Sélectionner une page

Surfant sur le succès mondial du premier film de l’univers cinématographique Marvel, j’ai nommé Iron Man, les studios Marvel ont bien évidemment lancé une suite pour offrir aux fans de l’homme de fer une nouvelle aventure, sortie dans les cinémas le 28 avril 20100. Le réalisateur Jon Favreau remet la main à la pâte, tandis que Robert Downey Jr enfile une nouvelle fois l’armure d’Iron Man.

Le synopsis

Le film débute avec la retransmission en Russie de l’annonce de l’inventeur milliardaire de génie Tony Stark (Robert Downey Jr) dévoilant son identité au monde entier. Ivan Vanko – joué par Mickey Rourke (The Wrestler), assiste dans le même temps à la mort de son père, le Dr Anton Vanko, qui connaissait bien le paternel de Tony Stark pour avoir travaillé à ses côtés. Rejetant la faute sur Tony, Ivan commence à se construire un mini réacteur ARK en tous points similaire à celui d’Iron Man pour venger sa famille.

Six mois plus tard, on retrouve Stark – qui en profite pour jouer les superstars – en pleine tentative de rouvrir la Stark Expo, si chère à son père Howard. En parallèle, il cherche un substitut pour son réacteur ARK qui – bien qu’il empêche les éclats de shrapnel présents dans sa poitrine d’atteindre son cœur – l’empoisonne petit à petit. Cachant son état de détresse à sa secrétaire Pepper Potts (Gwyneth Paltrow), il la nomme PDG de Stark Industries, et engage une certaine Natasha Romanoff (jouée par Scarlett Johansson) en tant que nouvelle assistante.

Tony Stark et sa nouvelle assistante Natasha Romanoff

Stark participe au Grand Prix de Monaco en Formule 1, mais il est soudainement attaqué par Ivan Vanko équipé de ses fameux fouets électriques. Stark parvient à le vaincre grâce à son armure Mark V, et découvre que Vanko veut simplement prouver au monde qu’Iron Man n’est pas invincible.
Impressionné par la performance du russe, un rival de Stark – Justin Hammer (Sam Rockwell) décide de le sortir de prison en simulant sa mort. Dans le même temps, Stark lève un peu trop le coude à sa soirée d’anniversaire, menant son ami le Lieutenant James Rhodes (Don Cheadle) à enfiler une armure prototype pour le calmer. Armure qu’il gardera par la suite.

Stark va par la suite découvrir un message caché dans le diagramme du schéma de la Stark Expo de son père et – avec l’aide de son assistant J.A.R.V.I.S qui se révèle plus utile que Siri – parvient à trouver la formule pour modifier son réacteur ARK et rester en vie.

Lors de cette expo, Hammer va dévoiler les drones armés inventés par Vanko, et Rhodes dévoile au monde une nouvelle armure lourdement armée : la War Machine. Les choses tournent mal lorsque Vanko prend contrôle des armures armées et attaque Iron Man et War Machine. S’ensuit un combat sous fond de rock’n roll qui verra les deux héros triompher. Vanko se suicide en faisant exploser sa propre armure tandis que Stark et Rhodes se voient décorés d’une médaille.

La scène post générique nous montre l’agent Phil Coulson du S.H.I.E.L.D appeler Nick Fury (Samuel L. Jackson) pour lui déclarer qu’ils « l’ont trouvé ». La caméra dévoile alors le marteau de Thor, Mjölnir, dans ce qui semble être un désert, à l’endroit où le S.H.I.E.L.D avait commencé son projet Pegasus.

iron-man-2-whiplash

Ivan Vanko a.k.a. Whiplash

Le film met ainsi en avant Whiplash en tant qu’antagoniste principal du film : créé en 1968 par Stan Lee, plusieurs personnages ont pris ce nom au cours des années. On le retrouve notamment dans le comics « Civil War ». Autre figure de proue des comics Marvel, Black Widow (la Veuve Noire en français) apparaît pour la première fois dans les comics en 1964 sous l’identité de Natasha Romanoff et sera depuis très souvent présente dans les histoires des Avengers et de Captain America, avec qui elle a d’ailleurs eu une liaison !

