Sélectionner une page

Biographie de Jenny Agutter

 

Jennifer Ann Agutter (née le 20 décembre 1952) est une actrice britannique. Elle a commencé sa carrière d’actrice enfantine en 1964, dans East of Sudan, Star ! et deux adaptations de The Railway Children – la série télévisée de la BBC de 1968 et la version cinématographique de 1970. Elle a également joué dans le film Walkabout, acclamé par la critique, et dans le téléfilm The Snow Goose (tous deux en 1971), pour lequel elle a remporté un Emmy Award for Outstanding Supporting Actress in a Drama. Jenny Agutter a joué dans le film du MCU : Avengers, avec Mark Ruffalo, Jeremy Renner, Samuel L. Jackson, …

Elle a déménagé aux États-Unis en 1974 pour poursuivre une carrière à Hollywood et a par la suite joué dans Logan’s Run (1976), Amy (1981), An American Werewolf à Londres (1981) et Child’s Play 2 (1990). Parallèlement à ses rôles au cinéma hollywoodien, Agutter a continué à jouer dans des films britanniques de renom tels que The Eagle Has Landed (1976), Equus (1977), pour lequel elle a remporté un BAFTA Award de la meilleure actrice dans un rôle de soutien, et The Riddle of the Sands (1979). En 1981, elle a également joué dans The Survivor, une adaptation australienne du roman de James Herbert, et a été nominée pour le prix AACTA de la meilleure actrice dans un rôle principal.

Après être retournée en Grande-Bretagne au début des années 1990 pour poursuivre sa vie de famille, Agutter s’est tournée vers la télévision et, en 2000, elle est apparue dans une nouvelle adaptation télévisée de The Railway Children, cette fois dans le rôle de la mère. Elle a continué à travailler régulièrement dans des dramatiques télévisées britanniques et, depuis 2012, elle a joué dans le hit Call the Midwife de la BBC aux heures de grande écoute. Elle a également fait un retour à Hollywood en 2012, en jouant dans The Avengers de Marvel, et a repris son rôle dans Captain America : Le soldat d’hiver (2014).

Agutter est marié et père d’un fils adulte. Elle appuie plusieurs causes caritatives, principalement en lien avec la fibrose kystique, une maladie dont souffre sa nièce, et a été nommée Officier de l’Ordre de l’Empire britannique (OBE) lors de la cérémonie d’anniversaire de 2012 pour services de bienfaisance.

 

 

Enfance et scolarité

 

Agutter est né à Taunton, dans le Somerset, en Angleterre. Elle est la fille de Catherine (née Lynam) et Derek Brodie Agutter, ancien officier de l’armée britannique et organisateur de spectacles. Enfant, elle a vécu à Singapour, Dhekelia (Chypre) et Kuala Lumpur (Malaisie). Elle a été découverte à l’école de ballet Elmhurst, un pensionnat qu’elle a fréquenté entre 8 et 16 ans, quand un agent de casting a cherché une jeune fille anglophone pour un film. Elle n’a pas eu le rôle, mais il l’a recommandée aux producteurs de l’Est du Soudan (1964).

 

Télévision et cinéma

 

Agutter est venu à la télévision en tant que Kirsty dans la série bihebdomadaire de la BBC The Newcomers. Le personnage Kirsty était la fille du nouveau directeur général d’Eden Brothers, l’entreprise de fiction qui était au centre de la série. Agutter ne pouvait apparaître que pendant les vacances scolaires. À cette étape de sa carrière, elle a été inscrite au générique sous le nom de Jennifer. En 1968, elle a joué dans la somptueuse comédie musicale à gros budget 20th Century Fox Film Star ! avec Julie Andrews dans le rôle de Gertrude Lawrence. Dans ce film, Agutter jouait Pamela, la fille négligée de Lawrence. Plus tard, elle a joué Roberta dans une adaptation de la BBC de The Railway Children (1968) et a joué le même rôle dans le film du livre de Lionel Jeffries en 1970. Elle a suivi avec un rôle plus sérieux dans le thriller I Start Counting (1969). Elle a également remporté un Emmy en tant qu’actrice de soutien pour son rôle de Fritha à la télévision dans une adaptation télévisée britannique de The Snow Goose (1971).

