » Jones
Jake Gyllenhaal : Quentin Beck / Mystério
Jacob Batalon : Ned Leeds
Cobie Smulders : Soren en Maria Hill
Jon Favreau : Harold « Happy » Hogan
J.B. Smoove : M. Dell
Martin Starr : M. Harrington
Marisa Tomei : May Parker
Numan Acar : Dimitri
Tony Revolori : Flash Thompson
Angourie Rice : Betty Brant
Remy Hii : Brad Davis
Toni Garrn : la couturière
Peter Billingsley : William Ginter Riva
J. K. Simmons : J. Jonah Jameson (caméo, scène inter-générique)
Ben Mendelsohn : le général Talos sous sa vraie forme (caméo non crédité, scène post-générique)
Sharon Blynn : Soren sous sa vraie forme (caméo non crédité, scène post-générique)
Robert Downey Jr. : Tony Stark (images d’archives tirées du film Captain America: Civil War)
Jeff Bridges : Obadiah Stane (images d’archives tirées du film Iron Man)

Les super-héros Marvel : toute la chronologie

Les super-héros Marvel : toute la chronologie

Black Panther, Avengers : Endgame, Antman, les X-Men, Thor, Venom, Carnage… Ces personnages vous sont connus probablement à travers les films produits par les studios Marvel & Disney. Et pourtant, leur histoire remontent bien souvent à une époque très lointaine.

Nous sommes allés fouiller les archives de la Maison des Idées pour vous donner des repères sur la chronologie des super-héros Marvel depuis la création de la maison d’édition en 1939. Le point sur ce (trop) vaste univers où se mêlent des milliers de personnages aussi divers qu’intéressants.

 

L’Âge d’or : 1939 – 1954

 

1939 : Namor (a.k.a. The Sub-Mariner). Créé par Bill Everett ; ce personnage apparaît pour la première fois dans Motion Picture Funnies Weekly #1.

1939 : Ka-Zar (David Rand). Créé par Bob Byrd ; apparaît dans Ka-Zar #1.

1939 : Human Torch (android). Créé par Carl Burgos ; apparaît dans Marvel Mystery Comics #1.

1939 : Angel. Créé par Paul Gustavson ; apparaît dans Marvel Mystery Comics #1.

1940 : Electro. Créé par Steve Dahlman ; apparaît dans Marvel Mystery #4.

1940 : Black Widow (Claire Voyant). Créé par George Kapitan, Harry Sahle ; apparaît dans Mystic Comics #4.

1940 : Falcon. Créé par Bill Everett ; apparaît dans Human Torch Comics #2.

1940 : Toro. Créé par Carl Burgos ; apparaît dans Human Torch Comics #2.

1940 : Vision. Créé par Joe Simon, Jack Kirby ; apparaît dans Marvel Mystery Comics #13.

1941 : Captain America. Créé par Joe Simon, Jack Kirby ; apparaît dans Captain America Comics #1.

1941 : Bucky (Barnes). Créé par Joe Simon, Jack Kirby ; apparaît dans Captain America Comics #1.

1941 : Blazing Skull. Créé par Bob Davis ; apparaît dans Mystic Comics #5.

1941 : Black Marvel. Créé par Al Gabriele ; apparaît dans Mystic Comics #5.

1941 : Fin. Créé par Bill Everett ; apparaît dans Daring Mystery Comics #7.

1941 : Thunderer. Créé par Carl Burgos, John Compton ; apparaît dans Daring Mystery Comics #7.

1941 : Father Time. Créé par Stan Lee ; apparaît dans Captain America Comics #6.

1941 : Destroyer. Créé par Stan Lee ; apparaît dans Mystic Comics #6.

1941 : Whizzer (Robert Frank). Créé par Al Avison ; apparaît dans USA Comics #1.

1943 : Miss America. Créé par Otto Binder, Al Gabriele ; apparaît dans Marvel Mystery Comics » #49.

1944 : Patsy Walker. Créé par Otto Binder, Ruth Atkinson ; apparaît dans Miss America Magazine » #2.

1946 : Blonde Phantom. Créé par Stan Lee, Syd Shores ; apparaît dans All Select Comics » #11.

1947 : Namora. Créé par Ken Bald, Syd Shores ; apparaît dans Marvel Mystery Comics » #82.

1949 : Phantom Rider. Créé par Gary Friedrich, Roy Thomas, Dick Ayers ; apparaît dans Tim Holt #11.

1949 : Loki. Créé par Unknown ; apparaît dans Venus #6.

1953 : Zombie. Créé par Stan Lee, Bill Everett ; apparaît dans Menace #5.

1953 : Le Monstre de Frankenstein Créé par Stan Lee, Joe Maneely ; apparaît dans Menace #7.

 

L’Âge d’argent : 1956 – 1969

 

1960 : Groot. Créé par Stan Lee, Jack Kirby, Dick Ayers ; apparaît dans Tales to Astonish #13.

1961 : Dr. Druid. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Amazing Adventures #1.

1961 : Les Quatre Fantastic (Mister Fantastic, Invisible Woman, Human Torch and The Thing). Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Fantastic Four #1.

1962 : Hank Pym (a.k.a. Ant-Man, Giant-Man, Goliath, Yellowjacket). Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Tales to Astonish #27.

1962 : The Hulk. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans The Incredible Hulk #1.

1962 : Rick Jones. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans The Incredible Hulk #1.

1962 : Spider-Man. Créé par Stan Lee, Steve Ditko ; apparaît dans Amazing Fantasy #15.

1962 : Man-Wolf (John Jameson). Créé par Stan Lee, Steve Ditko; Man-Wolf (Roy Thomas, Gerry Conway) ; apparaît dans Amazing Fantasy #15.

1962 : Thor. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Journey into Mystery #83.

1962 : Balder the Brave, and Heimdall. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Journey into Mystery #85.

1963 : Iron Man. Créé par Stan Lee, Don Heck ; apparaît dans Tales of Suspense #39.

1963 : Les Commandos Hurlants / The Howling Commandos (Izzy Cohen, Dum Dum Dugan, Nick Fury, Gabe Jones, Junior Juniper, Dino Manelli, Rebel Ralston and Happy Sam Sawyer). Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Sgt. Fury and his Howling Commandos #1.

1963 : Wasp. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Tales to Astonish #44.

1963 : Doctor Strange. Créé par Stan Lee, Steve Ditko ; apparaît dans Strange Tales #110.

1963 : Les X-Men (Angel, Beast, Cyclops, Iceman, Jean Grey et Professor X). Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans The X-Men #1.

1963 : Magneto. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans The X-Men #1.

1963 : Les Avengers (Hank Pym : Ant-Man, Hulk, Iron Man, Thor et Wasp). Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans The Avengers #1.

1963 : Sandman. Créé par Stan Lee, Steve Ditko ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #4.

1964 : Quicksilver et Scarlet Witch. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans The X-Men #4.

1964 : Sif. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Journey into Mystery #102.

1964 : Black Widow (Natasha Romanova). Créé par Stan Lee, Don Rico, Don Heck ; apparaît dans Tales of Suspense #52.

1964 : Daredevil. Créé par Stan Lee, Bill Everett ; apparaît dans Daredevil #1.

1964 : Kraven The Hunter. Créé par Stan Lee, Steve Ditko ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #15.

1964 : Hawkeye. Créé par Stan Lee, Don Heck ; apparaît dans Tales of Suspense #57.

1964 : Wonder Man. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans The Avengers #9.

1964 : Clea. Créé par Stan Lee, Steve Ditko ; apparaît dans Strange Tales #126.

1965 : Ka-Zar. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans The X-Men #10.

1965 : Medusa. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Fantastic Four #36.

1965 : S.H.I.E.L.D.. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Strange Tales #135.

1965 : Swordsman. Créé par Stan Lee, Don Heck ; apparaît dans The Avengers #19.

1965 : Le Trio Palatin / The Warriors Three (Fandral, Hogun et Volstagg). Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Journey into Mystery #119.

1965 : Hercules. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Journey into Mystery Annual #1.

1965 : Les Inhumains (Crystal, Lockjaw, Karnak, Gorgon, Medusa, Triton, et Black Bolt). Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Fantastic Four #45.

1966 : Eric Koenig. Créé par Stan Lee, Dick Ayers ; apparaît dans Sgt. Fury and his Howling Commandos vol. 1 #27.

1966 : Silver Surfer. Créé par Jack Kirby ; apparaît dans Fantastic Four #48.

1966 : Sharon Carter. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Tales of Suspense #75.

1966 : Peggy Carter. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Tales of Suspense #77.

1966 : Black Panther. Créé par Stan Lee, Jack Kirby ; apparaît dans Fantastic Four #52.

1966 : Bill Foster (a.k.a. Black Goliath, Giant-Man). Créé par Stan Lee, Don Heck ; apparaît dans The Avengers #32.

1967 : Banshee. Créé par Roy Thomas, Werner Roth ; apparaît dans The X-Men #28.

1967 : Red Guardian. Créé par Roy Thomas, John Buscema ; apparaît dans The Avengers #43.

1967 : Black Knight (Dane Whitman). Créé par Roy Thomas, John Buscema ; apparaît dans The Avengers #47.

1967 : Captain Marvel (Mar-Vell). Créé par Stan Lee, Gene Colan ; apparaît dans Marvel Super-Heroes #12.

1968 : Carol Danvers (a.k.a. Ms. Marvel, Binary, Warbird, Captain Marvel). Créé par Roy Thomas, Gene Colan ; apparaît dans Marvel Super-Heroes #13.

1968 : Vision. Créé par Roy Thomas, John Buscema ; apparaît dans The Avengers #57.

1968 : Polaris. Créé par Arnold Drake, Don Heck ; apparaît dans The X-Men #49.

1969 : Les Gardiens de la Galaxie (Charlie-27, Major Victory, Martinex et Yondu). Créé par Arnold Drake, Gene Colan ; apparaît dans Marvel Super Heroes #18.

1969 : Havok. Créé par Arnold Drake, Don Heck, Neal Adams ; apparaît dans The X-Men #54.

1969 : Falcon. Créé par Stan Lee, Gene Colan ; apparaît dans Captain America #117.

1969 : Hyperion. Créé par Roy Thomas,Sal Buscema ; apparaît dans The Avengers #69.

1969 : Nighthawk. Créé par Roy Thomas,Sal Buscema ; apparaît dans The Avengers #69.

1969 : Speed Demon. Créé par Roy Thomas,Sal Buscema ; apparaît dans The Avengers #69.

1969 : Prowler. Créé par Stan Lee, John Buscema, Jim Mooney ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #78.

1969 : Stingray. Créé par Roy Thomas, Marie Severin ; apparaît dans Sub-Mariner #19.

 

L’Âge de bronze : 1970 – 1986

 

1970 : Sunfire. Créé par Roy Thomas, Don Heck ; apparaît dans The X-Men #64.

1970 : Red Wolf. Créé par Roy Thomas, John Buscema ; apparaît dans The Avengers #80.

1970 : Valkyrie. Créé par Roy Thomas, John Buscema ; apparaît dans The Avengers #83.

1971 : L’Esquadron Suprême (American Eagle, Doctor Spectrum, Hawkeye, Hyperion, Lady Lark, Nighthawk, Tom Thumb, et Whizzer). Créé par Roy Thomas, Sal Buscema ; apparaît dans The Avengers #85.

1971 : Man-Thing. Créé par Roy Thomas, Gerry Conway, Gray Morrow ; apparaît dans Savage Tales #1.

1971 : Mockingbird. Créé par Len Wein, Neal Adams ; apparaît dans Astonishing Tales #6.

1971 : Doc Samson. Créé par Roy Thomas, Herb Trimpe ; apparaît dans Incredible Hulk #141.

1971 : Morbius, the Living Vampire. Créé par Roy Thomas, Gil Kane ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #101.

1971 : Les Defenders (Doctor Strange, Hulk, et Namor). Créé par Roy Thomas, Ross Andru ; apparaît dans Marvel Feature #1.

1972 : Jack Russel / Werewolf. Créé par Roy Thomas, Gerry Conway, Mike Ploog ; apparaît dans Marvel Spotlight #2.

1972 : Adam Warlock. Créé par Roy Thomas, Gil Kane ; apparaît dans Marvel Premiere #1.

1972 : Namorita. Créé par Bill Everett ; apparaît dans Sub-Mariner #50.

1972 : Luke Cage (a.k.a. Power Man). Créé par Archie Goodwin, George Tuska ; apparaît dans Luke Cage, Hero for Hire #1.

1972 : Ghost Rider (Johnny Blaze). Créé par Roy Thomas, Gary Friedrich, Mike Ploog ; apparaît dans Marvel Spotlight #5.

1972 : Tigra. Créé par Roy Thomas, Wally Wood, Tony Isabella, Gil Kane, Don Perlin, John Romita, Sr., Marie Severin ; apparaît dans Claws of the Cat #1.

1972 : Shanna the She-Devil. Créé par Phil Seuling, George Tuska ; apparaît dans Shanna the She-Devil #1.

1972 : Jennifer Kale. Créé par Steve Gerber, Rich Buckler ; apparaît dans Fear #11.

1972 : Thundra. Créé par Roy Thomas, Gerry Conway ; apparaît dans Fantastic Four #129.

1973 : Moondragon. Créé par Bill Everett, Mike Friedrich, George Tuska ; apparaît dans Iron Man #54.

1973 : Drax le Destructeur. Créé par Mike Friedrich, Jim Starlin ; apparaît dans Iron Man #55.

1973 : Starfox. Créé par Mike Friedrich, Jim Starlin ; apparaît dans Iron Man #55.

1973 : Mantis. Créé par Steve Englehart, Don Heck ; apparaît dans The Avengers #112.

1973 : Blade. Créé par Marv Wolfman, Gene Colan ; apparaît dans The Tomb of Dracula #10.

1973 : The Living Mummy. Créé par Steve Gerber, Rich Buckler ; apparaît dans Supernatural Thrillers #5.

1973 : Brother Voodoo (a.k.a. Doctor Voodoo). Créé par Len Wein, Gene Colan ; apparaît dans Strange Tales #169.

1973 : Daimon Hellstrom (a.k.a. Le Fils de Satan, Hellstorm). Créé par Gary Friedrich, Tom Sutton ; apparaît dans Ghost Rider #1.

1973 : Satana. Créé par Roy Thomas, John Romita Sr. ; apparaît dans Vampire Tales #2.

1973 : Shang-Chi. Créé par Steve Englehart, Jim Starlin ; apparaît dans Special Marvel Edition #15.

1974 : Topaz. Créé par Marv Wolfman, Mike Ploog ; apparaît dans Werewolf By Night #13.

1974 : The Punisher. Créé par Gerry Conway, Ross Andru ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #129.

