Sélectionner une page

Second volet de la trilogie du réalisateur Sam Raimi, Spider-Man 2 est souvent considéré par les fans du Tisseur et de cinéma en général comme l’un des meilleurs films de super-héros à ce jour. Sorti en 2004, il place Peter Parker face à l’un de ses plus coriaces adversaires, le Docteur Octopus…

 

 

Le pitch

 

Deux ans après les événements du premier film et la mort de Norman Osborn, Spider-Man aka Peter Parker (Tobey Maguire) jongle entre sa vie de héros et celle de citoyen modèle à New York. Les problèmes le rattrapent vite lorsqu’il apprend que tante May (Rosemary Harris) pourrait être expulsée de chez elle, et que ses pouvoirs commencent à lui faire défaut, particulièrement dans des situations dangereuses.

Harry Osborn (James Franco), désormais à la tête de la branche scientifique d’Oscorp, sponsorise un projet centré sur la fusion mené par le Dr Otto Octavius (Alfred Molina), qui prendra rapidement Peter sous son aile. Pour l’aider à manipuler les matériaux dangereux, le docteur utilise un harnais équipé de quatre bras mécaniques tentaculaires dotés d’une intelligence artificielle. Mais lors d’une démonstration publique, le réacteur étudié devient instable, et son explosion tue la femme d’Otto tout en brûlant la puce inhibitrice servant au docteur à retirer ses bras métalliques à sa guise. Spider-Man intervient et détruit le réacteur, tandis que le Dr Octavius s’apprête à se faire retirer ses tentacules à l’hôpital. Mais ces dernières, devenues autonomes en l’absence de la puce, attaquent le personnel médical. Otto se réveille et, face au carnage, s’enfuit pour se cacher dans un port abandonné.

 

 

Fortement influencé par l’IA présente dans ses , Octavius braque une banque pour avoir les moyens de continuer son expérience. Mais pas n’importe quelle banque puisque Peter et May s’y trouvaient, menant Otto à prendre la vieille femme en otage. Spider-Man parvient à la sauver, mais le désormais Docteur Octopus parvient à s’enfuir avec l’argent.De son côté, Mary Jane Watson (Kirsten Dunst) se fiance avec le fils de J. Jonah Jameson (J.K. Simmons), l’astronaute John Jameson, au grand dam de Peter qui commence à déprimer face à son incapacité à mener à bien son rôle de héros et sa vie privée en même temps. Il abandonne ainsi son costume de Spider-Man.

 

spider-man-2-tentacules

 

Doc Ock rend visite à Harry pour acquérir le carburant nécessaire au fonctionnement de son réacteur. Ce dernier accepte de lui donner, à condition que le Dr Octopus lui offre Spider-Man sur un plateau en échange, qu’il pense être responsable de la mort de son père. Otto trouve Peter et lui ordonne de trouver Spider-Man, capturant MJ pour faire bonne mesure. Ses pouvoirs de retour, Spider-Man combat Doc Ock sur un métro new-yorkais, qui manque de dérailler, mais que l’Homme Araignée parvient à stopper, sauvant tous les passagers. Le Dr Octopus capture Spidey, et le livre à Harry.

Ce dernier s’apprête à tuer le héros, mais découvre sa réelle identité et arrête son geste, choqué. Peter se précipite dans le repère de Doc Ock, et tente de sauver MJ en douce. Le scientifique le prend sur le fait, et un combat final s’ensuit. Spider-Man retire son masque, révélant son identité à Otto, et le convainc d’abandonner son rêve et son projet. Le scientifique parvient à reprendre le contrôle des tentacules, juste assez pour détruire le réacteur, et se sacrifie pour se racheter de ses méfaits.

MJ sachant désormais le secret de Peter, elle abandonne son fiancé le jour du mariage pour le retrouver et l’embrasser, avant de l’encourager à continuer à tenir le rôle du héros de New York. Quant à Harry, il a une vision de son père, l’incitant à venger sa mort. Le jeune homme refuse en brisant le miroir, révélant une salle secrète où son père conservait ses équipements de Bouffon Vert…

 

spider-man-2

Le destin d’un héros

 

Surfant sur le succès du premier volet, Spider-Man 2 explore notamment la psychologie des super-héros, et s’inspire fortement du comics Marvel bien connu Spider-Man : No More ! sorti en 1967, où Peter Parker abandonne son rôle de héros. Côté critique et box-office, le film a eu un succès mesuré, gagnant son statut de film culte plusieurs années après. Le film de Sony totalise 5 335 224 entrées en France, et engrange 783 766 341 dollars dans le monde. Avant la sortie de Spider-Man 3, une version 2.1 du film Spider-Man 2 sort en DVD et en Blu Ray. Au programme : huit minutes de scènes coupées inédites pour proposer une version longue aux fans du Tisseur. Une version longue qui n’était malheureusement pas disponible sur Netflix !