Agutter s’est mise à jouer des rôles d’adulte, en commençant par Walkabout (1971), dans le rôle d’une écolière adolescente perdue avec son jeune frère dans l’Outback australien. Elle auditionne pour le rôle en 1967, mais des problèmes de financement retardent le tournage jusqu’en 1969. Le retard signifiait qu’Agutter avait 16 ans au moment du tournage, ce qui permettait au réalisateur d’inclure des scènes de nudité. Parmi eux, une scène de cinq minutes de bain de minuit, qui a été coupée de la version originale américaine. Elle a déclaré au Festival du film de Bradford 2005 au Musée national des médias qu’elle était choquée par le caractère explicite du film, mais qu’elle restait en bons termes avec le réalisateur Nicolas Roeg.

Agutter s’installe à Hollywood à l’âge de 21 ans et joue dans plusieurs films au cours de la décennie suivante, dont The Eagle Has Landed (1976), Logan’s Run (1976), Equus (1977), pour lequel elle remporte un BAFTA (Best Supporting Actress), An American Werewolf à Londres (1981) et une adaptation du roman The Survivor (1981), de James Herbert. Agutter a commenté que l’innocence des personnages qu’elle a joués dans ses premiers films, combinée aux costumes et à la nudité dans les rôles adultes ultérieurs tels que Logan’s Run, Equus, et An American Werewolf à Londres, sont « du parfait fourrage fantastique ».

En 1990, Agutter est retournée au Royaume-Uni pour se concentrer sur la vie familiale et s’est tournée vers la télévision britannique. Dans les années 1990, elle a joué dans une adaptation du roman de Jeffrey Archer, Not a Penny More, Not a Penny Less et dans la scandaleuse Idina Hatton dans la mini-série The Buccaneers de la BBC, inspirée du livre inachevé d’Edith Wharton en 1938, et a participé à des séries télé comme Red Dwarf et Heartbeat. En 2000, elle a joué dans une troisième adaptation de The Railway Children, produite par Carlton TV, jouant cette fois le rôle de la mère. Depuis, Agutter a joué des rôles récurrents dans plusieurs séries télévisées dont Spooks, The Invisibles, Monday Monday et The Alan Clark Diaries. En 2012, Agutter reprend sa carrière à Hollywood, en tant que membre du Conseil de sécurité mondial dans le film à succès The Avengers ; elle reprend son rôle dans Captain America : Le soldat d’hiver (2014). Elle joue actuellement Sister Julienne dans la série dramatique de la BBC Call the Midwife.

 

Théâtre

 

Agutter a joué dans de nombreuses productions théâtrales depuis ses débuts sur scène en 1970, notamment au Théâtre national en 1972-1973, dans le rôle-titre d’une dérivation de Hedda Gabler à la Roundhouse en 1980 et avec la Royal Shakespeare Company en 1982-83. En 1987-1988, Agutter a joué le rôle de Pat Green dans la production à Broadway de la pièce de Hugh Whitemore Breaking the Code, sur le pionnier de l’informatique Alan Turing. En 1995, elle a participé à une production de Love’s Labour’s Lost de la SRC, présentée à Tokyo. Elle est également mécène du Shakespeare Schools Festival, une organisation caritative qui permet aux écoliers du Royaume-Uni de présenter Shakespeare dans des théâtres professionnels.

 

Audio

 

En 2008, elle a également été invitée à jouer dans le drame audio Doctor Who The Bride of Peladon et a joué un scientifique hors-la-loi dans The Minister of Chance. Elle est apparue en tant que personnage vedette invité (« Fiona Templeton ») dans la comédie Ed Reardon’s Week de Radio 4.

 

Musique

 

Agutter apparaît sur la chanson Prefab Sprout de 1990 « Wild Horses », en prononçant les mots « I want to have you ».

 

Vie personnelle

 

Lors d’un festival artistique à Bath, Somerset, Agutter a rencontré Johan Tham, un hôtelier suédois qui était directeur du Cliveden Hotel dans le Buckinghamshire. Ils se sont mariés le 4 août 1990 et leur fils Jonathan est né le 25 décembre 1990. Agutter vit à Londres, mais s’intéresse vivement à Cornwall et y a déjà possédé une résidence secondaire au domaine Trelowarren, dans l’une des paroisses de la péninsule Lizard. Elle a été nommée Officier de l’Ordre de l’Empire britannique lors de la cérémonie d’anniversaire de 2012 pour services caritatifs.

Agutter a été attachée à plusieurs causes tout au long de sa carrière. Elle a participé à la sensibilisation au sujet de la fibrose kystique, qui, selon elle, est responsable de la mort de deux de ses frères et sœurs. Sa nièce a la maladie. À la suggestion d’Agutter, un épisode de Call the Midwife portait sur la fibrose kystique. Elle a également travaillé au profit d’organismes caritatifs, notamment le Cystic Fibrosis Trust, dont elle est mécène (elle est également porteuse de la mutation génétique). En août 2014, M. Agutter était également l’une des 200 personnalités publiques signataires d’une lettre adressée au Guardian exprimant leur espoir que l’Écosse voterait pour continuer à participer au référendum du Royaume-Uni sur cette question en septembre 2014.