1974 : Les Fils du Tigre (Abe Brown, Lin Sun, Bob Diamond). Créé par Gerry Conway, Dick Giordano ; apparaît dans Deadly Hands of Kung Fu #1.

1974 : Iron Fist. Créé par Roy Thomas, Gil Kane ; apparaît dans Marvel Premiere #15.

1974 : Deathlok. Créé par Rich Buckler, Doug Moench ; apparaît dans Astonishing Tales #25.

1974 : Hannibal King. Créé par Marv Wolfman, Gene Colan ; apparaît dans The Tomb of Dracula #25.

1974 : Colleen Wing. Créé par Doug Moench, Larry Hama ; apparaît dans Marvel Premiere #19.

1974 : Wolverine. Créé par Len Wein, Herb Trimpe ; apparaît dans The Incredible Hulk #180 (last panel cameo), The Incredible Hulk #181 (first full appearance).

1975 : Misty Knight. Créé par Tony Isabella, Arvell Jones ; apparaît dans Marvel Premiere #20 (seul le nom est mentionné), Marvel Premiere #21 (première vraie apparition), Marvel Team-Up #1 (retcon).

1975 : Pip le Troll. Créé par Jim Starlin ; apparaît dans Strange Tales #179.

1975 : Jamie Madrox (a.k.a. Multiple Man). Créé par Len Wein, Chris Claremont, John Buscema ; apparaît dans Giant-Size Fantastic Four #4.

1975 : All-New, All-Different X-Men (Cyclops, Banshee, Sunfire, Wolverine, Colossus, Nightcrawler, Storm, et Thunderbird). Créé par Len Wein, Dave Cockrum ; apparaît dans Giant-Size X-Men #1.

1975 : Gamora. Créé par Jim Starlin ; apparaît dans Strange Tales #180.

1975 : Justice. Créé par Don Heck, Jerry Conway ; apparaît dans Giant-Size Defenders #5.

1975 : Moon Knight. Créé par Doug Moench, Don Perlin ; apparaît dans Werewolf by Night #32.

1975 : Les Champions (Angel, Black Widow, Ghost Rider, Hercules, et Iceman). Créé par Tony Isabella, Don Heck ; apparaît dans Champions #1.

1975 : Ulysses Bloodstone. Créé par Len Wein, Marv Wolfman, John Warner ; apparaît dans Marvel Presents #1.

1975 : White Tiger. Créé par Bill Mantlo, George Pérez ; apparaît dans Deadly Hands of Kung Fu #19.

1976 : Star-Lord. Créé par Steve Englehart, Steve Gan ; apparaît dans Marvel Preview #4.

1976 : Hellcat. Créé par Steve Englehart, George Pérez ; apparaît dans The Avengers #144.

1976 : Jack of Hearts. Créé par Bill Mantlo, Keith Giffen ; apparaît dans Deadly Hands of Kung Fu #22.

1976 : Shroud. Créé par Steve Englehart, Herb Trimpe ; apparaît dans Super-Villain Team-Up #5.

1976 : Rocket Raccoon. Créé par Bill Mantlo, Keith Giffen ; apparaît dans Marvel Preview #7.

1976 : Les Eternels (Ikaris; rejoints ensuite par Ajak dans le volume 2, Sersi dans le volume 3, and Domo, Makkari, Thena, and Zuras dans le volume 4). Créé par Jack Kirby ; apparaît dans Eternals #1.

1976 : Darkstar. Créé par Tony Isabella, George Tuska ; apparaît dans Champions #7.

1976 : Nova (Richard Rider). Créé par Marv Wolfman, John Buscema ; apparaît dans Nova #1.

1976 : Captain Britain. Créé par Chris Claremont, Herb Trimpe ; apparaît dans Captain Britain Weekly #1.

1977 : Spider-Woman (Jessica Drew). Créé par Archie Goodwin, Marie Severin ; apparaît dans Marvel Spotlight #32.

1977 : 3-D Man. Créé par Roy Thomas, Jim Craig ; apparaît dans Marvel Premiere #35.

1977 : Machine Man. Créé par Jack Kirby ; apparaît dans 2001: A Space Odyssey #8.

1977 : Les Starjammers / Les Frères des Etoiles (Ch’od, Corsair, Cr’reee, Hepzibah, et Raza Longknife). Créé par Dave Cockrum ; apparaît dans The X-Men #104 (last page cameo dans la dernière), The X-Men #107 (première vraie apparition).

1977 : Jocasta. Créé par Jim Shooter, George Pérez ; apparaît dans The Avengers vol. 1 #162.

1977 : Sabretooth. Créé par Chris Claremont, John Byrne ; apparaît dans Iron Fist #14.

1977 : Rocket Racer. Créé par Lein Wein, Ross Andru ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #172.

1977 : La Garde Impériale (Astra, Electron, Fang, Gladiator, Hobgoblin, Impulse, Magique, Mentor, Midget, Nightside, Oracle, Quasar, Smasher, Starbolt, Tempest, et Titan). Créé par Chris Claremont, Dave Cockrum ; apparaît dans The X-Men #107.

1978 : Paladin. Créé par Jim Shooter, Carmine Infantino ; apparaît dans Daredevil #150.

1978 : Quasar (Wendell Vaughn) (a.k.a. Marvel Boy, Marvel Man). Créé par Donald F. Glut, Roy Thomas, John Buscema ; apparaît dans Captain America #217.

1978 : Devil Dinosaur et Moon-Boy. Créé par Jack Kirby ; apparaît dans Devil Dinosaur #1.

1978 : Les Agents d’Atlas (Namora, Venus, Marvel Boy, Gorilla-Man, M-11, Jimmy Woo, and 3-D Man). Créé par Don Glut, Alan Kupperberg, Bill Black ; apparaît dans What If #9.

1978 : Les Héros à Louer (Iron Fist and Luke Cage). Créé par Ed Hannigan, Lee Elias ; apparaît dans Power Man and Iron Fist #54.

1979 : Ant-Man (Scott Lang). Créé par David Michelinie, John Byrne ; apparaît dans The Avengers #181.

1979 : Alpha Flight (Aurora, Guardian, Northstar, Sasquatch, Shaman, et Snowbird). Créé par John Byrne ; apparaît dans The X-Men #120.

1979 : Black Cat. Créé par Marv Wolfman, Keith Pollard ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #194.

1980 : Kitty Pryde et Emma Frost. Créé par Chris Claremont, John Byrne ; apparaît dans Uncanny X-Men #129.

1980 : Dazzler. Créé par Tom DeFalco, Louise Simonson, Roger Stern ; apparaît dans Uncanny X-Men #130.

1980 : She-Hulk. Créé par Stan Lee, John Buscema ; apparaît dans Savage She-Hulk #1.

1980 : Sage. Créé par Chris Claremont, John Byrne ; apparaît dans X-Men #132.

1980 : Taskmaster. Créé par David Michelinie, George Pérez ; apparaît dans The Avengers #195.

1980 : Sabra. Créé par Bill Mantlo, Sal Buscema ; apparaît dans The Incredible Hulk #250.

1980 : Karma. Créé par Chris Claremont, Frank Miller ; apparaît dans Marvel Team-Up #100.

1981 : Elektra. Créé par Frank Miller ; apparaît dans Daredevil #168.

1981 : Rachel Summers. Créé par Chris Claremont, John Byrne ; apparaît dans Uncanny X-Men #141.

1981 : Siryn. Créé par Chris Claremont, Steve Leialoha ; apparaît dans Spider-Woman #37.

1981 : Gargoyle. Créé par J.M. DeMatteis, Don Perlin ; apparaît dans Defenders #94.

1981 : Caliban. Créé par Chris Claremont, Dave Cockrum ; apparaît dans Uncanny X-Men #148.

1981 : Les Rangers (Firebird, Phantom Rider, Red Wolf, Shooting Star, et Texas Twister). Créé par Bill Mantlo, Sal Buscema ; apparaît dans The Incredible Hulk #265.

1981 : Rogue. Créé par Chris Claremont, Michael Golden ; apparaît dans Avengers Annual #10.

1981 : Firestar. Créé par Dennis Marks, Dan Spiegle, Christy Marx, John Romita Sr., Rick Hoberg ; apparaît dans Spider-Man and His Amazing Friends #1.

1982 : Cloak and Dagger. Créé par Bill Mantlo, Ed Hannigan ; apparaît dans Peter Parker, the Spectacular Spider-Man #64.

1982 : Spectrum. Créé par Roger Stern, John Romita Jr. ; apparaît dans Amazing Spider-Man Annual #16.

1982 : Les Nouveaux Mutants (Cannonball, Mirage, Sunspot, et Wolfsbane). Créé par Chris Claremont, Bob McLeod ; apparaît dans The New Mutants Marvel Graphic Novel #5.

1983 : Callisto. Créé par Chris Claremont, Paul Smith ; apparaît dans Uncanny X-Men #169.

1983 : Cloud. Créé par J.M. DeMatteis, Don Perlin ; apparaît dans Defenders #123.

1983 : Magma. Créé par Chris Claremont, Sal Buscema ; apparaît dans New Mutants #8.

1983 : Beta Ray Bill. Créé par Walt Simonson ; apparaît dans Thor #337.

1984 : Cypher. Créé par Chris Claremont, Sal Buscema ; apparaît dans New Mutants #13.

1984 : Leech. Créé par Chris Claremont, John Romita Jr. ; apparaît dans Uncanny X-Men #179.

1984 : Magik. Créé par Chris Claremont, Sal Buscema ; apparaît dans New Mutants #14.

1984 : Venom. Créé par David Michelinie, Mike Zeck ; apparaît dans Amazing Spider-Man #252 (black costume), Marvel Super Heroes Secret Wars #8 (alien symbiote), Amazing Spider-Man #299 (last page cameo), Amazing Spider-Man #300 (first full appearance).

1984 : Warpath. Créé par Chris Claremont, Sal Buscema ; apparaît dans New Mutants #16.

1984 : Warlock. Créé par Chris Claremont, Bill Sienkiewicz ; apparaît dans New Mutants #18.

1984 : Forge. Créé par Chris Claremont, John Romita Jr. ; apparaît dans Uncanny X-Men #184.

1984 : Power Pack (Alex Power, Julie Power, Jack Power, and Katie Power). Créé par Louise Simonson, June Brigman ; apparaît dans Power Pack #1.

1984 : Puma. Créé par Tom DeFalco, Ron Frenz, ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #256.

1985 : Silver Sable. Créé par Tom DeFalco, Ron Frenz, Josef Rubinstein ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #265.

1985 : Strong Guy. Créé par Chris Claremont, Bill Sienkiewicz ; apparaît dans New Mutants #29.

1985 : Demolition Man. Créé par Mike Carlin, Ron Wilson ; apparaît dans The Thing #28.

1985 : Boom-Boom. Créé par Jim Shooter, Al Milgrom ; apparaît dans Secret Wars II #5.

1986 : Yellowjacket (Rita DeMara). Créé par Roger Stern, John Buscema ; apparaît dans The Avengers #264.

1986 : X-Factor (Cyclops, Angel, Beast, Iceman, Marvel Girl, Rusty Collins). Créé par Bob Layton, Jackson Guice ; apparaît dans X-Factor #1.

1986 : Artie Maddicks. Créé par Bob Layton, Jackson Guice ; apparaît dans X-Factor #2.

1986 : Skids. Créé par Louise Simonson, Jackson Guice ; apparaît dans X-Factor #8.

1986 : Psylocke. Créé par Chris Claremont, Alan Davis ; apparaît dans New Mutants Annual #2.

 

L’Âge moderne : 1986 – aujourd’hui

 

1987 : Microchip. Créé par Mike Baron, Klaus Jansen ; apparaît dans The Punisher Vol. 2 #4.

1987 : Excalibur (Captain Britain, Meggan, Phoenix : Rachel Summers, Shadowcat, Nightcrawler). Créé par Chris Claremont, Alan Davis ; apparaît dans Excalibur: The Sword is Drawn.

1988 : Speedball. Créé par Tom DeFalco, Steve Ditko ; apparaît dans The Amazing Spider-Man Annual #22.

1989 : Jubilee. Créé par Chris Claremont, Marc Silvestri ; apparaît dans Uncanny X-Men #244.

1989 : Night Thrasher. Créé par Tom DeFalco, Ron Frenz ; apparaît dans Thor #411.

1989 : Les New Warriors. Créé par Tom DeFalco, Ron Frenz ; apparaît dans Thor #411.

1990 : Cable. Créé par Louise Simonson, Rob Liefeld ; apparaît dans New Mutants #87.

1990 : Gambit. Créé par Chris Claremont, Jim Lee ; apparaît dans Uncanny X-Men Annual #14.

1990 : Living Lightning. Créé par Roy Thomas, Dann Thomas, Paul Ryan ; apparaît dans Avengers West Coast #63.

1991 : Domino. Créé par Fabian Nicieza, Rob Liefeld ; apparaît dans New Mutants Vol .1 #98.

1991 : Deadpool. Créé par Rob Liefeld, Fabian Nicieza ; apparaît dans The New Mutants #98.

1991 : Darkhawk. Créé par Danny Fingeroth, Mike Manley ; apparaît dans Darkhawk #1.

1991 : X-Force. Créé par Rob Liefeld ; apparaît dans The New Mutants #100.

1991 : Bishop. Créé par Whilce Portacio, Jim Lee ; apparaît dans Uncanny X-Men #282.

1991 : Squirrel Girl. Créé par Will Murray, Steve Ditko ; apparaît dans Marvel Super-Heroes vol. 2, #8.

1992 : Infinity Watch (Adam Warlock, Moondragon, Drax the Destroyer, Pip le Troll, Gamora). Créé par Jim Starlin, Angel Medina ; apparaît dans Warlock and the Infinity Watch #2.

1992 : Midnight Sons. Créé par Jim Starlin, Angel Medina ; apparaît dans Ghost Rider Vol .3 #28.

1992 : War Machine. Créé par Len Kaminski, Kev Hopgood ; apparaît dans Iron Man #282.

1992 : The Nightstalkers. Créé par D. G. Chichester, Ron Garney, Tom Palmer ; apparaît dans Nightstalkers #1.

1993 : Doctor Nemesis. Créé par Roy Thomas, Dave Hoover ; apparaît dans Invaders vol. 2 #1.

1993 : Genis-Vell. Créé par Ron Marz, Ron Lim ; apparaît dans Silver Surfer Annual #6.

1994 : ClanDestine. Créé par Alan Davis ; apparaît dans Marvel Comics Presents #158.

1994 : Marrow. Créé par Jeph Loeb, Dave Brewer ; apparaît dans Cable #15.

