Sélectionner une page

Durée : 31 minutes | Genre : Action, Aventures, Science-Fiction | Diffusion : 15 novembre 2019

Réalisateur : Rick Famuyima | Scénariste(s) : Jon Favreau

Acteurs : Pedro Pascal, Carl Weathers, Werner Herzog, Omid Abtahi Omid Abtahi, Nick Nolte, Taika Waititi, John Beasley, Horatio Sanz Horatio Sanz, Tait Fletcher, Ryan Watson, Dmitrious Bistrevsky, Chris Bartlett, Brian Posehn, Emily Swallow, Misty Rosas…

 

Résumé

 

Piloté par le Mandalorian, le Razor Crest sort de l’hyperespace au-dessus de Nevarro. Le Mandalorien pilote le vaisseau avec l’Enfant dans son berceau. Le Mandalorien est contacté via un projecteur holographique par Greef Karga qui a reçu sa transmission. Il lui ordonne de livrer sa carrière directement au client. Karga ne se soucie pas de ce que le Client veut en faire, mais il dit que le Client est très inquiet. Il rappelle au Mandalorien le lieu de rendez-vous convenu au préalable. L’enfant ramasse une balle, mais le Mandalorien la lui enlève en lui disant que ce n’est pas un jouet. Il remet l’enfant dans son berceau avant d’emmener le vaisseau sur la planète en dessous.

Le vaisseau atterit dans l’astroport de la colonie et débarque avec l’enfant dans un berceau alors qu’un autre navire atterrit à proximité. Les deux hommes se déplacent dans les rues, passant devant des humanoïdes, des droïdes et des extraterrestres. Le Mandalorien ramène l’enfant à l’installation impériale et sont accueillis par le droïde gardien TT-8L/Y7 à qui le Mandalorien montre un disque comme preuve d’identité. L’Enfant réagit par surprise lorsque le droïde se rétracte.

Peu de temps après, deux soldats de l’armée impériale sortent de la maison et conduisent l’enfant et le Mandalorien au client et au docteur Pershing, qui sont ravis de le voir. Ce dernier scrute l’Enfant avec un appareil rouge vif et remarque que l’enfant est en très bonne santé. Le client dit au Mandalorien que sa réputation n’est pas injustifiée et promet le butin au gagnant : un conteneur contenant plusieurs barres de beskar. Le client fait remarquer que c’est “une prime si importante, pour un si petit paquet”.

L’enfant pleure alors que Pershing le conduit dans une pièce voisine. Lorsque le Mandalorien demande au Client quels sont ses projets pour l’Enfant, celui-ci répond qu’il est inhabituel qu’un de ses clients et de sa réputation pose une telle question, car le code de la Guilde des chasseurs de primes veut que de tels événements soient “oubliés” une fois qu’ils ont été livrés. Le Client dit que le beskar suffit à faire un beau remplacement pour son armure, mais qu’il est plus difficile de trouver un Mandalorien capable de le forger que de trouver l’acier.

 

Le Mandalorien traverse la place du marché et retourne dans le repaire souterrain de la tribu avec sa récompense. Les autres Mandaloriens le regardent avec silence et dédain. Il apporte le conteneur avec le beskar à l’armurière mandalorienne et explique qu’il peut être forgé de plusieurs façons. Le Mandalorien dit que son armure, endommagée lors de la mission sur Arvala-7, a perdu son intégrité, et qu’elle pourrait avoir besoin d’être reforgée. L’armurier dit qu’elle peut en forger une paire complète, qui serait en ordre pour sa station. Il dit que ce serait un grand honneur, bien qu’elle le prévienne que cela attirera de nombreux regards.Un grand Mandalorien nommé Paz Vizsla examine l’une des barres de beskar et conclut qu’elle a été forgée dans une fonderie impériale, d’après le symbole impérial. Il dit que c’est l’un des butins de la Grande Purge, et la raison pour laquelle ils vivent cachés, “comme des rats des sables”. L’armurière mandalorienne répond que leur vie secrète est leur survie, et que leur survie est leur force. Vizla répond que leur force était autrefois dans leur nombre et se lamente qu’ils se faufilent maintenant au-dessus du sol un à la fois. Il dit que leur monde a été brisé par l’Empire avec lequel ce “lâche” partage les tables.

Une petite altercation éclate entre le Mandalorien et Vizla ; ce dernier tente d’arracher le casque du Mandalorien, mais le Mandalorien riposte avec son couteau. Vizla dégaine également son couteau. La femme armurier répond que le beskar est revenu, car l’Empire est tombé. Elle leur rappelle que lorsque l’on choisit de suivre le chemin du Mandalorien, on est à la fois “chasseur et proie”. Elle demande comment on peut être lâche si l’on choisit ce mode de vie. Elle demande au Mandalorien s’il a déjà retiré son casque, et si d’autres l’ont fait, et il répond par la négative. Les Mandaloriens, dont Vizla, chantent “this is the way”.

L’armurière demande alors au Mandalorien ce qui a causé les dommages à son armure. Il répond que c’était un cor de boue, et la femme armurière lui répond qu’il a gagné le cor de boue comme sceau et qu’elle va fabriquer la nouvelle armure. Le Mandalorien refuse de le faire, car il ne s’agit pas d’une noble mise à mort, puisqu’il a été aidé par un ennemi. Lorsqu’elle lui demande pourquoi un ennemi l’aiderait au combat, il lui explique qu’il ne savait pas que c’était son ennemi.

