Sélectionner une page
Arrêtez tout ! Il se pourrait bien que notre bad boy préféré revienne pour une saison 3 ! Même si la troisième saison de Luke Cage n’a pas été officialisée par Netflix, il semblerait qu’elle soit en cours d’écriture, et on a hâte de binge-watcher tout ça. Pour l’heure, voici un petit recap’ des deux premières saisons, et des infos (croustillantes) que l’on détient sur la suite de la série. Sortez les popcorn…

Luke Cage Saison 1 : le pitch

On l’avait vu en compagnie de Jessica Jones, le voici désormais en pilote solo dans son propre show. Exit le super-héro à l’épreuve des balles doté d’une force stakhanoviste ! Luke Cage (incarné par le talentueux Mike Colter) a troqué le filou quartier de Hell’s Kitchen de New York pour vivre une vie tranquille à Harlem, à base de petits jobs alimentaires.

luke-cage-netflix-cottonmouth

Mais il ne croit pas si bien dire lorsque les embrouilles le rattrapent sur son lieu de travail. Cottonmouth (bien connu des aficionados de Marvel Comics) a encore fait des victimes et s’attaque cette fois-ci à Pop, qui n’est autre que le mentor de Cage.

Lorsque ce dernier meurt sous ses yeux (on se rappelle encore de la mythique scène de mitraillage chez le barbier), Luke décide de renfiler le costume une bonne fois pour toute et faire la peau à ce criminel sans vergogne (joué par Mahershala Ali). Un autre fripon vient également lui donner du fil à retordre, un certain Diamondback (Erik Laray Harvey), son demi-frère pas franchement sympathique. En bref, Cage a du pain sur la planche.

Synopsis de la saison 2

Luke Cage n’est définitivement pas sorti de l’auberge et continue de lutter sévère contre les trafics en tous genres à Harlem. Pas franchement la belle vie, d’autant plus qu’un autre malfrat vient s’ajouter à la liste déjà longue de notre justicier, j’ai nommé Bushmaster. On a tout bonnement adoré la relation mi-haine mi-love qui s’instaure entre nos deux ennemis.

luke-cage-netflix-bushmaster

Comble du comble, la popularité de Cage en prend un sacré coup, défaisant son image de super-héros à grands coups de savate. Notre bad boy se met alors à douter sur ses propres limites et entreprend un voyage initiatique dans les tréfonds de son passé familial. On ne peut s’empêcher d’y voir un parallèle avec Miss Jessica Jones, elle-même en proie à ses démons intérieurs dans la deuxième saison de la série.

Les pros & cons de la série

On ne peut que saluer la symbolique très forte, portée par l’acteur Mike Colter. Luke Cage est indubitablement le digne héritier de la blaxploitation, visant à placer les héros afro-américains au premier plan et non plus seulement en toile de fond. En découle une bande son délicieusement soul, funk et hip hop qui accompagne à merveille le décor sombre de Harlem. Le showrunner de la série Cheo Hodari Coker n’y est pas pour rien (celui-ci avait co-écrit le biopic sur la vie et la mort de The Notorious B.I.G).

Mais si l’ambiance a été soigneusement peaufinée, on ne peut en dire autant pour les scènes de castagne qui laissent à désirer, notamment dans la saison 2. On se croirait presque tout droit plongé dans un nanar des 80’s, où le héros n’a qu’à manipuler quelques accessoires et s’affubler de mimiques grotesques pour réduire ses adversaires à néant.

luke-cage-netflix2

Fort heureusement Mustafa Shakir, aka Bushmaster nous fait don de son physique et sa souplesse hors-normes, qui reviennent redorer un peu le blason des scènes d’action. Mais malgré les mooves de nos personnages qui méritent un sérieux coup de neuf, il faut reconnaître que Luke Cage traite avec une grande justesse de la brutalité urbaine sévissant dans la grande pomme, sans aucun artifice. La série reste de ce point de vue très impactant et nous, on en était tout chose.

Luke Cage saison 3 : que sait-on pour le moment ?

Après avoir englouti les 13 épisodes de la dernière saison, nos nerfs sont au bord de l’explosion quant à la suite de la Cage saga ! Bien que la saison 3 n’ait pas encore été officiellement commandée par Netflix, on dispose déjà de quelques pistes juteuses. Il se pourrait bien que Tilda – fille de Mariah Dillard la maléfique (Alfre Woodard) – reprenne les rênes familiales. Rappelez-vous, elle était passée du côté obscur en tuant sa propre mère (la vilaine) et endossant ainsi le fameux rôle de Nightshades, bien connu des comics-addicts.

luke-cage-netflix-nightshade

Par ailleurs, on en était restés à l’arrestation de Shades (Théo Rossi) mais il est potentiellement prévu que notre latino badass revienne à Harlem ! Mais surtout, on se demande bien comment Cage va gérer son nouveau rôle de King of Harlem, chargé de contrôler les truands du haut de son trône. Va-t-il faire preuve de justesse ou sombrer dans la corruption à l’instar de Dillard ? Le suspens est à son comble…

A lire aussi

Stranger Things sur Netflix : tout savoir sur la s... Si comme ces millions de téléspectateurs, vous avez dévoré toutes crues les deux premières saisons de Stranger Things, vous devez probablement être en...
Iron Fist : la lignée Marvel continue sur Netflix ... Voici venu le petit dernier de la famille Marvel sur Netflix, j’ai nommé Iron Fist ! La question est : comment se placer en digne héritier de ses aîné...
Cloak & Dagger sur Netflix : une teen-série M... On ne s’en cache pas, l’été fut trépidant avec la sortie d'une nouvelle série Marvel sur Netflix : Cloak & Dagger (La Cape et l’Epée pour les fren...
Les séries DC Comics sorties du placard Batman, Superman, Captain Marvel et j'en passe... Les aventures de nos super-héros préférés nous faisaient tous rêver après les cours pendant ces heur...