1994 : Blink. Créé par Scott Lobdell, Joe Madureira ; apparaît dans Uncanny X-Men #317.

1994 : Generation X (Emma Frost, Banshee, Jubilee, Husk, M, Synch, Skin, Chamber). Créé par Scott Lobdell, Chris Bachalo ; apparaît dans Uncanny X-Men #318.

1994 : Scarlet Spider. Créé par Terry Kavanagh, Steven Butler ; apparaît dans Web of Spider-Man #118.

1995 : X-Man. Créé par Jeph Loeb, Steve Skroce ; apparaît dans X-Man #1.

1997 : Les Thunderbolts (Citizen V, Atlas, Mach-1, Meteorite, Songbird, Techno). Créé par Kurt Busiek, Mark Bagley ; apparaît dans The Incredible Hulk #449.

1997 : Maggott. Créé par Scott Lobdell, Joe Madureira ; apparaît dans Uncanny X-Men #345.

1997 : Cecilia Reyes. Créé par Scott Lobdell, Carlos Pacheco ; apparaît dans X-Men vol. 2 #65.

1998 : Big Hero 6. Créé par Steven T. Seagle, Duncan Rouleau ; apparaît dans Sunfire and Big Hero 6 #1.

1998 : Silverclaw. Créé par Kurt Busiek, George Pérez ; apparaît dans Avengers v3 #8.

1998 : Triathlon. Créé par Kurt Busiek, George Pérez ; apparaît dans Avengers vol. 3 #8.

1998 : Winter Guard. Créé par Kurt Busiek, Sean Chen ; apparaît dans Iron Man Vol .3 #9.

1999 : Echo. Créé par David Mack, Joe Quesada ; apparaît dans Daredevil Vol. 2 #9.

2000 : Noh-Varr (a.k.a. Captain Marvel, Protector). Créé par Grant Morrison, J. G. Jones ; apparaît dans Marvel Boy #1.

2000 : Sentry. Créé par Paul Jenkins, Jae Lee, Rick Veitch ; apparaît dans The Sentry #1.

2001 : Doop et X-Statix. Créé par Peter Milligan, Mike Allred ; apparaît dans X-Force #116.

2001 : The Exiles. Créé par Judd Winick, Mike McKone ; apparaît dans Exiles #1.

2001 : Jessica Jones (a.k.a. Jewel, Power Woman). Créé par Brian Michael Bendis, Michael Gaydos ; apparaît dans Alias #1.

2001 : Elsa Bloodstone. Créé par Dan Abnett, Andy Lanning, Michael Lopez ; apparaît dans Bloodstone #1.

2002 : Fantomex. Créé par Grant Morrison, Igor Kordey ; apparaît dans New X-Men #128.

2003 : Les Runaways (Alex Wilder, Chase Stein, Gertrude Yorkes, Karolina Dean, Molly Hayes, et Nico Minoru). Créé par Brian K. Vaughan, Adrian Alphona ; apparaît dans Runaways vol. 1 #1.

2003 : Phyla-Vell (a.k.a. Quasar, Captain Marvel, Martyr). Créé par Peter David, Paul Azaceta ; apparaît dans Captain Marvel Vol. 4 #16.

2004 : X-23. Créé par Craig Kyle, Christopher Yost ; apparaît dans NYX #3.

2004 : Daisy Johnson (a.k.a. Quake). Créé par Brian Michael Bendis, Gabriele Dell’Otto ; apparaît dans Secret War (comics) #2.

2004 : New X-Men: New Mutants Squad (Dani Moonstar, Prodigy, Wind Dancer, Elixir, Wallflower, Surge). Créé par Nunzio DeFilippis, Christina Weir, Randy Green ; apparaît dans New X-Men vol. 2 #2.

2004 : New X-Men: Hellions Squad (Emma Frost, Hellion, Dust, Icarus, Mercury, Rockslide, Tag). Créé par Nunzio DeFilippis, Christina Weir, Randy Green ; apparaît dans New X-Men vol. 2 #2.

2005 : Winter Soldier. Créé par Ed Brubaker, Steve Epting ; apparaît dans Captain America Vol .5 #1.

2005 : Amadeus Cho. Créé par Greg Pak, Takeshi Miyazawa ; apparaît dans Amazing Fantasy vol. 2 #15.

2005 : S.W.O.R.D.. Créé par Joss Whedon, John Cassaday ; apparaît dans Astonishing X-Men vol. 3 #3.

2005 : Maria Hill. Créé par Brian Michael Bendis, David Finch ; apparaît dans New Avengers #4.

2005 : The Young Avengers (Iron Lad, Hulkling, Patriot, Wiccan, Hawkeye, Stature). Créé par Allan Heinberg, Jim Cheung ; apparaît dans Young Avengers #1.

2005 : Gravity. Créé par Sean McKeever, Mike Norton ; apparaît dans Gravity #1.

2005 : Warwolf. Créé par Richard Buckler ; apparaît dans Nick Fury’s Howling Commandos #1.

2006 : Darwin. Créé par Ed Brubaker, Pete Woods ; apparaît dans X-Men: Deadly Genesis #2.

2006 : Ant-Man (Eric O’Grady). Créé par Robert Kirkman, Phil Hester ; apparaît dans The Irredeemable Ant-Man #1.

2007 : Bob, Agent of HYDRA. Créé par Fabian Nicieza ; apparaît dans Cable & Deadpool #38.

2007 : Hope Summers. Créé par Mike Carey, Chris Bachalo ; apparaît dans X-Men #205.

2007 : Victoria Hand. Créé par Brian Michael Bendis, Mike Deodato ; apparaît dans The Invincible Iron Man #8.

2008 : Red Hulk. Créé par Jeph Loeb, Ed McGuinness ; apparaît dans Hulk Vol .2 #1.

2008 : Skaar. Créé par Greg Pak, John Romita, Jr. ; apparaît dans World War Hulk #5.

2008 : A-Bomb. Créé par Jeph Loeb, Ed McGuinness ; apparaît dans Hulk Vol .2 #2.

2008 : Les Guardians of the Galaxy (Star-Lord, Rocket Raccoon, Quasar, Adam Warlock, Gamora, Drax the Destroyer, and Groot). Créé par Dan Abnett, Andy Lanning ; apparaît dans Annihilation: Conquest #6.

2008 : Secret Warriors (Nick Fury, Quake, Phobos, Druid, Slingshot, Hellfire, Stonewall, Eden Fesi). Créé par Brian Michael Bendis, Alex Maleev ; apparaît dans Mighty Avengers #13.

2008 : She-Hulk (Lyra). Créé par Jeff Parker, Karl Hirst Breitweiser ; apparaît dans Hulk: Raging Thunder #1.

2008 : Old Man Logan. Créé par Mark Millar, Steve McNiven ; apparaît dans Fantastic Four #558.

2008 : Blue Marvel. Créé par Kevin Grevioux ; apparaît dans Adam: Legend of the Blue Marvel #1.

2009 : Red She-Hulk. Créé par Jeph Loeb, Ed McGuinness ; apparaît dans Hulk Vol. 2 #15.

2010 : Avengers Academy (Finesse, Hazmat, Mettle, Reptil, Striker, Veil). Créé par Christos Gage, Mike McKone ; apparaît dans Avengers Academy #1.

2010 : Future Foundation (Alex Power, Valeria Richards, Franklin Richards, Artie Maddicks, Dragon Man, Bentley-23, Tong, Turg, Korr, Mik, Vil, Wu). Créé par Jonathan Hickman, Steve Epting ; apparaît dans Fantastic Four #579.

2010 : Power Man (Victor Alvarez). Créé par Fred Van Lente, Mahmud Asrar ; apparaît dans Shadowland: Power Man #1.

2011 : The Annihilators. Créé par Dan Abnett, Andy Lanning ; apparaît dans The Thanos Imperative: Devastation #1.

2011 : Agent Venom. Créé par Dan Slott, Paulo Siqueira ; apparaît dans Amazing Spider-Man #654.

2011 : Spider-Man (Miles Morales). Créé par Brian Michael Bendis, Sara Pichelli ; apparaît dans Ultimate Fallout #4.

2011 : Miss America (America Chavez). Créé par Joe Casey, Nick Dragotta ; apparaît dans Vengeance #1.

2011 : Nova (Sam Alexander). Créé par Jeph Loeb, Ed McGuinness ; apparaît dans Marvel Point One #1.

2011 : White Tiger. Créé par Christos Gage, Tom Raney ; apparaît dans Avengers Academy #20.

2012 : Alpha. Créé par Dan Slott, Humberto Ramos ; apparaît dans The Amazing Spider-Man #692.

2012 : Superior Spider-Man. Créé par ; apparaît dans Daredevil vol. 3 #21.

2013 : Ms. Marvel (Kamala Khan). Créé par Sana Amanat ; apparaît dans Captain Marvel #14.

2014 : Silk. Créé par Dan Slott, Humberto Ramos ; apparaît dans The Amazing Spider-Man vol. 3 #1.

2014 : Spider-Gwen. Créé par Jason Latour, Robbi Rodriguez ; apparaît dans Edge of Spider-Verse vol. 1 #2.

2016 : Gwenpool. Créé par Chris Bachalo, Christopher Hastings ; apparaît dans Howard the Duck vol 6 #1.

2016 : Ironheart. Créé par Brian Michael Bendis, Stefano Caselli ; apparaît dans Invincible Iron Man vol 2 #10.

2018 : Cosmic Ghost Rider. Créé par Donny Cates, Geoff Shaw ; apparaît dans Thanos vol 2 #13.

2019 : Major X. Créé par Rob Liefeld ; apparaît dans Spider-Man/Deadpool #47.

Avengers : Endgame (2019) – Dossier Complet

Avengers : Endgame (2019) – Dossier Complet

Point final et climax ultime de l’univers cinématographique Marvel tel qu’on le connaît, la sortie d’Avengers : Endgame conclut en grande pompe la saga de l’infini en offrant une suite et une fin à Avengers : Infinity War. Sorti en avril 2019, le blockbuster des frères Joe et Anthony Russo a eu un succès retentissant dans les salles de cinéma comme au box-office. En attendant sa sortie en Blu-ray / DVD, voici un récap du film accompagné de petites anecdotes croustillantes…

 

Avengers : Endgame, le rassemblement final

Après que Thanos ait utilisé le gant de l’infini et anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent leurs rangs tant bien que mal, dans le deuxième film des studios Marvel centré sur la bataille contre le Titan Fou. Captain Marvel, aka Carol Denvers (Brie Larson) retrouve Tony Stark (Robert Downey Jr.) et Nebula (Karen Gillian) dans leur vaisseau à la dérive, et les ramène sur Terre.

Les derniers Avengers composés de Captain America (Chris Evans), Hulk (Mark Ruffalo), Thor (Chris Hemsworth), Natasha Romanoff (Scarlett Johansson), James Rhodes (Don Cheadle) et Rocket (Bradley Cooper) partent alors à la recherche de Thanos (Josh Brolin), en compagnie de Carol Danvers. Ils prévoient de réutiliser les pierres d’infinité pour inverser le fameux snap, mais arrivés face au Titan, ils se rendent compte que ce dernier avait détruit les pierres afin de préserver ce qui a été fait. Thor, enragé, décapite Thanos.

Cinq ans plus tard, Scott Lang (Paul Rudd) parvient à s’échapper du monde quantique. Il explique à Natasha et Steve Rogers que seulement cinq heures s’étaient déroulées dans ce monde à part. Avec l’idée de pouvoir voyager dans le temps, les trois rendent visite à Tony Stark, désormais papa d’une petite Morgane. Stark refuse dans un premier temps, avant de changer d’avis.

Avec l’aide de Banner, désormais Professeur Hulk, il construit une machine à remonter le temps. Banner et Rocket se rendent en Norvège pour convaincre Thor, désormais bedonnant et fan de Fortnite, de venir les aider, tandis que Natasha retrouve Clint Barton (Jeremy Renner) à Tokyo, où il mène une vie de justicier sous le nom de Ronin suite à la disparition de sa famille.

Hulk, Ant-Man, Captain America et Iron Man retournent au New York de 2012. Banner rend visite à l’Ancien (Tilda Swinton) et parvient à la convaincre de lui laisser la pierre du temps, après avoir mentionné le Dr Strange. Rogers récupère habilement la pierre de l’esprit, mais Stark et Lange échouent à voler le Tesseract, que Loki récupère avant de se téléporter ailleurs. Cap et Iron Man remontent alors le temps jusque dans les années 1970 dans le QG du S.H.I.E.L.D., où Stark rencontrera son père Howard.

De leur côté, Rocket et Thor se rendent à Asgard pour y récupérer la pierre de la réalité : le Dieu du Tonnerre en profite pour voler Mjolnir. Nebula et War Machine arrivent sur Morag, où ils récupèrent la pierre du pouvoir. Mais Nebula est victime d’un bug de ses implants cybernétiques et reste bloquée sur la planète, menant le Thanos de 2014 à découvrir son succès futur, et la volonté des Avengers de changer les choses.

Enfin, Barton et Romanoff se battent sur Vormir pour savoir qui de l’un ou de l’autre fera le saut fatal, nécessaire pour récupérer la pierre de l’âme. Natasha se sacrifie, permettant à Clint de repartir avec le joyau.

De retour dans le présent, les Avengers créent leur propre gant de l’infini grâce à l’armure d’Iron Man, que Banner utilise pour ramener les disparus à la vie. Mais la Nebula de 2014, toujours loyale envers son père, utilise la machine temporelle pour téléporter Thanos et son armée dans le présent, où il attaque le QG des Avengers, à la recherche des pierres. Iron Man, Thor et Captain America combattent Thanos, mais ne parviennent pas à le repousser, malgré le fait que Cap se soit montré digne de porter Mjolnir. Mais alors que Thanos se prépare à déverser sa puissance sur Terre, les renforts arrivent avec en fer-de-lance Sam Wilson aka Le Faucon (Anthony Mackie), Black Panther (Chadwick Boseman), Dr Strange (Benedict Cumberbatch) et bien sûr Spider-Man (Tom Holland).

Après un « Avengers, rassemblement » qui aura fait frissonner tous les fans, le combat final nous en met plein des yeux. Captain Marvel y sera également de la partie, jusqu’à la scène finale où Tony Stark se sacrifie en utilisant son gant de l’infini. L’armée de Thanos, et le Titan lui-même disparaissent, tandis qu’Iron Man rend son dernier souffle dans les bras de Pepper (Gwyneth Paltrow), Spider-Man et Rhodey.

