Sélectionner une page

Durée : 31 minutes | Genre : Action, Aventures, Science-Fiction | Diffusion : 15 novembre 2019

Réalisateur : Rick Famuyima | Scénariste(s) : Jon Favreau

Acteurs : Pedro Pascal, Carl Weathers, Werner Herzog, Omid Abtahi Omid Abtahi, Nick Nolte, Taika Waititi, John Beasley, Horatio Sanz Horatio Sanz, Tait Fletcher, Ryan Watson, Dmitrious Bistrevsky, Chris Bartlett, Brian Posehn, Emily Swallow, Misty Rosas…

 

Résumé

 

Le Mandalorien passe avec l’Enfant dans un berceau flottant, il regarde autour de lui et dessine le blaster dans sa poignée. Il est alors pris en embuscade par plusieurs Trandoshans armés, qui brandissent des vibro-axes. Le Mandalorien riposte avec son trident et les soumet. L’un des assaillants tente de tuer l’enfant et le Mandalorien l’abat. Le Mandalorien voit un pisteur au sol. Plus tard, au crépuscule, l’Enfant regarde le Mandalorien qui tente de soigner une blessure à son bras gauche. Ayant pitié de son protecteur, l’Enfant tente de le toucher avec sa patte, mais le Mandalorien refuse son offre. Le Mandalorien tente de réparer une machine. Ayant pitié de l’Enfant, il l’enveloppe d’une couverture.

Le jour suivant, le Mandalorien et l’Enfant découvrent qu’un clan de Jawas récupère et pille le vaisseau. Après les avoir étudiés avec un télescope, le Mandalorien tire sur l’un des Jawas avec son blaster, provoquant leur dispersion. Le Mandalorien tire encore quelques coups. L’un des Jawas riposte et le Mandalorien l’abat. Les Jawas se retirent à bord de leur chenille de sable et le Mandalorien tire à l’arrière. Le Mandalorien grimpe sur une échelle de service du châssis de la chenille de sable. L’un des Jawas le repère et informe les conducteurs, qui manoeuvrent le chariot de sable le long d’une paroi rocheuse pour tenter de l’écraser. Le Mandalorien parvient à éviter la mort et s’accroche à la coque du chariot de sable. Les mâchoires lui lancent des débris et des objets. L’enfant suit le Mandalorien et les Jawas dans son berceau flottant.

Évitant les débris, le Mandalorien utilise un câble de préhension pour atteindre le sommet du chariot de sable. Les Jawas lui lancent des débris et il les esquive. Lorsqu’il atteint le sommet, les Jawas délogent la plate-forme autour de laquelle il avait attaché le câble de grappin. Cependant, le Mandalorien parvient à s’accrocher à la chenille de sable et jette un Jawa hors du véhicule. Lorsqu’il atteint le sommet, il est confronté à plusieurs Jawas armés qui lui tirent dessus à l’aide d’une bombe à ions, le faisant tomber par terre.

Plus tard, le Mandalorien se réveille et trouve l’enfant dans son berceau tout proche. Le Mandalorien et l’Enfant retournent à la crête du rasoir, qui a été dépouillée de ses câbles et de ses pièces. Il tente d’alimenter le navire mais les Jawas l’ont mis à nu et les ont échoués sur Arvala-7. Le Mandalorien et l’Enfant voyagent dans le désert, en marchant sur un plateau. Ils atteignent la ferme d’humidité de Kuiil où le fermier d’humidité Ugnaught répare un évaporateur d’humidité. Kuiil pense que le Mandalorien a péri et est surpris de le voir vivant. L’Ugnaught étudie l’enfant et s’étonne que ce soit la cause de toute cette agitation. Le Mandalorian confirme que l’objet était un enfant et Kuiil comprend maintenant pourquoi le client voulait qu’il soit livré vivant.

Le Mandalorian dit à Kuiil que son navire a été détruit et qu’il est bloqué ici. Kuiil souligne que les Jawas volent et ne détruisent pas Le Mandalorien dit que cela ne fait aucune différence pour lui et que les Jawas sont protégés par la “forteresse rampante” et qu’il n’a aucun moyen de récupérer les pièces. Pendant ce temps, l’enfant s’intéresse à une grenouille. Kuiil lui propose de faire du commerce avec les Jawas. Le Mandalorien pense qu’il est fou mais Kuiil lui répond qu’il a parlé. Les deux regardent l’Enfant avaler la grenouille en entier.

Les deux voyagent dans la nuit avec Kuiil à bord d’un blurrg qui dessine un aéroglisseur portant le Mandalorian et l’Enfant. Les trois s’approchent du clan Jawa le lendemain matin. Les Jawas accueillent Kuiil, qui parle leur langue, mais fait un affront à la présence du Mandalorien. Lorsque Kuiil remarque l’hostilité des Jawas envers le Mandalorien, ce dernier admet en désintégrer plusieurs.

Traduisant pour le Mandalorien, Kuil lui dit qu’il doit déposer ses armes. Le Mandalorien refuse car il prétend que les armes font partie de sa religion. Kuiil lui répond que s’il ne le fait pas, il ne pourra pas récupérer ses pièces. Le Mandalorien obéit à contrecœur. Kuiil convainc également le Mandalorien de laisser son blaster derrière lui. L’enfant regarde depuis le traîneau.

Les Jawas proposent d’échanger les pièces du vaisseau du Mandalorien contre son armure de beskar. Le Mandalorien refuse et échange des barbes avec les Jawas dans leur langue. Un des Jawas raconte qu’il ressemble à un Wookiee. Le Mandalorien perd son sang-froid et tente d’intimider les Jawas avec un lance-flammes. Cependant, Kuiil le retient et prend en charge les négociations. Comme le Mandalorien ne veut pas échanger son armure de beskar, il demande ce que le Mandalorien peut échanger d’autre.