 

Filmographie de Jenny Agutter

 

1964 : East of Sudan (titre original : East of Sudan) de Nathan H. Juran : Asua

1968 : Gates to Paradise (titre original : Gates to Paradise) de Andrzej Wajda : Maud de Cloyes

1968 : Star! (titre original : Star!) de Robert Wise : Pamela Roper

1970 : The Railway Children (titre original : The Railway Children) de Lionel Jeffries : Roberta ‘Bobbie’ Waterbury

1970 : I Start Counting (titre original : I Start Counting) de David Greene : Wynne

1971 : La randonnée (titre original : Walkabout) de Nicolas Roeg : Girl

1971 : The Snow Goose (titre original : The Snow Goose) de Patrick Garland : Fritha

1972 : A War of Children (titre original : A War of Children) de Claude Whatham : Maureen Tomelty

1974 : Kiss Me and Die (titre original : Kiss Me and Die) de John Sichel : Dominie Lanceford

1976 : L’âge de cristal (titre original : Logan’s Run) de Michael Anderson : Jessica

1976 : L’aigle s’est envolé (titre original : The Eagle Has Landed) de John Sturges : Molly Prior

1977 : The Man in the Iron Mask (titre original : The Man in the Iron Mask) de Mike Newell : Louise de La Vallière

1977 : Equus (titre original : Equus) de Sidney Lumet : Jill Mason

1978 : China 9, Liberty 37 (titre original : Amore, piombo e furore) de Monte Hellman : Catherine Sebanek

1979 : Le mystère des sables (titre original : The Riddle of the Sands) de Tony Maylam : Clara Dollmann

1979 : Dominique (titre original : Dominique) de Michael Anderson : Ann Ballard

1979 : Mayflower: The Pilgrims’ Adventure (titre original : Mayflower: The Pilgrims’ Adventure) de George Schaefer : Priscilla Mullins

1980 : Sweet William (titre original : Sweet William) de Claude Whatham : Ann Walton

1981 : Le loup-garou de Londres (titre original : An American Werewolf in London) de John Landis : Nurse Alex Price

1981 : Le survivant d’un monde parallèle (titre original : The Survivor) de David Hemmings : Hobbs

1981 : Othello (titre original : Othello) de Franklin Melton : Desdemona

1981 : Amy (titre original : Amy) de Vincent McEveety : Amy Medford

1981 : Sois belle et tais-toi (titre original : Sois belle et tais-toi) de Delphine Seyrig : elle-même

1982 : Miss Right (titre original : Miss Right) de William Tepper : Purse Snatching Victim (non crédité)

1984 : Secret Places (titre original : Secret Places) de Zelda Barron : Miss Lowrie

1985 : Silas Marner (titre original : Silas Marner) de Giles Foster : Nancy Lammeter

1985 : Love’s Labour’s Lost (titre original : Love’s Labour’s Lost) de Elijah Moshinsky : Rosaline

1987 : The Grand Knockout Tournament (titre original : The Grand Knockout Tournament) de Geoffrey C.D. Wilson : elle-même

1987 : Cheeseburger film sandwich (titre original : Amazon Women on the Moon) de Robert K. Weiss : Cleopatra

1989 : Dark Tower (titre original : Dark Tower) de Freddie Francis : Carolyn Page

1990 : King of the Wind (titre original : King of the Wind) de Peter Duffell : Hannah Coke

1990 : Not a Penny More, Not a Penny Less (titre original : Not a Penny More, Not a Penny Less) de Clive Donner : Jill Albery

1990 : Darkman (titre original : Darkman) de Sam Raimi : Burn Doctor

1991 : Chucky 2 : La Poupée de sang (titre original : Child’s Play 2) de John Lafia : Joanne Simpson

1992 : Freddie la grenouille (titre original : Freddie as F.R.O.7.) de Jon Acevski : Daffers

1995 : Blue Juice (titre original : Blue Juice) de Carl Prechezer : Guinevere / Mary Fenton

2000 : The Railway Children (titre original : The Railway Children) de Catherine Morshead : Mother

2001 : Mr Garden (titre original : The Parole Officer) de John Duigan : Victor’s Wife

2002 : At Dawning (titre original : At Dawning) de Martin Jones : Escaping Woman

2004 : The Alan Clark Diaries (titre original : The Alan Clark Diaries) de Jon Jones :