Les funérailles de Stark rassemblent les Avengers une dernière fois. Thor laisse les rênes d’Asgard à la Valkyrie pour rejoindre les Gardiens de la Galaxie qui partent à la recherche de la Gamora (Zoe Saldana) de 2014. Rogers remonte le temps pour replacer les pierres d’infini dans leurs lignes temporelles respectives ainsi que Mjolnir, et réapparaît beaucoup plus âgé pour léguer son bouclier et son titre à Sam Wilson. Le film se conclut sur Steve, resté dans le passé et offrant enfin à Peggy la dernière danse qu’il lui avait promise.

 

Avengers : Endgame, une conclusion lucrative pour les studios Marvel

Kevin Feige peut se vanter de ses films : dès la bande-annonce en VO et en VF du film, la hype n’a cessé de grimper chez les fans de Marvel, tous impatients de connaître la suite du fameux Avengers : Infinity War, qui avait enchaîné les critiques positives. Très peu d’infos avaient été divulguées par Marvel à propos du synopsis : comment les plus grands héros allaient-ils vaincre le terrible Thanos ?

Résultat, Endgame effectue le meilleur démarrage de l’histoire du cinéma et reste désormais deuxième film le plus lucratif de tous les temps, derrière l’Avatar de James Cameron… du moins pour le moment, puisque les studios Marvel ont annoncé que le film ressortait en salle avec une scène post-générique et un hommage. Avec un but de dépasser Avatar à peine dissimulé.

Quoi qu’il en soit, le film rapporte 833 130 966 $ aux États-Unis et au Canada, fait 6 738 931 entrées en France, et engrange au total 2 745 374 322 dollars dans le monde… et ceci avant la nouvelle vague de projection ! Les Studios Marvel ont même proposé une version plus longue au cinéma pour tenter de dépasser le record détenu par Avatar (2,788 milliards de dollars). Lors de sa première semaine de sortie en France, Endgame a attiré 3 348 471 spectateurs dans les salles de cinéma, un chiffre hallucinant quand on voit que X-Men : Dark Phoenix a fait 87 991 entrées lors de son premier jour sur les écrans.

Avengers : Endgame reste loin devant les autres films du MCU. Pour leur troisième semaines de diffusion, Avengers : Infinity War a vendu près de 767 431 tickets, contre 514 233 pour Avengers : L’Ère d’Ultron et 398 836 pour le premier Avengers. Black Panther de Ryan Coogler a totalisé 625 682 entrées alors que de son côté, Captain Marvel a réuni 354 462 personnes au cinéma.

avengers-endgame-combat-thanos

 

Encore une pluie d’anecdotes

D’une durée de 181 minutes malgré l’absence de scène post-générique, Avengers : Endgame est le plus long film du MCU. Scott Lang revient dans notre monde et se retrouve dans un box avec l’inscription Lang 616. C’est une référence à la Terre 616, univers dans lequel les héros Marvel évoluent en comics.

La séquence où Stark et Rodgers se rendent dans les locaux du S.H.I.E.L.D en 1970 regorge de clins d’œil : le majordome d’Howard Stark, interprété par James D’Arcy apparaît, et devient le premier acteur à être présent dans les films et les séries Marvel.

Le casque du premier Ant-Man apparaît dans le bureau de Hank Pym, tandis que Peggy fait référence à un certain Braddock, qui est un super-héros répondant au nom de Captain Britain !

avengers-endgame-tony-stark

Tel père telle fille : Morgan demande des cheeseburgers à Happy après l’enterrement de son père. C’est une référence directe au film Iron Man, où Stark demandait ces burgers après son retour d’Afghanistan.

Le film Iron Man, le premier du MCU, se concluait avec la fameuse réplique « Je suis Iron Man ». Un hommage rendu dans le dernier film de la saga entamée par le film de Jon Favreau en 2008 puisque les derniers mots de Stark seront les mêmes.

Thor et les Asgardiens de la Galaxie : la blague de Thor à ses nouveaux compagnons renvoie à une série de comics récente écrite par Cullen Bunn.

Captain America parvient habilement à récupérer la pierre de l’esprit en glissant un « Hail HYDRA » à l’oreille des agents du groupe terroriste. Une citation faisant référence au comics Captain America : Steve Rogers, où Cap se révèle être un agent de l’HYDRA depuis le début… un clin d’œil en fan service bienvenu !

Le dernier caméo de Stan Lee le montre rajeuni, roulant à toute allure devant la base de l’armée et leur incitant à « faire l’amour, pas la guerre ».

Fiche Technique

Réalisation : Anthony et Joe Russo
Scénario : Christopher Markus et Stephen McFeely, d’après les personnages créés par Stan Lee et Jack Kirby
Direction artistique : Ray Chan
Décors : Charles Wood
Costumes : Judianna Makovsky
Photographie : Trent Opaloch
Montage : Jeffrey Ford et Matthew Schmidt
Musique : Alan Silvestri
Production : Kevin Feige
Production déléguée : Victoria Alonso, Louis D’Esposito, Jon Favreau, Alan Fine, Stan Lee
Coproduction : Mitchell Bell
Société de production : Marvel Studios
Société de distribution : Walt Disney Studios Distribution
Budget : 356 millions de $5
Durée : 181 minutes
Dates de sortie : 24 avril 2019 (France) ; 26 avril (USA)

Le casting

 

Robert Downey Jr. : Tony Stark / Iron Man
Chris Evans : Steve Rogers / Captain America
Chris Hemsworth : Thor
Mark Ruffalo : le Dr Bruce Banner / Hulk
Scarlett Johansson : Natasha Romanoff / Black Widow
Jeremy Renner : Clint Barton
Don Cheadle : le colonel James « Rhodey » Rhodes / War Machine
Paul Rudd : Scott Lang / Ant-Man
Brie Larson : Carol Danvers / Captain Marvel
Karen Gillan : Nébula
Danai Gurira : Okoye
Bradley Cooper : Rocket
Josh Brolin : Thanos
Zoe Saldana : Gamora
Benedict Cumberbatch : Stephen Strange / Dr Strange
Tom Holland : Peter Parker / Spider-Man
Chadwick Boseman : T’Challa / Black Panther
Chris Pratt : Peter Quill / Star-Lord
Elizabeth Olsen : Wanda Maximoff / Scarlet Witch
Sebastian Stan : James « Bucky » Barnes / le Soldat de l’hiver
Anthony Mackie : Sam Wilson / le Faucon
Evangeline Lilly : Hope van Dyne / la Guêpe
Tom Hiddleston : Loki
Tessa Thompson : Valkyrie
Dave Bautista : Drax le Destructeur
Tilda Swinton : L’Ancien
Vin Diesel : Groot
Pom Klementieff : Mantis
Letitia Wright : Shuri
Winston Duke : M’Baku / L’Homme-singe
Samuel L. Jackson : Nick Fury
Cobie Smulders : Maria Hill
Gwyneth Paltrow : Pepper Stark / Rescousse
Jon Favreau : Harold « Happy » Hogan
Frank Grillo : Brock Rumlow / Crossbones
Robert Redford : Alexander Pierce
Rene Russo : Frigga
Natalie Portman : Jane Foster
Michael Douglas : Henry « Hank » Pym
Benedict Wong : Wong
Hayley Atwell : Peggy Carter
James D’Arcy : Edwin Jarvis
John Slattery : Howard Stark
William Hurt : Thaddeus « Thunderbolt » Ross
Linda Cardellini : Laura Barton
Michelle Pfeiffer : Janet van Dyne
Angela Bassett : Ramonda
Tom Vaughan-Lawlor : Ebony Maw
Marisa Tomei : May Parker
Ty Simpkins6 : Harley Keener
Hiroyuki Sanada : Akihiko
Kerry Condon : FRIDAY
Ross Marquand : Crâne rouge
Taika Waititi : Korg
Jacob Batalon : Ned Leeds
Callan Mulvey : Jack Rollins
Maximiliano Hernández : Jasper Sitwell
Ken Jeong : un garde de sécurité
Yvette Nicole Brown : un agent du SHIELD
Lexi Rabe : Morgan Stark
Stan Lee : le conducteur des années 1970 (caméo)
Joe Russo : un homme au groupe de parole (caméo, crédité sous le nom de Gozie Agbo)

Captain Marvel d’Anna Boden (2019) – Dossier Complet

Captain Marvel d’Anna Boden (2019) – Dossier Complet

Captain Marvel, réalisé par Anna Boden et Ryan Fleck et sorti en 2019 au cinéma, est le 21ème film de l’univers cinématographique de Marvel Studios et le premier à mettre une héroïne sur le devant de la scène. Avec ses enjeux de guerre galactique entre races extraterrestres, Captain Marvel mêle fantastique, science-fiction, action et nous propose de découvrir l’histoire de Carol Danvers dont le rôle est tenu par Brie Larson, destinée à devenir le héros le plus puissant du MCU.

 

Le résumé de Captain Marvel

 

Captain Marvel se déroule pourtant dans les années 90 : sur la planète Hala, capitale de l’empire Kree, un membre de la Starforce appelée Vers (Brie Larson) souffre d’amnésie et de cauchemars récurrents où une vieille femme la visite pendant la nuit. Yon-Rogg (Jude Law), son mentor et son commandant, l’entraîne pour contrôler ses pouvoirs, tandis que l’Intelligence Suprême (Annette Bening), l’IA qui dirige la nation Kree, l’incite à réguler ses émotions.

Lors d’une mission visant à secourir un agent Kree infiltré chez les Skrulls, leurs ennemis jurés, Vers est capturée par Talos (Ben Mendelsohn), un commandant Skrull. Ses coéquipiers Minn-Erva (Gemma Chan) et Korath (Djimon Hounsou) en informent Mar-Vell. Mais Vers parvient à s’échapper pour atterrir sur Terre à Los Angeles. Sa présence attire les agents Nick Fury (Samuel L. Jackson) et Phil Coulson (Clark Gregg) sur place, ainsi que le groupe de Skrull à la recherche de Vers. Fury tue l’un d’entre eux qui avait pris la forme de Coulson, tandis que Talos, ayant pris l’apparence du chef de Fury, Keller, lui ordonne de garder un œil sur Vers.

En utilisant les souvenirs de Vers, Fury et elle se rendent à l’installation du Projet Pegasus, sur une base de l’Air Force. Ils découvrent que Vers est d’origine terrienne, et qu’elle était pilote sur cette même base avant d’être présumée morte en 1989 après l’explosion d’un vaisseau expérimental imaginé par le Dr Wendy Lawson, qui se trouve être la femme que Vers voit dans ses rêves. Les deux héros parviennent à échapper aux Skrulls, et s’envolent vers la Louisiane, en prenant avec eux un chat trouvé dans les locaux répondant au doux nom de Goose.

Vers retrouve Maria Rambeau (Lashana Lynch), son amie proche avant sa disparition, ainsi que sa fille Monica. Elles lui révèlent que son vrai nom est en réalité Carol Danvers, avant que Talos n’arrive, expliquant que son peuple souffrait de cette guerre et ne souhaitait qu’un endroit où vivre en paix. Il s’avère également que Lawson se nommait en réalité Mar-Vell, et qu’elle était une scientifique renégate Kree cherchant à mettre fin à la guerre cosmique entre les deux espèces, en créant un moteur supra-luminique basé sur l’énergie cosmique du Tesseract (qui contient la pierre d’infinité de l’Espace).

Carol se souvient enfin de l’accident : Lawson avait été tué par Yon-Rogg, avant que Carol ne détruise le vaisseau pour empêcher le Kree de l’utiliser, la conduisant à absorber l’énergie cosmique du Tesseract dégagée par l’explosion, lui donnant des pouvoirs, mais lui faisant perdre la mémoire.

Danvers, Talos, Fury et Rambeau localisent le vaisseau de Mar-Vell laissé en orbite autour de la Terre, où la scientifique avait caché de nombreux Skrulls, dont la famille de Talos, ainsi que le Tesseract, source d’alimentation du vaisseau qu’elle avait créé. Carol est capturée sur place par la Starforce et confronte l’Intelligence Suprême. Pendant leur conversation, Carol retire l’implant Kree fixé à son cou, qui servait à réguler ses pouvoirs, lui permettant d’accéder à sa pleine puissance. Les deux clans combattent, Fury découvre que Goose le chat est en réalité un Flerken, une race alien extrêmement agressive, qui avale le Tesseract et griffe l’œil de Fury.

captain-marvel-starforce

Danvers, devenue quasi-divine, détruit les vaisseaux Kree sous le regard impuissant de Ronan l’Accusateur (Lee Pace), et se défait facilement de l’emprise mentale comme physique de Yon-Rogg, le renvoyant sur Hala.

Embrassant pleinement son nom de Captain Marvel, l’héroïne aide les Skrulls à chercher un nouvel endroit où vivre, et laisse à Fury un pager pour qu’il la contacte en cas d’urgence. Dans le même temps, Fury met en place un programme pour localiser les héros comme Captain Marvel, le nommant Avengers en hommage au nom de l’avion de Carol.

La première scène post-générique fait directement suite à la fin d’Avengers : Infinity War, où Carol apparaît au milieu des Avengers, demandant où se trouve Fury. La seconde scène nous montre Goose, le chat Flerken, vomir le Tesseract sur le bureau de Nick Fury dans les années 2000, expliquant sa disparition pendant toutes ces années.

 

La puissance cosmique explose le box-office

 

Dès la fin d’Infinity War, l’annonce de Captain Marvel avait fait du bruit : avec un enjeu de taille (le sort de la Terre et de l’univers), Walt Disney Pictures et Marvel Studios se devait de proposer un personnage assez balèze pour chatouiller Thanos. Carol Danvers, l’une des héroïnes les plus puissantes de la Terre et de l’univers dans les comics, était un choix logique !

À l’origine, le personnage de Captain Marvel a subi de nombreux changements dans les comics ! D’abord un homme en tant que Mar-Vell en 1967 sous les plumes de Stan Lee et Gene Colan, puis Miss Marvel et désormais Captain Marvel, le personnage n’a pas toujours eu la même histoire, ni la même fonction dans les comics. De nos jours, Captain Marvel apparaît comme un membre éminent des Avengers, faisant quasiment office de leader.

captain-marvel-skrulls

Alors forcément, en attendant Avengers : Endgame, tout le monde était curieux de découvrir le personnage de Captain Marvel, censé régler tout le Thanos-gate. Anna Boden, Ryan Fleck et Brie Larson nous offrent un film volontairement centré sur les femmes, après que la concurrence DC Comics ait déjà sorti son Wonder Woman réalisé par Patty Jenkins en 2017.

Les avis sont globalement bons, les critiques louent la présence d’une héroïne surpuissante sur le devant de la scène, tandis que les fans se demandent comment Thanos va faire pour s’en sortir. Sur le sol américain et canadien, le film accumule 424 157 909 $ de recettes, tandis qu’il fait 3 281 212 entrées en France. Au total, Captain Marvel engrange 1 124 962 110 dollars de recette dans le monde.