 

 

Quelques anecdotes

 

Le premier script du film proposait le Lézard, la Chatte Noire et le Docteur Octopus comme super-vilains, et différents titres étaient envisagés : Spider-Man : No More, Spider-Man : Unmasked et même Spider-Man 2 Lives. Au final, ce sera un simple Spider-Man 2 !

Tobey Maguire souffrait de terribles douleurs au dos avant le tournage, menant la production à envisager Jake Gyllenhaal pour le remplacer. Heureusement pour lui, Maguire a pu reprendre son rôle grâce à une préparation physique adaptée. Mais Jake n’aura pas dit son dernier mot puisqu’il intègre tout de même le monde du Tisseur dans Spider-Man : Far From Home où il campe un génial Mysterio.

 

spider-man-2-anecdotes

 

Déjà sollicité pour incarner le Bouffon Vert dans le premier film Spider-Man, Robert De Niro avait les faveurs de la production pour porter à l’écran le Doc Ock. Finalement, Chris Cooper semble être en pole position pour décrocher le rôle, mais Sam Raimi insiste pour que ce soit Alfred Molina qui campe le scientifique tentaculaire. Cooper se consolera en prêtant ses traits à Norman Osborn dans The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un Héros de Marc Webb en 2014, avec Andrew Garfield dans le rôle-titre.

Sam Raimi a toujours voulu s’attaquer aux vilains emblématiques de Spider-Man : après le Bouffon Vert, le Docteur Octopus, Sandman et Venom dans le dernier volet, il souhaitait nous présenter sa vision de Mysterio et du Vautour dans un Spider-Man 4 avorté. Au final, l’annonce du reboot de la franchise par Marc Webb en 2014 donnera aux fans du Tisseur des affrontements entre le Lézard et Electro (Jamie Foxx) notamment, tandis que Spider-Man : Homecoming (qui signe le retour de l’Homme Araignée chez la Maison des Idées) nous présente un Vautour magistralement incarné par Michael Keaton face à Tom Holland.

Evil Spider-Man ? Le chirurgien à la tronçonneuse lors de l’opération du Doc Ock est probablement un gros clin d’œil à la saga Evil Dead réalisée par Sam Raimi ! Bruce Campbell, le héros de cette saga, apparaît également dans Spider-Man 2, sous les traits de l’exécrable portier du théâtre.

Le film fera également l’objet d’une adaptation en jeu vidéo sur par Activision où le Rhino, Mysterio, Shocker et le Vautour faisaient des misères à notre Tisseur.
On le sait, Stan Lee est lui aussi un vrai héros : son caméo dans le film le montre sauver une passante d’un débris lors de l’affrontement entre le Dr Octopus et Spider-Man.

 

Fiche Technique

 

 

Réalisation : Sam Raimi
Scénario : Alvin Sargent, avec les participations de David Koepp, Alfred Gough, Miles Millar et Michael Chabon, d’après les personnages créés par Stan Lee et Steve Ditko
Photographie : Bill Pope (et Peter Menzies Jr. : photographie additionnelle)
Montage : Bob Murawski
Musique : Danny Elfman
Production : Columbia Pictures, Laura Ziskin Productions et Marvel Entertainment
Société de production : Columbia Pictures, Laura Ziskin Productions et Marvel Entertainment
Société de distribution : Columbia TriStar Films
Budget :200 000 000 $
Durée : 128 minutes, 136 minutes (version longue 2.1 de 2007)
Dates de sortie :

 

Le casting

 

 

Tobey Maguire : Peter Parker / Spider-Man
Kirsten DunstMary Jane Watson
James Franco : Harry Osborn
Alfred Molina : Otto Octavius / Docteur Octopus
Rosemary Harris May Parker
J. K. Simmons : J. Jonah Jameson
Donna Murphy : Rosalie Octavius
Daniel Gillies : John Jameson
Dylan Baker Dr. Curt Connors
Bill Nunn : Joseph « Robbie » Robertson
Ted Raimi : Hoffman
Aasif MandviM. Aziz
Elizabeth Banks : Miss Brant
Willem Dafoe : Norman Osborn
Cliff Robertson : Ben Parker
Kelly Connell : Dr. Joey Isaacs
Gregg Edelman : Dr. Wally Davis
Reed Diamond : Algernon
Vanessa Ferlito : Louise
Elya Baskin : M. Ditkovitch
Mageina Tovah : Ursula
Joel McHaleM. Jacks
Bruce Campbell : le portier du théâtre
Stan Lee : le vieil homme sauvant une femme dans la rue
Emily Deschanel : Tanya Linovitch, la réceptionniste désagréable
Hal Sparks : l’homme dans l’ascenseur
Brent Briscoe : l’éboueur
John Landis : un docteur
Daniel Dae Kim : Raymond, l’assistant du Docteur Octavius