2006 : Taken at the Flood (titre original : Taken at the Flood) de Andy Wilson : Adela Marchmont

2006 : Heroes and Villains (titre original : Heroes and Villains) de Selwyn Roberts : June

2007 : Irina Palm (titre original : Irina Palm) de Sam Garbarski : Jane

2008 : Entretien de Jenny Agutter (titre original : Entretien de Jenny Agutter) de Aurélie Bois : Interviewee

2009 : Glorious 39 (titre original : Glorious 39) de Stephen Poliakoff : Maud

2009 : Beware the Moon: Remembering ‘An American Werewolf in London’ (titre original : Beware the Moon: Remembering ‘An American Werewolf in London’) de Paul Davis : elle-même

2009 : Act of God (titre original : Act of God) de Sean Faughnan : Catherine Cisco

2011 : Cadavres à la pelle (titre original : Burke & Hare) de John Landis : Lucy

2012 : Avengers (titre original : The Avengers) de Joss Whedon : World Security Council

2012 : Outside Bet (titre original : Outside Bet) de Sacha Bennett : Shirley Baxter

2012 : The Mapmaker (titre original : The Mapmaker) de Stephen Johnson : Isabel

2012 : L’Empire des Elfes (titre original : The Magic Door) de Paul Matthews : The Black Witch

2014 : Captain America : Le Soldat de l’hiver (titre original : Captain America: The Winter Soldier) de Anthony Russo : Councilwoman Hawley

2015 : Reine du désert (titre original : Queen of the Desert) de Werner Herzog : Florence Bell

2015 : Nicolas Roeg: It’s About Time… (titre original : Nicolas Roeg: It’s About Time…) de David Thompson :

2015 : Tin (titre original : Tin) de Robert K. Weiss : Marjorie Dawson

2019 : Sometimes always never (titre original : Sometimes Always Never) de Carl Hunter : Margaret

2020 : Number One, Longing. Number Two, Regret (titre original : Number One, Longing. Number Two, Regret) de Neil Wassell : Kenosha

2020 : A Look Into the 23rd Century (titre original : A Look Into the 23rd Century) de Ronald Saland : elle-même/Jessica

 

Émissions TV

 

1968 : The Railway Children (épisode ) : Roberta Faraday

1971 : Hallmark Hall of Fame (épisode 1) : invité(e) ou non crédité(e)

1971 : Play of the Month (épisode 4, 7) : invité(e) ou non crédité(e)

1974 : Thriller (épisode 3) : invité(e) ou non crédité(e)

1975 : Shadows (épisode 4) : invité(e) ou non crédité(e)

1980 : Beulah Land (épisode ) : Lizzie Corlay

1985 : BBC Television Shakespeare (épisode 3) : invité(e) ou non crédité(e)

1985 : Magnum, P.I. (épisode 12) : invité(e) ou non crédité(e)

1986 : Murder, She Wrote (épisode 4) : invité(e) ou non crédité(e)

1986 : The Twilight Zone (épisode 19, 59) : invité(e) ou non crédité(e)

1986 : The Two Ronnies (épisode 5) : invité(e) ou non crédité(e)

1989 : The Equalizer (épisode 9) : invité(e) ou non crédité(e)

1990 : TECX (épisode ) : Kate Milverton

1993 : Red Dwarf (épisode 1) : Professor Mamet

1994 : Heartbeat (épisode 8, 14) : invité(e) ou non crédité(e)

1996 : And the Beat Goes On (épisode ) : Connie Fairbrother Spencer

1996 : September (épisode ) : invité(e) ou non crédité(e)

1997 : Noel’s Telly Years (épisode 6) : invité(e) ou non crédité(e)

1998 : Bramwell (épisode ) : Mrs. Bruce

1998 : A Respectable Trade (épisode ) : Lady Scott

2002 : Spooks (épisode 1) : Tessa Phillips

2004 : The Inspector Lynley Mysteries (épisode 3) : Jemma Sanderson

2004 : The Alan Clark Diaries (épisode ) : Jane Clark

2004 : The Hollywood Greats (épisode 2) : invité(e) ou non crédité(e)

2005 : New Tricks (épisode 1) : invité(e) ou non crédité(e)

2007 : Diamond Geezer (épisode ) : Vanessa

2008 : The Invisibles (épisode ) : Barbera Riley

2009 : Monday Monday (épisode ) : Jenny

2010 : Moving On (épisode 3) : Jean

2012 : True Love (épisode 3) : Holly’s Mum

2016 : Call the Midwife (épisode ) : Sister Julienne