 

Des anecdotes Marveleuses

 

Alors que le légendaire Stan Lee nous quittait en novembre 2018, le mythique générique de début de Marvel Studios lui rend hommage en montrant une juxtaposition non pas des Avengers, mais des différents caméos tournés par le père de Marvel. Émotions garanties dès le début du film.

Samuel L. Jackson apparaît à l’écran pendant toute la durée du film avec un rajeunissement numérique de 25 ans. Lola VFX est responsable de ce bijou de technologie, eux qui avaient déjà travaillé avec Marvel pour Captain America : First Avenger, Ant-Man et Civil War.

Ronan l’Accusateur et Korath sont déjà connus du public : ils apparaissent dans le premier volume des Gardiens de la Galaxie.

Ben Mendelsohn utilisait son accent australien lors que Talos était sous sa forme alien, et prenait un accent américain lorsque le commandant prenait une forme humaine.

En parlant des Skrulls, le film prend les fans à contrepieds, puisque cette race alien est bien connue des lecteurs de comics en tant que menace à prendre très au sérieux. Les tourner en victimes dans le film est un bon moyen de mettre fin au manichéisme du conflit Kree / Skrull, tout en laissant planer le doute quant à la vraie identité de chaque personnage au sein du MCU.

Bien évidemment, Brie Larson a été annoncée au casting d’Avengers : Endgame, où elle aidera les anciens Avengers (Captain America, Thor, Iron Man…) à sauver les disparus (Spider-Man, Black Panther, Docteur Strange…).

captain-marvel-comics

La sortie du DVD et du Blu Ray de Captain Marvel dévoile plusieurs scènes coupées en VO ou VF, ainsi qu’un bêtisier illustrant la bonne humeur présente sur le tournage, notamment avec Samuel L. Jackson et Jude Law !

Brie Larson retrouve Samuel L. Jackson après avoir partagé l’affiche avec lui dans le film Kong : Skull Island en 2017. Pinar Toprak est la première compositrice d’une bande originale en VO et VF pour un film du Marvel Cinematic Universe !

Brie Larson : Captain Bourde ? Lors de la promotion de Captain Marvel, l’actrice a tenu des propos que certains ont jugé sexistes envers la gente masculine, amenant une note négative de la part de certains critiques. Un malentendu rapidement expliqué par l’actrice.

Avant dernier caméo de Stan Lee dans les films Marvel, il apparaît dans Captain Marvel dans le métro où Vers poursuit un Skrull. La jeune femme scrute chaque personnage présent dans le train, avant de s’arrêter face à Lee et de lui sourire, comme si elle savait de qui il s’agissait.

 

Fiche Technique

 

Réalisation : Anna Boden et Ryan Fleck
Scénario : Meg LeFauve, Nicole Perlman et Geneva Robertson-Dworet, d’après les personnages créés par Stan Lee, Jack Kirby, Gene Colan et Roy Thomas
Direction artistique : Kasra Farahani
Photographie : Ben Davis
Montage : Elliot Graham et Debbie Berman
Musique : Pınar Toprak
Production : Kevin Feige
Production déléguée : Victoria Alonso, Louis D’Esposito, Jon Favreau, Alan Fine et Stan Lee
Société de production : Marvel Studios
Société de distribution : Walt Disney Studios Distribution
Budget : environ 175 millions USD
Durée : 124 minutes
Dates de sortie : 6 mars 2019 (France) et 8 mars 2019 (États-Unis)

 

Le casting

 

Brie Larson : Carol « Avenger » Danvers / Captain Marvel
Samuel L. Jackson : Nick Fury
Ben Mendelsohn : Général Talos / Keller
Lashana Lynch : Maria « Photon » Rambeau
Annette Bening : L’Intelligence Suprême (telle qu’elle apparaît à Carol) / Dr Wendy Lawson, alias Mar-Vell
Jude Law : Commandant Yon-Rogg
Gemma Chan : Minn-Erva
Clark Gregg : Phil Coulson
Djimon Hounsou : Korath
Algenis Perez Soto : Att-Lass
Rune Temte : Bron-Char
Akira Akbar : Monica Rambeau
Lee Pace : Ronan l’Accusateur

Les acteurs qui ont incarné Superman au cinéma

Les acteurs qui ont incarné Superman au cinéma

Saviez-vous que Superman (aka Clark Kent aka Kel El) fêtait ses 80 printemps en 2018 ? Créé par Jerry Spiegel et Joe Shuster en 1933, le super-héros n’apparaît dans les comics qu’en 1938 dans Action Comics. A partir de cette date, le succès et la notoriété de Superman lui permettent d’être repris dans plusieurs séries d’émissions radiophoniques… Le héros emblématique de l’univers DC Comics devient alors un modèle de création pour les autres super-héros et le symbole de la justice comme son compère Bruce Wayne (Batman).

Devant cet engouement, Hollywood n’a pas hésité à s’emparer du héros pour le décliner au cinéma dans plusieurs films et séries. En effet, si Christopher Reeves et Henry Cavill semblent être les acteurs de référence, d’autres comédiens ont enfilé la tenue de ce super-héros sur grand (et petit) écran… dès la fin des années 40 ! Les super-fans que nous sommes avons fouillé les archives pour vous faire un petit retour dans les arcanes cinématographiques de Superman…

 

Quel sera le nouveau Superman : Michael B. Jordan ou Richard Madden ?

acteurs-superman-micheal-jordan-richard-madden

Depuis qu’Henry Cavill a confirmé qu’il abandonnait le rôle de Superman pour celui de Geralt dans la futur série Netflix The Witcher, de nombreuses rumeurs courent sur un potentiel reboot de Superman par Warner Bros et DC Comics.

Après avoir interprété Killmonger dans Black Panther ou La Torche Humaine dans le très calamiteux Fantastic Four de 2015, Michael B. Jordan a été, selon les rumeurs, un des acteurs favoris de Warner Bros pour prendre le rôle de Calvin Ellis (une autre version de Kal-El de la Terre 23 du multiverse de DC Comics) si les producteurs sont décidés à modifier le DCEU pour lui donner une nouvelle direction. Son expérience dans les films de super-héros et sa passion pour les comics pourraient jouer en sa faveur.

L’acteur écossais Richard Madden, de son côté, présente de nombreux avantages pour jouer Clark Kent : brun aux yeux, il est déjà connu et apprécié du public avec ses rôles dans Game of Throne et Bodyguard dans lequel il incarne force, courage et justice…

 

Henry Cavill (2013 – 2017)

Man of Steel, Batman vs Superman, Justice League de Zack Znyder

acteurs-superman-henry-cavill

Shocking mais vrai, il faudra attendre 75 ans après la naissance de Superman pour qu’il soit joué par un acteur non-américain. J’ai nommé le so British Henry Cavill (Agent très spéciaux : Code U.N.C.L.E., Les Immortels) que l’on retrouvera plus tard en compagnie de Ben Affleck dans le rôle de Batman (vs Superman) et des intrépides de la Justice League.

Notre britannique crève l’écran en compagnie d’Amy Adams jouant la pétillante Loïs Lane. Le beau Henry n’aurait probablement jamais joué les justiciers si la Warner, refroidie par les chiffres de Superman Returns, n’avait pas encouragé Brandon Routh a quitter le costume. Nous, on a adoré voir Cavill s’engager dans un incroyable périple afin de comprendre ses origines kryptoniennes. Au passage, les personnages sont directement inspirés des comics de Jerry Siegel et Joe Shuster ! Le pari de Zach Snyder, réalisateur du film, était par ailleurs assez osé : à l’instar du Batman de Nolan (notamment celui de Dark Knight), le film nous livre le portrait de l’homme derrière l’icône. Et ça marche.

Malheureusement, Henry Cavill a annoncé qu’il quittait le rôle de Superman pour donner un nouvel élan à sa carrière en prenant le rôle principal de la série The Witcher produite par Netflix. Les fans de l’acteur ne devraient plus patienter encore longtemps : le tournage est bouclé et la série devrait arriver sur la plateforme vidéo d’ici quelques mois pour voir la première saison…

 

Brandon Routh (2006)

Superman Returns de Bryan Singer

acteurs-superman-brandon-routh

On a comme une sensation de déjà-vu en voyant le jeune Brandon Routh incarner Superman, à l’image de Christopher Reeve en 1978, quasi méconnu du 7ème art. Mais contrairement à Reeve, l’acteur est loin d’avoir décroché un Saturn Awards…

On suit ici le retour de Clark Kent à Metropolis cinq ans après son départ. Mais (alerte spoiler) Loïs Lane (Kate Bosworth) est désormais fiancée et maman ! En bref, Superman n’est plus tellement super et le monde n’a plus vraiment besoin de ses bras d’acier sauf quand Lex Luthor (Kevin Spacey) menace à nouveau le monde. Et même si Routh incarne son rôle à la perfection, Bryan Singer n’a clairement pas réussi à soulever les foules ou la critique avec son film.

 

Tom Welling (2001 – 2011)

Smallville

acteurs-superman-tom-welling

Pour la faire courte, la série Smallville mise tout sur la jeunesse de notre super-héros à l’instar du Comics Superboy. Exit le slip rouge et la cape ! Place au quotidien d’un boy next door d’abord ado et jeune homme timide, se transformant progressivement en un irrésistible charmeur. Pendant 10 saisons, on a admiré Tom Welling évoluer et s’apprêter à devenir le super-héros que nous connaîtrons ensuite. Chapeau bas pour le choix de l’actrice, Erica Durance, digne héritière de Terry Hatcher aka Loïs Lane, et Michael Rosenbaum dans le rôle de Lex Luthor.

 

Dean Cain (1993-1997)

Loïs et Clark : Les nouvelles aventures de Superman

acteurs-superman-dean-cain

La légèreté et l’humour sont les piliers de cette série tv des 90’s relatant le quotidien du journaliste au Daily Planet et son double super-héroïque. On ne s’en plaint pas car le personnage de Clark incarné par Dean Cain est doté d’un cachet indéniable, nous poussant à arborer notre plus beau sourire en coin à chacune de ses apparitions. Et que dire de Teri Hatcher, probablement la Loïs la plus drôle que l’on n’ait jamais vu !

 

John Haymes Newton et Gerard Christopher (1988-1990)

Superboy

Passé assez inaperçu dans l’Hexagone, Superboy traite de l’adolescence de Clark Kent et son premier amour Lana Lang avant le grand départ pour Métropolis. John Haymes Newton se fait rapidement voler la vedette par Gerard Christopher qui remplace l’acteur dès la saison 2 dans le rôle du jeune Clark. Les pro-Smallville prétendront que la série n’est qu’une pâle première version de sa successeuse. A la différence près qu’ici, Clark enfile le costume !

 

Christopher Reeve (1978)

Superman de Richard Donner

acteur-superman-christopher-reeve

Dès sa sortie, le film produit par Warner Bros fait l’effet d’une bombe nucléaire : une légende est née et elle porte le nom de Christopher Reeve. Le scénario, assez classique, raconte l’histoire de Superman de A à Z, de bébé Kal El au quotidien de l’homme d’acier. Pour info, Reeve aura soufflé le rôle aux plus grandes pépites du cinéma : Clint Eastwood, Steve McQueen ou encore Sylvester Stallone. Donner avait incontestablement misé sur le bon cheval.

 

Georges Reeves (1950 – 1958)

Superman and the mole-men de Lee Sholem

Les aventures de Superman (série, 1952-1958)

acteur-superman-georges-reeves

Même si Kirk Alyn était officiellement le premier Superman au cinéma et sur le petit écran, George Reeves est considéré par certains comme LE man of steel originel. Probablement car Superman and the mole-men symbolise un moment clé dans l’histoire du justicier : le personnage se dote de traits plus adultes, afin de cibler l’ensemble des générations. Le succès du film est tel qu’il donnera naissance à une série durant 8 années consécutives, nommée tout simplement Les aventures de Superman.

 

Kirk Alyn (1948 – 1950)

Superman et Atom Man vs. Superman

acteur-superman-kirk-alyn

La genèse de Superman, c’est véritablement Kirk Alyn qui l’incarna dans ces deux feuilletons aux côtés de Noel Neill, la Loïs des aventures de Superman. Bien plus enfantin que son successeur, Superman est assez caricatural avec un Clark excessivement effacé, contre un Superman relativement exubérant. La mécanique fit vraisemblablement l’affaire, d’où sa suite télévisée : Atom man vs. Superman !

20 sitcoms et dessins animés cultes du Club Dorothée

20 sitcoms et dessins animés cultes du Club Dorothée

Si vous aussi avez été biberonné au Club Do et ses programmes télé cultes, vous lirez cet article avec nostalgie, voire en ressortant vos vieilles VHS. Ariane, Patrick, Corbier, Jacky et Patrick Simpson-Jones faisaient rire aux larmes le public avec leurs blague et les séries et dessins animés japonais du Club Dorothée ont bercé notre enfance de génériques ringards aux paroles complètement tirées par les cheveux. Qui n’a pas chanté la musique des Chevaliers du Zodiaques, de Dragon Ball ou de Nicky Larson à la récrée avec les copains ? Retour sur les émissions cultes du Club Dorothée qui ont marqué toute une génération de fans nostalgiques et imbibés d’émissions cultes d’AB Productions à une époque où Netflix n’était pas encore né. Mais avant ça, on vous donne un petit historique de l’émission qui fête ses 32 ans cette année !

Petit historique de Récré A2 et du Club Dorothée

 

Vous ne vous souvenez peut-être pas mais avant le Club Do, il y a avait Récré A2 créé par Jacqueline Joubert, ancienne speakerine, animatrice et productrice sur Antenne 2 en 1977. Cette émission présentée par Dorothée, Gérard Chambre et Fabrice dont la devise était « Apprendre en s’amusant » rencontre un franc succès et devient rapidement le rendez-vous des enfants et des ados à la télévision dans les années 80. D’abord prévue pour n’être diffusée que l’été pendant les vacances, l’émission a été prolongée tous les jours de la semaine pendant près de 10 ans suite au succès auprès du public.

Récré A2 diffuse alors des séries et sitcoms de toutes origines (France, Allemagne, Royaume-Uni, Yougoslavie, États-Unis et Japon) souvent produit par AB Productions, des dessins animés pour un public jeune, mais aussi des reportages (le Monde selon Georges, Mambo Satin), des séquences avec des comédiens, des chansons (Discopuce) ainsi que diverses rubriques éducatives consacrées aux animaux (Terre des bêtes), au dessin, à la lecture (Bouquin, Bouquine, Latulu et Lire, Lire, lire, lire), à la musique (Sido et Rémi), au théâtre (Jean qui rit, Jean qui pleure), à l’opéra (Récré à l’opéra), au bricolage, aux jeux vidéo, au cinéma (Ça c’est du cinéma, C’est Chouette), aux inventions (3,2,1 contact), à la bande-dessinée (La Bande à Bédé, Flip bouc), à la géographie (Ton pays c’est quoi ?).