Iron Man à toute vitesse

Côté casting, on note l’arrivée de Don Cheadle qui reprend le rôle de James « Rhodey » Rhodes à la place de Terrence Howard, et la première apparition de War Machine dans le MCU. C’est également l’entrée de Scarlett Johansson dans cet univers en tant que redoutable Veuve Noire.

À la production, c’est encore et toujours Kevin Feige qui fait confiance une nouvelle fois à Jon Favreau pour réaliser le film.

Iron Man 2 est un succès financier, et les critiques sont globalement positives (Scarlett Johansson y étant peut-être pour quelque chose), mais elles restent en deçà de celles du premier long métrage consacré à l’homme de fer.

Le film accumule tout de même 623 933 331 $ de recette dans le monde, dont 312 433 331 $ uniquement aux États-Unis (133 millions de dollars la première semaine), et 19 792 160 $ en France, soit 2 575 266 entrées, ce qui est énorme pour un film de super-héros en ces débuts d’univers cinématographique Marvel. Le film connaîtra évidemment une suite avec Iron Man 3, ainsi que plusieurs jeux-vidéos dérivés.

iron-man-2-acteurs

Les acteurs du film accompagnés de Jon Favreau

Les dessous de l’armure

Sam Rockwell avait auditionné en 2008 pour le rôle de Tony Stark, mais prendra finalement les traits du redoutable Justin Hammer. Scarlett Johansson, quant à elle, aurait anticipé pour son rôle de la Veuve Noire : elle le voulait tellement qu’elle s’était déjà teint les cheveux en roux avant d’être prévenue qu’elle avait le rôle.

D’après Tom Holland, il semblerait que Spider-Man apparaissent alors qu’il n’est qu’un enfant (dans la scène où Iron Man sauve un enfant qui porte le masque du super-héros).

Les fouets d’Ivan Vanko ne vous rappellent rien ? Non ? Et pourtant, le réalisateur a avoué s’être inspiré des sabres lasers des Jedi dans Star Wars pour leur design ! La fameuse scène de la course de Formule 1 a bel et bien été tournée à Monaco, pour plus de réalisme, mais aussi pour accentuer l’influence de Tony Stark dans le monde.

Terrence Howard n’a pas repris son rôle de James Rhodes dans ce film suite à des désaccords avec la production, laissant la place à Don Cheadle.

La bande-son du film contient de nombreux morceaux du groupe AC/DC, mais a également repris la musique Robot Rock du groupe Daft Punk pour le combat entre War Machine et Iron Man.

Un schéma du cube cosmique, ou Tesseract, est visible sur un schéma lorsque Tony ouvre la malle de son père, de même qu’un comics montrant un certain Captain America…

Le caméo de Stan Lee dans ce film le montre au milieu d’une foule de journalistes, prêt à interroger Tony Stark.

Fiche Technique

Réalisation : Jon Favreau
Scénario : Justin Theroux, d’après l’œuvre de Stan Lee et les personnages de Don Heck, Larry Lieber et Jack Kirby
Musique : John Debney
Production : Kevin Feige
Coproduction : Victoria Alonso et Jeremy Latcham
Production exécutive : Louis D’Esposito, Susan Downey, Jon Favreau, Alan Fine, Stan Lee, David Maisel et Denis L. Stewart
Sociétés de production : Marvel Studios et Fairview Entertainment
Société de distribution : Paramount Pictures (2010-2012), Walt Disney Studios Distribution (depuis 2013)
Budget : 200 millions USD
Durée : 125 minutes
Dates de sortie : 7 mai 2010 (États-Unis), 28 avril 2010 (France et Belgique)

Le casting

Robert Downey Jr. : Tony Stark / Iron Man
Gwyneth Paltrow : Pepper Potts
Don Cheadle : lieutenant-colonel James « Rhodey » Rhodes / War Machine5
Scarlett Johansson : Natalie Rushman / Natasha Romanoff / Black Widow
Sam Rockwell : Justin Hammer5
Mickey Rourke : Ivan Vanko / Whiplash
Samuel L. Jackson : Nick Fury, directeur du SHIELD6
Clark Gregg : Phil Coulson, agent du SHIELD
John Slattery : Howard Stark7
Jon Favreau : Happy Hogan
Paul Bettany : Jarvis (voix)

A lire aussi