Le chef Jawa propose l’enfant, mais le Mandalorien leur dit de s’en éloigner. Les Jawas délibèrent et un interprète dit à Kuiil et au Mandalorien qu’ils rendront les parties du Mandalorien s’il obtient l'”Oeuf” pour eux.

Les Jawas invitent le Mandalorien, Kuil et l’Enfant à monter avec eux à l’intérieur de la chenille de sable. La chenille de sable s’arrête près d’une série de formations rocheuses. Le Mandalorien et l’Enfant descendent et marchent à travers les formations rocheuses vers une grotte. Il se tient à l’extérieur de la grotte et sort son arme. L’enfant attend dans son berceau flottant pendant que le Mandalorien s’aventure à l’intérieur de la grotte. Il apporte une torche et voit plusieurs os. Le Mandalorien rencontre une grande créature dotée d’une grande corne frontale pointue et d’une peau laineuse constituée de végétation et de mousse.

Le Mandalorien se tient debout et se précipite pour recharger son blaster. La créature charge en avant et jette le Mandalorien puis repère le berceau flottant de l’Enfant et s’élance vers l’avant, mais l’Enfant l’esquive. Pendant ce temps, le Mandalorien, qui active son lance-flammes contre la créature qui se replie dans son antre, mais le Mandalorien s’y accroche avec une ligne de grappin. L’enfant aide le Mandalorien en utilisant la Force pour suspendre la créature en l’air. Cela donne au Mandalorien assez de temps pour lui enfoncer son couteau dans la tête et le tuer.

Le Mandalorien s’approche de l’enfant, qui est accablé par l’effort de la Force et s’endort dans son berceau. Le Mandalorien retourne dans la grotte du cor de boue et récupère un œuf dans la boue et la paille. Il se rend compte que l’œuf appartient au cor de boue qu’il a tué. De retour à la chenille de sable, Kuiil dit aux Jawas impatients d’attendre un peu plus longtemps. Les Jawas l’ignorent et rétractent leur chenille de sable, se préparant à partir. Juste à ce moment, le Mandalorien et l’Enfant reviennent avec l’œuf du cor de boue, Kuiil est heureux que ses amis aient survécu. Les Jawas sont excités et se précipitent pour recevoir l’Œuf du Mandalorien. Le chef des Jawa coupe le haut de l’œuf avec son couteau. Les Jawas se régalent du jaune d’œuf tandis que le Mandalorien détourne le regard.

Le Mandalorien parle à Kuiil, lui disant qu’il est surpris d’avoir attendu. Kuiil lui répond qu’il est surpris que cela lui ait pris autant de temps. Kuill, le Mandalorien et l’Enfant retournent à la crête du rasoir en traînant le traîneau qui est maintenant chargé des pièces récupérées du navire du Mandalorien. Kuiil demande alors au Mandalorien si l’Enfant dort encore ou s’il est blessé. Le Mandalorien ne pense pas que l’Enfant ait été blessé physiquement. Kuiil dit qu’il ne comprend toujours pas ce qui s’est passé pendant le combat du Mandalorien avec le cor de boue. Le Mandalorien ne l’admet pas non plus. Ils s’approchent de l’épave du Razor Crest.

Le Mandalorien pense qu’il lui faudrait des jours pour réparer l’écusson du rasoir sans une installation de maintenance adéquate. Kuiil aide le Mandalorien à réparer le navire, disant qu’il y a beaucoup de travail à faire. En travaillant ensemble, ils parviennent à réparer et à restaurer les systèmes et les pièces du navire.

Plus tard, le Mandalorien dit à Kuiil qu’il ne le remerciera jamais assez et lui propose de partager une partie de la récompense. Kuiil dit qu’il ne peut pas l’accepter parce que le Mandalorien est son invité et qu’il est donc au service du Mandalorien. Le Mandalorien dit à Kuiil qu’il pourrait utiliser un membre de l’équipage de sa compétence et lui propose de le payer grassement. Kuiil dit qu’il serait honoré mais qu’il a passé sa vie à travailler pour être libéré de la servitude.

Le Mandalorian comprend et remercie les Ugnaught. En retour, Kuiil remercie le Mandalorien d’avoir apporté la paix dans sa vallée avant de monter son blurrg. Avant de partir, il souhaite une bénédiction sur l’Enfant, espérant qu’elle apportera une belle récompense au Mandalorien. Il dit qu’il a parlé pendant que le Mandalorien regarde.

Le Mandalorien se dirige vers le cockpit avec l’Enfant. Il met en marche les moteurs du Razor Crest. En regardant de l’extérieur, Kuiil fait ses adieux alors que le navire du Mandalorien s’envole dans le ciel puis dans l’espace. Le Mandalorien surveille l’enfant endormi en silence pendant le vol. L’enfant commence à remuer dans son berceau et pleure.

 

 

Secrets de production

 

Réalisé par Rick Famuyiwa (The Wood, Dope) à partir d’un scénario du créateur de la série Jon Favreau, Chapter 2 : The Child“double les références occidentales tout en apportant d’autres influences. Il est rempli d’images saisissantes d’un homme (et d’un enfant) marchant dans un paysage désolé et rempli d’ennemis, mais aussi d’un monstre géant dans la lignée des autres bêtes de Star Wars inspirées par les créations en stop-motion de Ray Harryhausen. L’imagerie du dur à cuire et de la charrette de bébé fait également un clin d’œil à Lone Wolf and Cub, une série de mangas des années 70 très appréciée et très adaptée, qui raconte l’histoire d’un maître épéiste errant dans le Japon féodal à la recherche d’une vengeance, avec son jeune fils à sa remorque (et la voiture de son fils armée).

Share This