  • Albator, le corsaire de l’espace, 80
  • Albator 84, 84
  • Bibifoc, 1985
  • Bionic Six
  • Boule et Bill, 01982
  • Candy, 1978
  • Casper le gentil fantôme, 1978
  • Chapi Chapo, 1983
  • Clémentine, 1985
  • Cobra, 1985
  • Cosmocats, 1986
  • Le Croque-Monstres Show, 1983
  • Les devinettes d’Epinal, 1983
  • Émilie, 1979
  • L’Empire des Cinq, 1985
  • Les Ewoks, 1987
  • Les Aventures des Galaxy Rangers, 1987
  • Georges de la jungle, 1982
  • Goldorak, 1978
  • L’île au trésor
  • Jane de la jungle, 1982
  • Johan & Pirlouit, 1984
  • Judo Boy, 1987
  • Kum Kum, 1982
  • Lady Oscar, 1986
  • Les Maîtres de l’univers, 1984
  • Méthanie, 1982
  • Mimi Cracra
  • Mio Mao, 1979
  • Les Mondes engloutis, 1985
  • Les Mystérieuses Cités d’or, 1983
  • Pac-Man, 1984
  • Papivole, 1978
  • Les Petites Canailles
  • Pimpa
  • Les Poupies, 1985
  • Quick et Flupe, 1982
  • Rexie, 1981
  • Les Schtroumpfs, 1982
  • Le Secret des Sélénites, 1985
  • She-Ra, la princesse du pouvoir, 1986
  • Sherlock Holmes, 1986
  • Sophie la sorcière, 1979
  • Le sourire du dragon, 1986
  • Tarzan, 1981
  • Tchaou et Grodo
  • Tom Sawyer, 1982
  • Le Tour du monde en 80 jours, 1983
  • Transformers, 1987
  • Le Voyage fantastique de Ty et Uan, 1986
  • Wattoo-Wattoo, 1978
  • Yakari, 1983

 

Dorothée, propulsée par Jacqueline Joubert, est l’animatrice vedette de l’émission mais au fil des années, l’équipe d’animateurs s’étoffe de nombreuses personnalités de la télévision ou issues du milieu du théâtre. Ainsi, on peut voir sur le plateau de Récré A2 William Leymergie, Patrick Simpson-Jones, Jean-Jacques Chardeau, Ariane Gil, Cabu, Isabelle Arrignon, Pierre Jacquemont, Daniel Depenne, Ariane Carletti, Jacqueline Vauclair, Jean Martin, Alain Chaufour, Jacky, Zabou Breitman, Jean Lacroix, Elfie, Valérie Maurice, François Corbier, Julie Bataille, Véronique Baudoin, Luq Hamet, Marie Dauphin, Charlotte Kady et Bertrand Boucheroy, …

Les critiques encense l’émission télé puisqu’en 1986, Récré A2 reçoit le 7 d’or de la meilleure émission pour la jeunesse. Malheureusement, à partir de 1987, Dorothée quitte Antenne 2 pour rejoindre TF1, chaîne télé privatisée en septembre de la même année, pour créer le Club Dorothée. Récré A2 ne tient qu’une saison face à cette nouvelle émission qui gagne quasiment instantanément les faveurs des jeunes et disparaît le 29 juin 1988. Jacqueline Joubert démissionne de l’unité des programmes jeunesse d’Antenne 2 et devient directrice des fictions pour la jeunesse de la chaîne jusqu’en 1990.

 

Pas de pitié pour les croissants (1987 – 1991)

club-dorothee-pas-pitie-croissants

Produite par Jean-Luc Azoulay, ce sitcom fut l’émission phare du Club Dorothée à ses débuts. Difficile de résumer cet imbroglio magique d’aventures où Jacky, Patrick, Ariane, Corbier se retrouvaient à voyager entre les temporalités, du temps des cavernes à celui de Leonardo de Vinci, en passant des parodies de dessins animés (Nicky Larson, pour ne pas le citer). Et quand venait le moment de l’invité surprise (et oui, même Jean-Pierre Foucault s’est invité chez Dorothée), c’était tout bonnement le pompon…

 

Salut les musclés (1989 – 1994)

club-dorothee-salut-les-muscles

Si la merguez partie ne faisait pas partie de votre playlist jeunesse, c’est que le Club Dorothée vous est passé sous le nez. Outre leur boysband so’ années 80, Bernard, Eric, Framboisier, Rémy et René nous régalaient dans leur coloc’ délurée à base d’amourettes, de querelles et même d’extraterrestres. Bref, c’était Friends avant l’heure. Produite par AB Productions, cette série télé a eu 5 saisons et 263 épisodes tout de même !

 

Premiers baisers (1991 – 1995)

club-dorothee-premiers-baisers

Il s’agissait d’une série dérivée du personnage de Justine Girard, la nièce de Framboisier surcouvée par son oncle et ses copains. Elle vivait ses premières amours en compagnie de Jérôme, Annette, François, Luc (Christophe Rippert, THE beau gosse)… Justine aimait Jérôme, Annette se mêlait de tout et Isabelle semait la zizanie auprès de la bande. Ah la jeunesse

 

Hélène et les garçons (1992 – 1994)

Hélène, elle s’appelait Hélène et c’était déjà il y a 26 ans qu’elle courait après l’amour avec José, Nico et Cricri et s’éclatait comme une follichonne avec ses copines de chambrée Cathy et Johanna. On reste, comme pour premiers baisers, dans l’esprit girly/rose corail, mais il n’empêche qu’on était fidèle au poste. On irait même jusqu’à dire que le sitcom était pionnier dans son genre puisqu’elle était l’une des premières séries à aborder des sujets sensibles comme le harcèlement sexuel, les drogues et les MST. Version très cucul, évidemment.

 

Le miel et les abeilles (1992 – 1997)

club-dorothee-miel-abeilles

Ils avaient réussi à faire l’impossible : créer un générique sur fond de « bzzz » qui nous trottait dans la tête des jours durant. On se souvient de la pétillante Lola (Mallaury Nataf) censée représenter le miel et ses prétendants franchement paumés dans la friendzone, donc les abeilles. On attendait qu’une chose, que la mistinguette se laisse ENFIN séduire par l’un de ses admirateurs et éventuellement qu’elle quitte le nid familial assez prout-prout, il faut le dire.

 

Bioman (1984 – 1985)

club-dorothee-bioman

Trop tard, le générique signé Bernard Minet est entré dans votre cerveau et n’en ressortira qu’après de longues et douloureuses heures de torture. Bioman est une série du genre sentai, (sen = combat et tai = escadron) qui racontait l’histoire de l’infâme Dr Mad, un savant fou qui vivait au sein du nouvel empire Gear et qui voulait se bouffer la terre à la petite cuillère. Ni une ni deux, notre homme déclenche une attaque au Japon et neutralise tout ce qui bouge. Mais c’était sans compter sur l’arrivée du géant robot Bioman et ses comparses, formant le gang des Biomen. Ca castagnait sec mais la série n’aura duré qu’une saison pour 51 épisodes.

 

Parker Lewis ne perd jamais (1990 – 1993)

club-dorothee-parker-lewis

Parker Lewis (Corin Nemec) est un plutôt un ado comme les autres avec son lot d’enquiquinements quotidien : la petite sœur qui lui veut, disons-le franchement, du mal, sa principale qui ne peut pas le voir en peinture et ses problèmes de cœur. Heureusement que ses deux BFF, Jerry le geek (Troy W. Slaten) et Mikey le rebelle (Billy Jayne) étaient là pour lui redonner le sourire ! Qui se souvient de Kubiac, cette brute épaisse qui nous renvoyait à notre statut de nerd effarouché ?

 

 

Ranma 1/2 (1992 – 1994)

club-dorothee-ranma

Ranma ½ (« moitié soleil et moitié nuit ») nous faisait drôlement marrer et aussi un peu pitié avec son histoire abracadabrante : son père l’oblige à se marier ave Adeline Galland sauf que notre héros nous cache un terrible secret : au contact de l’eau froide il se transformait… en demoiselle. Il faut croire qu’il avait hérité de la poisse de papa, atteint de la même malédiction mais version panda. Bref, du grand n’importe quoi.

 

Denver le dernier dinosaure (1988)

club-dorothee-denver-dinosaure

Denver le dernier dinosaure – c’est mon ami et bien plus encore – était un animal préhistorique super sympa découvert par une bande de joyeux zozos : Jérémy le grand blondinet, Wally le petit maigrichon à lunettes, Mario le Don Juan et Charlie qui ne quittait jamais ses lunettes de soleil. A la suite d’un malencontreux accident où Mario voulait crâner grave, ils se retrouvent nez à nez avec un œuf géant qui n’était autre que celui de Denver, ce grand dinosaure au cœur en marshmallow. Crème de la crème, Denver comprenait la langue des humains, s’enjaillait en skateboard et nous fait des solos de guitare. Un super pote.

 

Goldorak (1975 – 1976)

club-dorothee-goldorak

Oui, on verse une petite larme en écoutant le magnifique générique de ce dessin animé qui a marqué des générations de jeunes en France et dans le monde. Et puis l’histoire était assez dingue en elle-même : le prince d’Euphor doit urgemment quitter sa planète pour échapper aux forces de Véga et grimpe à bord du Goldorak, une machine de guerre totalement badass. Il se retrouve sur terre chez le professeur Procyon qui devient son papounet d’adoption. Minute papillon, c’est alors que Véga décide d’anéantir la terre. Et qui d’autre que le prince pour défendre notre chère planète ? Mythique on vous dit.

 

Le collège fou fou fou (1985 – 1987)

Tout est dans le titre, cette série animée était complètement déjantée. Tout commence lorsque Anne-Laure (on vous l’accord pas très jap la traduction) débarque dans une classe totalement fêlée (rappelez-vous de son arrivée burlesque dans le premier épisode où les garçons perdent la boule sévère). Elle rencontre sa bestie Julie qui décide de la rebaptiser Laura parce qu’elle n’aime pas son prénom (sympa la copine). N’oublions pas la bande de Rei, ces joyeux lascars toujours en retard et prêts à semer le désordre face à des professeurs assez marteaux. Tout le monde est fou, mais vous l’aviez compris.

 

Sailor Moon (1992 – 1997)

club-dorothee-sailor-moon

Les filles rêvaient toutes de ressembler à cette jolie donzelle aux immenses couettes blondes. Le pitch ? Bunny rencontre Luna, une chatte qui lui confie, l’air de rien, des pouvoirs magiques lui permettant de se transformer en Sailor Moon grâce à une broche magique : un joujou plutôt moche en plastoc que l’on s’était empressés de demander à nos parents. Lorsque Sailor Moon découvre alors qu’elle et ses amis sont des réincarnations de guerrières, la clique embarque fissa dans une guérilla contre mal.

 

Capitaine Flam (1978)

club-dorothee-captain-flam

Capitaine Flam tu n’es paaas de notre galaxiiie… Vous l’avez ? Il faut dire qu’il avait la classe le capitaine aka Curtis Newton à combattre les voyous de la galaxie à bord du Cyberlabe. Son équipe n’était pas trop mal non plus, à commencer par Mala, l’androïde qui changeait d’apparence comme de chemise, Grag, qui, en dehors de son nom affreux, était un robot super giga fort ou encore le prof Simon Wright, un cerveau sur pattes. Ils voguaient de planète en planète et n’avaient jamais froid aux yeux. Un des meilleurs dessins animés de cette liste qui restera gravé dans notre mémoire pour toute la vie.

 

Cosmocats (1985 – 1988)

C’était à se demander si les créateurs de la série n’avait pas consommé quelque substance douteuse avant de rédiger le scénario. Cosmocats narrait l’histoire d’une bande d’extraterrestres aux allures de chats qui réussissent à quitter leur planète avant que celle-ci n’explose de toutes pièces. Leurs ennemis les mutants (composés d’un reptile, d’un singe et d’un chien) ne leur lâchent pas la grappe pour autant. Résultat : ils se retrouvent tous ensemble sur la troisième terre peuplée d’espèces bizarroïdes où vit notamment une étrange créature momifiée. A part ça tout va bien.

 

Les Minipouss (1983 – 1985)

club-dorothee-minipouss

On s’amusait à croire nous aussi que d’étranges petits êtres vivaient dans nos murs. Les minipouss formaient une société fort bien organisée. En somme des humais version microscopique qui avaient leurs maisons dans les murs et les égouts de la ville. Eric, un petit garçon de 12 ans découvre par hasard leur existence et craque littéralement pour ces mignons petits personnages. Il faudra alors les protéger contre le professeur Chassard qui voulait leur faire subir d’horribles expériences. C’était tout de même un peu traumatisant pour nos cœurs de jeunes enfants

 

Les Maîtres de l’univers (1983)

club-dorothee-maitre-univers

On rêvait de devenir Musclor, l’homme le plus fort de la terre ! En gros, ce super-costaud devait défendre le château des Ombres du méchant Skeletor, un génie maléfique un peu mégalo qui voulait contrôler la planète entière. Musclor aka le prince Adam accomplissait des miracles en levant son glaive, accompagné d’un petit « Par le pouvoir du crâne ancestral ». Il était accompagné d’autres maîtres qui l’aidaient à rétablir le règne des gentils. Pas du tout manichéen.

 

Albator 84 (1982 – 1983)

club-dorothee-albator-84

Albator était franchement stylé avec son costume de pirate. Avec son équipage, ils cherchaient une planète où ils pourraient vivre en paix sans être chassés par les affreux humanoïdes. Grâce à son super vaisseau Atlantis et ses copains drôlement sympas – j’ai nommé Alfred, Esmeralda ou Johnny (pour les noms on repassera) – ils affrontaient tous les dangers, à la recherche de la dite planète idéale. Ca faisait bien le travail.

 

Inspecteur Gadget (1982)

On ose dire qu’il s’agit du générique le plus culte de l’humanité entière. C’était l’heure du goûter, les tartoches de Nutella nous attendaient « Et là qui voila… Inspecteur Gadget » nous attendait. L’inspecteur était équipé d’une flopée de gadgets et de membres télescopiques et recevait toujours des messages d’Interpol dans des endroits loufoque : le frigo, la poubelle… Ils s’auto-détruisaient bien évidemment après transmission. Et parce qu’il était un peu bêta, sa nièce Sophie, armée de son livre-ordinateur, et son chien Finot (qui savait tout faire) l’accompagnaient sur ses missions. Gadget, reviens !

 

Astro le petit robot (1952 – 1968)

club-dorothee-astro

Clairement, le scénario était plus déprimant qu’une session Bambi/Roi Lion réunie. Astro le robot est né d’une tragique histoire : celle de Thomas qui décède brutalement dans un accident de voiture et son père, le professeur Baltus, qui décide de créer un robot à son image. Mais Astro ne se contente pas d’être la réplique physique de Thomas, il peut voler, est capable de ressentir des émotions et sait faire la différence entre le bien et le mal. Par la suite – sortez les mouchoirs – Astro se fait abandonner par son créateur qui réalise qu’il ne pourra jamais remplacer son fils et finit dans un cirque. Alors qu’on était prêt avaler d’une traite la boîte de Chocapic, Astro est sauvé par le professeur Caudrine et retourne à une existence « normale », avec quelques petits extras. Ouf.

 

Les Entrechats (1984 – 1985)

Les Entrechats, on aimait bien car à chaque épisode débutaient deux histoires différentes. La première mettait en scène Isidore (un genre de Garfield en un peu plus éveillé) qui cherchait des noises au chien des voisins, Brutus, mais aussi à tous ceux qui osaient jeter un œil à sa ducinée Daphnée. La deuxième nous dévoilait l’histoire de Riff Raff, le matou leader de la bande des Entrechats au look de lascar décoiffé. Il vivait dans une carcasse d’avion en plein milieu d’une décharge avec sa crew de matous, et ça envoyait du lourd.

Ant-Man et la Guêpe (2018) – Dossier Complet

Ant-Man et la Guêpe (2018) – Dossier Complet

Réalisé par Peyton Reed et sorti au cinéma en 2018, Ant-Man et la Guêpe est le 20ème film de l’univers cinématographique de Marvel. Après les enjeux cosmiques d’Avengers : Infinity War, cette fois place à l’univers quantique et aux liens familiaux. Chronologiquement, le film se déroule quasiment en même temps que l’action d’Avengers 3, ce qui explique l’absence dans le film du super-héros pesant 3 grammes. Focus sur le petit héros au grand cœur de l’univers Marvel.

 

Petits héros pour grands enjeux

 

Assigné à résidence suite aux événements survenus dans Captain America : Civil War, Scott Lang (Paul Rudd) trouve le temps long chez lui. De leur côté, Hank Pym (Michael Douglas) et sa fille Hope Van Dyne (Evangeline Lilly) parviennent à ouvrir un tunnel permettant d’accéder au monde quantique dans lequel Janet Van Dyne est bloquée, possiblement vivante, puisque Scott semble être entré en contact avec cette dernière lors de son précédent voyage dans le monde quantique.

Hope et Hank capturent Scott pour qu’il les aide à retrouver Janet, malgré leurs différends. Le trio construit un tunnel quantique dans le but de se rendre dans le Quantum Realm et de ramener Janet dans leur réalité. Ils achètent certains matériaux auprès de Sonny Burch (Walton Goggins), un expert du marché noir qui décide de leur mettre à l’envers. Hope combat ses hommes de main grâce à son costume de Wasp, mais se battre par une mystérieuse silhouette qui vole le laboratoire de Pym.

ant-man-guepe-heros

Avec réticence, Hank accepte de demander conseil à son ancien partenaire Bill Foster (Laurence Fishburne) qui l’aide à localiser le laboratoire. Mais la silhouette qu’ils surnomment Ghost les capture, et dévoile le visage d’une jeune femme nommée Ava (Hannah John-Kamen). Le père de cette dernière a été tué lors d’une expérience ayant mal tourné, et qui a rendu la structure moléculaire de son corps instable. Ava blâme donc Hank pour avoir licencié son père, l’ayant conduit à tenter l’expérience seul. Foster, père adoptif d’Ava, révèle que la jeune fille est mourante, et qu’il souhaite utiliser l’énergie quantique qu’amènera Janet à son retour pour la soigner. Hank refuse et le trio parvient à s’échapper.

Ils créent une version stable du tunnel quantique, et Janet contacte Hank et Hope à travers Scott pour leur donner sa localisation. De son côté, Burch utilise un sérum de vérité pour apprendre de la bouche de Luis (Michael Peña) l’emplacement du laboratoire de Pym, et en informe son contact au FBI. Hank et Hope sont arrêtés, tandis que Scott parvient à rentrer chez lui avant l’arrivée de l’agent Woo (Randall Park).

Ant-Man fait s’échapper Hank et Hope avant de combattre Ghost pour récupérer le labo. Une course poursuite s’ensuit dans les rues de San Francisco entre Ghost, les hommes de Burch et nos héros, menant Ant-Man a se transformer en… Giant-Man.

ant-man-guepe-ghost

Hank part à la recherche de sa femme Janet (Michelle Pfeiffer) dans le monde quantique, la retrouve et la ramène dans notre monde. Après les retrouvailles avec sa fille, la Guêpe originelle soigne Ava afin de la stabiliser. Scott retourne chez lui pour les derniers jours de son assignation à résidence pour retrouver sa fille Cassie (Abby Ryder Fortson) tandis que Foster et Ava s’enfuient.

La première scène post générique nous montre Scott faire un raid dans le monde quantique pour en récupérer de l’énergie sous la supervision de Hank, Janet et Hope. Malheureusement pour lui, ils sont réduits en poussière par le claquement de doigts de Thanos, piégeant Scott dans le monde quantique.
La seconde présente la maison vide de Scott, la télévision ne fonctionne plus, et il n’y a plus que la fourmi domestique du héros qui joue de la batterie.
 

Un petit succès au box-office

 
Après la hype autour des précédents films Marvel, Avengers : Infinity War en tête, les avis et les critiques ont été quelque peu plus mitigés pour Ant-Man et la Guêpe (en VF). Concilier vie de héros et vie de famille plutôt que de sauver le monde est un thème intéressant, mais le dernier film Marvel en date se concluait avec la défaite d’Iron Man et compagnie et la scène du fameux snap du Titan Fou. Un vrai moment de cinéma qui mettait en avant le vilain le plus charismatique des films produits par Kevin Feige.

Forcément, la sortie d’Ant-Man and the Wasp a généré moins de frénésie auprès des fans, bien que le film ait mieux marché au box-office que le premier.
La bande-annonce d’Ant-Man and the Wasp n’a pas fait énormément de vues, mais un trailer tourné avec les acteurs d’Infinity War posait la question partagée par tous les fans : où étaient Ant-Man et la Guêpe tout ce temps ?

Le film engrange tout de même 216 648 740 $ de recettes sur le sol américain et canadien, pour 1 851 813 entrées en France. Au total : 622 674 139 $ de recette mondiale.

 

Un travail de fourmi

 

Contrairement à ce que de nombreux fans attendaient, le film n’a pas réellement apporté de réponses quant à l’utilité du monde quantique dans Avengers : Endgame. Par contre, on comprend mieux pourquoi Scott Lang n’était pas présent dans Infinity War. À l’image du premier film, le ton d’Ant-Man and the Wasp est léger, et oscille entre film de braquage et buddy-movie.

ant-man-guepe-fourmi

Le DVD Blu-Ray du film propose un bêtisier, ainsi que plusieurs making of de courte durée et des scènes coupées, le tout en qualité 4K !
Paul Rudd s’est montré ravi de travailler avec Evangeline Lilly, qu’il considère comme la vraie héroïne du film.

Le film aurait pu voir Foster prendre son apparence de Goliath, son nom de héros dans les comics, pendant une scène de flashback, mais l’idée a été abandonnée.
Film Marvel oblige, Stan Lee y va encore de son petit caméo ! Ici, on le retrouve prêt à ouvrir sa voiture qui se miniaturise à cause de la Guêpe, menant ce bon vieux Stan à se demander s’il n’aurait pas pris trop de drogues dans les années 60.

 

Fiche technique

 
Réalisation : Peyton Reed
Scénario : Chris McKenna, Erik Sommers, Gabriel Ferrari, Andrew Barrer et Paul Rudd, d’après les personnages créés par Stan Lee, Larry Lieber et Jack Kirby
Direction artistique : Clint Wallace
Montage : Dan Lebental et Craig Wood
Musique : Christophe Beck
Production : Kevin Feige
Production déléguée : Victoria Alonso, Stephen Broussard, Stan Lee et Charles Newirth
Coproduction : Mitchell Bell et Lars P. Winther
Société de production : Marvel Studios
Société de distribution : Walt Disney Studios Distribution
Budget : 162 millions USD
Durée : 118 minutes
Dates de sortie : 25 juin 2018 (États-Unis) et 18 juillet 2018 (France)
 

Le casting

 
Paul Rudd : Scott Lang / Ant-Man
Evangeline Lilly : Hope van Dyne / la Guêpe
Michael Douglas : Dr Henry « Hank » Pym / l’ancien Ant-Man
Michelle Pfeiffer : Dr Janet van Dyne / l’ancienne Guêpe
Laurence Fishburne : Dr Bill Foster
Hannah John-Kamen : Ava Starr / Fantôme
Michael Peña : Luis
Randall Park : l’agent du FBI Jimmy Woo
Walton Goggins : Sonny Burch
Bobby Cannavale : Paxton
Judy Greer : Maggie
David Dastmalchian : Kurt
T. I. : Dave
Abby Ryder Fortson : Cassie Lang
Divian Ladwa : Uzman
Goran Kostić : Anitolov
Rob Archer : Knox
Sean Kleier : l’agent Stoltz
Michael Cerveris : Elihas Starr
Riann Steele : Catherine Starr

Avengers : Infinity War (2018) – Dossier Complet

Avengers : Infinity War (2018) – Dossier Complet

Avec un titre aussi mythique, Avengers : Infinity War était destiné à la grandeur : Anthony et Joe Russo mettent en scène Thanos, le Titan Fou, face aux plus grands héros dans le 19e film de l’univers cinématographique Marvel. Sorti en 2018, Infinity War a un succès que seul son successeur aura su dépasser.

La guerre de l’infini

En possession de la Pierre du Pouvoir, Thanos (Josh Brolin) et ses lieutenants Ebony Maw, Cull Obsidian, Proxima Midnight et Corvus Glaive prennent possession du vaisseau où les survivants d’Asgard avaient trouvé refuge. Thanos récupère la Pierre de l’Espace en récupérant le Tesseract des mains de Loki (Tom Hiddleston), avant de le tuer et de maîtriser Thor (Chris Hemsworth) et Hulk (Mark Ruffalo). Heimdall parvient à envoyer Huk sur Terre avant de se faire tuer par le Titan.

Hulk s’écrase à New York dans le Sanctum Sanctorum du Docteur Strange (Benedict Cumberbatch) sous sa forme de Bruce Banner. Il prévient le Sorcier et Wong du plan de Thanos, et ils recrutent Iron Man aka Tony Stark (Robert Downey Jr.). C’est à ce moment qu’Ebony Maw et Cull Obsidian arrivent à New York pour récupérer la Pierre du Temps, intégrée dans le collier du Dr Strange. Spider-Man (Tom Holland) rejoint la fête en aidant Iron Man à protéger Strange. Ce dernier se fait finalement capturer par Maw, sans parvenir à sortir la Pierre du collier. Stark et Parker poursuivent le vaisseau spatial tandis que Banner – qui a échoué à se transformer en Hulk – contacte Steve Rogers.

avenger-infinity-war-thanos

À Edimbourg, Proxima Midnight et Corvus Glaive combattent Vision (Paul Bettany) et Wanda (Elizabeth Olsen) afin de récupérer la Pierre de l’Esprit. Captain America (Chris Evans), Black Widow (Scarlett Johansson) et Falcon (Anthony Mackie) viennent à leur rescousse. Ils retrouvent Rhodey (Don Cheadle) et Banner au QG des Avengers, et Cap’ décide de se rendre au Wakanda pour tenter d’extraire la pierre du front de Vision.
De leur côté, les Gardiens de la Galaxie sauvent Thor dans l’espace, qui leur dévoile que Thanos est probablement en train de chercher la Pierre de Réalité située chez le Collectionneur sur Knowhere. Rocket et Groot accompagnent Thor sur Nidavellir, où ils forgent une nouvelle arme pour le Dieu du Tonnerre – avec l’aide du géant Eitri – appelée Stormbreaker.

Sur Knowhere, Star Lord (Chris Pratt), Gamora (Zoe Saldana), Drax (Dave Bautista) et Mantis (Pom Klementieff) trouvent Thanos, déjà en possession de la Pierre de Réalité. Le Titan kidnappe Gamora, qui lui révèle la localisation de la Pierre de l’Âme sur Vormir.
En s’y rendant, le Gardien de la Pierre – Crâne Rouge – leur dévoile que la Pierre de l’Âme ne peut être acquise qu’en sacrifiant une personne qu’on aime. Thanos tue alors Gamora en la jetant dans le vide, récupérant ainsi la Pierre.

Nebula parvient à s’échapper et demande aux autres Gardiens de la retrouver sur Titan, la planète d’origine de Thanos. De leur côté, Iron Man et Spider-Man sauvent Strange en tuant Maw, avant de s’écraser sur Titan. Ils y rencontrent les Gardiens et mettent au point une stratégie, après que Strange ai visité les différents futurs possibles et n’en ai vu qu’un seul où les héros gagnaient.

Thanos apparaît, et un combat contre les Avengers et les Gardiens s’ensuit. Nebula fait une entrée remarquée, mais comprend que Thanos a tué Gamora. Rendu fou par la nouvelle, Star Lord attaque Thanos, faisant échouer le plan et permettant à Thanos de gagner la bataille. Mortellement blessé, Stark est sauvé par le Dr Strange qui donne la Pierre du Temps à Thanos en échange de la vie d’Iron Man.

Au Wakanda, Captain America retrouve son ami Bucky Barnes (Sebastian Stan) et Black Panther (Chadwick Boseman), le roi du pays. L’armée wakadaise aide les Avengers à défendre leur position, pendant que Shuri (Letitia Wright) tente d’extraire la Pierre du front de Vision. Thor, Rocket et Groot arrivent au milieu de la bataille, et Proxima Midnight, Corvus Glaive et Cull Obsidian sont tués. Thanos arrive au Wakanda avant que Shuri ait pu finir son travail, et Wanda tente de détruire la Pierre de l’Esprit pour empêcher le Titan de mettre la main dessus. Elle y parvient, mais Thanos remonte le temps et récupère la Pierre, tuant Vision au passage. Thor blesse gravement Thanos grâce à Stormbreaker, mais le Titan parvient tout de même à claquer des doigts, tuant la moitié des êtres dans l’univers, avant de se téléporter ailleurs.

avenger-infinity-war-thor

La moitié des héros se désintègrent, dont Bucky, T’Challa, Groot, Wanda, Sam Wilson, Mantis, Drax, Peter Quill, Dr Strange et Peter Parker. Stark et Nebula survivent sur Titan, tandis que Cap, Banner, Rhodey, Rocket, Thor et Black Widow survivent au Wakanda.
Un Thanos satisfait s’assoit sur les marches de sa maison, admirant un lever de soleil.

La scène post-générique d’Avengers : Infinity War nous montre Nick Fury (Samuel L. Jackson) et Maria Hill (Cobie Smulders) partir en poussière suite au snap de Thanos, mais Fury parvient à envoyer un message de détresse à Captain Marvel avant de disparaître.

Quand Thanos snap le box-office

Les films Marvel sont généralement attendus au tournant, mais cet Avengers : Infinity War a battu tous les records d’attente. La bande-annonce du film a accumulé 230 millions de vues en seulement 24 heures, et les amoureux du cinéma et des comics ont trouvé le temps bien long en attendant la sortie. Résultat, la durée de 149 minutes permet d’offrir à chaque héros son moment de gloire, en s’inspirant fortement de la saga du Gant de l’Infini de Jim Starlin en 1991. Les critiques sont élogieuses, l’attente de la suite est à son comble, et la fin du film enchante même les détracteurs des films Marvel.

Au box-office, 678 815 482 $ sont engrangés sur les sols américain et canadien, tandis que le film accumule 5 141 500 entrées en France, pour un total de recette mondiale s’élevant à 2 048 359 754 dollars, faisant du film le 5e plus grand succès cinématographique.

Des anecdotes à l’infini

On dit souvent que la qualité d’un méchant illustre la qualité d’un film : en ce qui concerne Thanos, les réalisateurs voulaient présenter à leur public un Dark Vador nouvelle génération. Résultat ? Un personnage fort tendant plus à être philosophe charismatique que chef de guerre. Le vrai héros du film, mais du mauvais côté.

68 : c’est le nombre de personnages de l’univers Marvel déjà connus qui sont présents dans le film. On note tout de même l’absence de Paul Rudd en Ant-Man et de Jeremy Renner en Hawkeye, qui auront un plus grand rôle dans Avengers : Endgame.

Tom Holland, bien connu pour ne pas réussir à tenir sa langue et à spoiler les fans, n’a même pas été autorisé à lire le scénario du film !
Si la pléiade de héros présents dans le film fait forcément rêver, l’événement du Gant de l’Infini en comics réunissait les Avengers, les X-Men, le Silver Surfer, Adam Warlock, et bon nombre d’entités cosmiques, faisant du ce run l’un des cross-over les plus importants de Marvel.

avengers-infinty-war-acteurs

Puisqu’on en parle, le personnage d’Adam Warlock avait déjà été mentionné à la fin des Gardiens de la Galaxie Vol.2. Le héros aurait pu apparaître dans le film, mais son importance dans les comics a conduit les producteurs à décider qu’il devait d’abord avoir son propre film solo plutôt que de faire un caméo dans les derniers Avengers. Dans le comics de base, c’est Adam Warlock qui parvient à vaincre Thanos et à lui voler le gant.

Le film contient énormément d’easter-eggs : la présence de Crâne Rouge qu’on n’avait pas revu depuis la fin de Captain America : First Avenger, Thanos transformant Mantis et Drax en cube et en ruban comme dans le comics, le ô combien célèbre claquement de doigts du Titan, le costume Iron Spider porté par Peter Parker, Banner s’écrasant dans le Sanctum du Dr Strange (dans les comics c’est le Surfeur d’Argent qui y atterrit), etc.

Fiche Technique

Réalisation : Anthony et Joe Russo
Musique : Alan Silvestri
Production : Kevin Feige
Production déléguée : Victoria Alonso, Louis D’Esposito, Jon Favreau, Alan Fine, Stan Lee
Coproducteurs : Mitchell Bell et James Gunn
Société de production : Marvel Studios
Société de distribution : Walt Disney Studios Distribution
Budget : 420 millions de dollars
Durée : 149 minutes
Dates de sortie : 25 avril 2018 (France, Belgique) et 27 avril 2018 (États-Unis)

Le casting

Robert Downey Jr. : Tony Stark / Iron Man
Josh Brolin : Thanos (voix et capture de mouvement)
Chris Evans : Steve Rogers / Captain America
Chris Hemsworth : Thor
Mark Ruffalo : Bruce Banner / Hulk
Scarlett Johansson : Natasha Romanoff / Black Widow
Benedict Cumberbatch : Stephen Strange / Docteur Strange
Elizabeth Olsen : Wanda Maximoff
Chadwick Boseman : T’Challa / la Panthère noire
Tom Holland : Peter Parker / Spider-Man
Paul Bettany : Vision
Don Cheadle : James « Rhodey » Rhodes / War Machine
Sebastian Stan : James « Bucky » Barnes / le Loup Blanc
Anthony Mackie : Sam Wilson / le Faucon
Chris Pratt : Peter Quill / Star-Lord
Zoe Saldana : Gamora
David Bautista : Drax le Destructeur
Bradley Cooper : Rocket Raccoon
Vin Diesel : Groot (voix)
Karen Gillan : Nébula
Danai Gurira : Okoye
Letitia Wright : Shuri
Benedict Wong : Wong
Pom Klementieff : Mantis
Tom Hiddleston : Loki
Peter Dinklage : le nain Eitri
Tom Vaughan-Lawlor : Ebony Maw (voix)
Michael James Shaw : Corvus Glaive (voix)
Terry Notary : Groot et Cull Obsidian (voix)
Winston Duke : M’baku / L’Homme-singe
Gwyneth Paltrow : Pepper Potts
Ross Marquand : Crâne rouge
William Hurt : le secrétaire d’État Thaddeus « Thunderbolt » Ross
Idris Elba : Heimdall
Benicio del Toro : Taneleer Tivan / le Collectionneur

Black Panther (2018) – Dossier Complet

Black Panther (2018) – Dossier Complet

Porteur d’un fort message politique et culturel, Black Panther de Ryan Coogler battait des records avant même sa sortie en 2018. Dix-huitième film de l’univers cinématographique Marvel, (juste avant l’excellent Avengers : Infinity War) sa publicité a failli lui porter préjudice, puisque non, ce n’est pas le premier film de super-héros avec un Africain dans le rôle principal. Il n’empêche que Black Panther a su conquérir le cœur des fans de Marvel et bien plus encore.

Wakanda forever !

Il y a des centaines d’années, cinq tribus africaines combattaient pour acquérir le vibranium, un métal spécial issu d’une météorite. Un guerrier mit fin à cette guerre en ingurgitant l’Herbe Coeur, une plante s’étant approprié les propriétés du métal, développa des capacités surhumaines et devint le premier Black Panther. Il unit toutes les tribus sauf celle des Jabari, et forma la nation du Wakanda. À travers les siècles, le Wakanda utilisa le vibranium pour développer une technologie avancée et s’isoler du monde en apparaissant comme un pays pauvre. En 1992, le roi T’Chaka rend visite à son frère N’Jobu à Oakland, l’accusant de voler du vibranium pour le revendre à Ulysses Klaue, un trafiquant d’armes. T’Chaka finit par tuer son propre frère pour protéger la nation.

De nos jours, suite à la mort du roi T’Chaka dans Captain America : Civil War, son fils T’Challa (Chadwick Boseman) retourne au Wakanda pour en devenir le nouveau roi. Avec l’aide d’Okoye (Danai Gurira), chef des guerrières Dora Milaje, il parvient à retrouver Nakia (Lupita Nyong’o), son ancienne petite-amie, afin de l’inviter à la cérémonie de couronnement aux côtés de sa mère Ramonda (Angela Bassett) et de sa petite soeur Shuri (Letitia Wright). Lors de ladite cérémonie, le chef de la tribu Jabari, M’Baku (Winston Duke), provoque T’Challa en duel : un combat rituel s’ensuit, et Black Panther s’en sort victorieux.

Dans un musée Londonien, Ulysses Klaue (Andy Serkis) – que l’on voit pour la première fois dans Avengers : l’Ere d’Ultron et Erik Stevens (Michael B. Jordan) volent un artefact wakandais, ce qui conduit W’Kabi (Daniel Kaluuya), meilleur ami de T’Challa et mari d’Okoye, à demander au roi de ramener Klaue vivant au Wakanda. T’Challa, Okoye et Nakia se rendent alors à Busan, en Corée du Sud, où Klaue va vendre l’artefact à l’agent de la CIA Everett Ross (Martin Freeman). Une fusillade éclate, et Klaue est arrêté par T’Challa, qui laisse l’homme aux mains de Ross. Le trafiquant dévoile à Ross que le Wakanda se cache derrière une image de pays du Tiers Monde, alors qu’Erik attaque le bâtiment pour libérer Klaue. Ross est blessé durant l’attaque, et T’Challa décide de l’emmener au Wakanda pour le soigner.

Alors que Shuri soigne Ross, T’Challa apprend de la bouche de Zuri (Forest Whitaker) que son oncle N’Jobu voulait ouvrir les frontières du Wakanda et partager leurs technologies avec les autres pays d’Afrique. Mais à sa mort, N’Jobu a laissé un fils, Erik, qui est devenu un soldat américain et a adopté le surnom “Killmonger”.

De son côté, ce dernier tue Klaue et se rend au Wakanda avec son cadavre pour réclamer un combat contre T’Challa. Il révèle son vrai nom – N’Jadaka – et affronte T’Challa en combat singulier. Killmonger parvient à venir à bout du roi en le laissant pour mort et tue Zuri avant de boire l’élixir de l’Herbe Coeur et de brûler les plantes restantes. Nakia parvient cependant à en voler une. En tant que nouveau roi, Killmonger prend des mesures radicales, soutenu par W’Kabi et son armée, et se prépare à distribuer des armes aux pays oppressés d’Afrique.

Nakia, Shuri, Ramonda et Ross se rendent sur le territoire des Jabari pour leur demander de l’aide. Ils y trouvent T’Challa mal en point, que Nakia parviendra à sauver grâce à l’Herbe Coeur. T’Challa retourne affronter Killmonger, qui s’est trouvé son propre costume de Black Panther. W’Kabi et son armée combat Shuri, Nakia et les Dora Milaje, tandis que Ross – au volant d’un jet – détruit les avions transportant les armes en vibranium. M’Baku et les Jabari se rangent du côté de T’Challa, menant l’armée de W’Kabi à capituler. Black Panther et Killmonger combattent dans les mines de vibranium de la ville, et le héros parvient à blesser mortellement son ennemi. Killmonger refuse de se faire soigner, préférant mourir en homme libre plutôt que de vivre enchaîné.

En Californie, T’Challa lance la construction d’un centre d’aides et de recherche afin de partager au monde la technologie wakandaise, rejetant ainsi la politique isolationniste historique du pays.

La première scène post-générique du film montre T’Challa, roi du Wakanda, prononcer un discours à l’ONU et annonce l’ouverture des frontières de son pays.

La seconde met en scène Bucky Barnes (Sebastian Stan), le Soldat de l’Hiver, qui sort de sa cryogénisation.

Un succès rugissant

Le personnage de Black Panther a été imaginé par Stan Lee et Jack Kirby en 1966 chez Marvel. Mais il a fallu patienter jusqu’en 2018 pour que Marvel Studios mette en scène le super-héros américain au cinéma. Dès sa première apparition dans Captain America : Civil War où il se rangeait du côté d’Iron Man et Spider-Man, le personnage s’est construit une fanbase, que Kevin Feige, producteur de Marvel Studios a bien su gâter.

Le film écrit par Joe Robert Cole a été un triomphe côté critiques, menant Black Panther a se hisser au sommet du box-office grâce aux propos forts qu’il traite notamment. Résultat, 700 059 566 $ de recettes sur le sol américain et canadien, 3 688 070 entrés en France pour un total mondial de 1 346 913 161 $. La bande-annonce du film, quant à elle, a accumulé 89 millions de vues en 24 heures, un record qui sera battu par Avengers : Infinity War.

Le Wakanda, terre d’anecdotes

Le premier projet de film centré sur Black Panther date des années 90, où Wesley Snipes était prévu pour interpréter T’Challa.
Michael B. Jordan et Ryan Coogler se connaissent bien, puisqu’ils ont déjà travaillé ensemble sur les films Fruitvale Station en 2013 et Creed : L’Héritage de Rocky Balboa en 2016.
Michael B. Jordan s’y connait en super-héros : il était Johnny Storm aka la Torche Humaine dans le décevant 4 Fantastiques de Josh Trank. Un rôle qu’a également tenu Chris Evans, qui interprète désormais Captain America.

Le design et l’ambiance de la capitale du Wakanda sont inspirés des visuels de la saga Blade Runner. Pour le ton du film, Coogle indique avoir pioché des idées dans Le Parrain et dans les films James Bond.
Toutes les actrices prêtant leurs traits aux Dora Milaje ont dû entièrement se raser le crâne pour les besoins du film, pour un rendu plus qu’impressionnant !
La langue wakandaise est grandement inspirée du xhosa, une des langues officielles d’Afrique du Sud. Pour la tribu Jabari, c’est le dialecte igbo nigérian qui a été privilégié.
Le film n’est pas encore disponible dans le catalogue de Netflix pour le moment.

Le traditionnel caméo de Stan Lee dans Black Panther le met en scène dans le casino de Busan, où il prend soin de garder les jetons gagnés par Ross jusqu’à son retour.

Fiche Technique

Titre original et français : Black Panther
Réalisateur : Ryan Coogler
Scénario : Joe Robert Cole et Ryan Coogler, d’après les personnages créés par Jack Kirby et Stan Lee
Direction artistique : Marlie Arnold
Musique : Ludwig Göransson
Production : Kevin Feige
Production déléguée : Victoria Alonso
Société de production : Marvel Studios
Société de distribution : Walt Disney Studios Distribution
Budget : 200 millions USD
Durée : 134 minutes
Dates de sortie : 14 février 2018 (France) et 16 février 2018 (États-Unis)

Le casting

Chadwick Boseman : T’Challa / la Panthère noire
Lupita Nyong’o : Nakia
Danai Gurira : Okoye
Michael B. Jordan : N’Jadaka / Erik Killmonger
Martin Freeman : Everett K. Ross
Daniel Kaluuya : W’Kabi
Letitia Wright : Shuri
Winston Duke : M’Baku
Sterling K. Brown : N’Jobu
Angela Bassett : Ramonda
Forest Whitaker : Zuri
Andy Serkis : Ulysses Klaue
Isaac de Bankolé : le chef de la tribu de la Rivière
Florence Kasumba : Ayo
John Kani : T’Chaka