Comme le Mandalorien a renoncé à un signet, l’armurier décide d’utiliser le beskar pour forger des oiseaux siffleurs. Le Mandalorien accepte et dit qu’ils devraient en réserver pour les enfants trouvés. L’armurier est d’accord et dit que cela doit toujours être ainsi. Elle ajoute que les enfants trouvés sont l’avenir, car “c’est ainsi qu’il faut faire”. Les autres Mandaloriens chantent également “car c’est la voie”. Elle place les barres de beskar à l’intérieur de la fonderie, où elles sont fondues.

La femme armurière explique que les oiseaux siffleurs sont une puissante défense contre de multiples ennemis. Elle dit aux Mandaloriens de les utiliser avec parcimonie, car ils sont rares. Alors qu’elle forge un morceau de poitrine de remplacement, le Mandalorien vit un retour en arrière des forces séparatistes, dont un vaisseau de combat droïde HMP et des droïdes de combat qui bombardaient sa ville natale lorsqu’il était enfant. Ses parents atteignent un bunker et le font descendre à l’intérieur avant de le sceller. Le Mandalorien se retrouve face à un super droïde de combat de la série B2. Le flashback se termine alors que le morceau de poitrine est forgé.

À la cantine de Nevarro, Karga réprimande un chasseur de primes nommé Saucer Head, qui a probablement échoué dans sa mission, et lui dit de partir. Peu de temps après, le Mandalorien entre dans la cantine, qui fait taire ses mécènes alors que tout le monde le regarde. Karga le salue et dit au Mandalorien que tout le monde le déteste, car il est une légende.

Lorsque le Mandalorien lui demande combien d’entre eux ont des foulards, Karga lui répond qu’ils sont tous là, mais qu’aucun n’a conclu l’affaire. Karga le félicite d’avoir remporté la plus riche récompense de ce parsec et l’invite à s’asseoir. Le Mandalorien enlève son blaster et s’assoit. Karga lui dit que les autres pèsent le beskar mais qu’il célèbre le succès du Mandalorien car c’est aussi son succès. Il se vante d’être riche et demande comment il peut montrer sa gratitude à son partenaire le plus précieux.

Le Mandalorien demande son prochain emploi. Cela surprend Karga, qui suggère au Mandalorien de prendre un peu de temps pour s’amuser et lui propose de l’emmener aux bains de guérison Twi’lek. Mais le Mandalorien insiste sur son prochain emploi. Karga accède à sa demande, car les chasseurs mandaloriens “aiment s’occuper”. Il leur dit que les cibles sont toutes éloignées, et lui dit qu’il peut choisir, puisqu’il a mérité son choix. Le Mandalorien opte pour un travail lointain, qui s’avère être celui d’un fils de noble Mon Calamar non identifié, qui n’a pas payé sa caution. Karga remarque que le Mandalorien se dirige vers les dunes océaniques de Karnac.

Avant de partir, le Mandalorien demande ce qu’ils vont faire de l’enfant. Karga dit qu’il n’a pas demandé parce que c’est contraire au code de la guilde. Le Mandalorien lui dit que les hommes ont travaillé pour l’Empire et lui demande ce qu’ils font à Nevarro. Karga dit que l’Empire a disparu et qu’il ne reste que des mercenaires et des seigneurs de guerre. Si cela le dérange, Karga dit au Mandalorien de retourner dans les Mondes du Noyau et de signaler l’affaire à la Nouvelle République. Cependant, le Mandalorien fait la sourde oreille et dit que c’est une “blague”. Karga dit au Mandalorien de profiter de ses récompenses, et d’acheter un camtono d’épices. Il lui dit qu’il aurait tout oublié à sa sortie de l’hyperespace.

Le Mandalorien monte à bord du Razor’s Crest et prépare le navire pour le décollage. Cependant, il voit la balle avec laquelle l’enfant jouait et la visse au levier. Cela l’amène à reconsidérer sa décision de remettre l’Enfant au vestige impérial et d’éteindre les moteurs du navire. Il retourne à l’avant-poste impérial et s’approche de la porte verte.

Le Mandalorien se dirige vers une allée voisine où il voit le berceau flottant de l’Enfant jeté dans une benne à ordures. Le Mandalorien prend position sur un toit voisin. Utilisant son trident pour écouter ses cibles, il entend le client dire à Pershing qu’il ne s’en soucie pas et qu’il doit extraire le matériel nécessaire à la hâte. Pershing proteste en disant qu’on lui a ordonné de ramener le matériel vivant. Le client lui dit de se dépêcher, car il ne peut plus garantir sa sécurité.

Le Mandalorien frappe à la porte verte et est accueilli par le droïde gardien. Cependant, le Mandalorien arrache violemment la tête du droïde, provoquant un court-circuit. Deux soldats d’assaut sortent pour enquêter. L’un d’eux dit à l’autre de vérifier le périmètre. Le Mandalorien plante un détonateur sur un mur voisin, qui fait un trou dans l’enceinte impériale.

Deux soldats d’assaut sortent pour enquêter, mais le Mandalorien leur tire dessus par derrière. Un autre stormtrooper entre dans le couloir et retrouve ses camarades tombés au combat, dont l’un a un trou de fumée dans la poitrine. Le Mandalorien l’assomme avec son blaster et lui tire dessus également. Il s’aventure plus profondément dans l’enceinte où il piège un quatrième soldat d’assaut avec son câble de grappin et le poignarde.

Il ouvre une porte et abat les deux stormtroopers à l’intérieur du laboratoire. Il trouve également le Dr Pershing. Le Mandalorien est sur le point de l’abattre, mais le Dr Pershing plaide pour sa vie. Le Mandalorien tire sur une unité d’interrogatoire de l’IT-O à la place. L’enfant est scanné dans une machine. Pershing plaide pour que le Mandalorien ne fasse pas de mal à l’Enfant. Le Mandalorien le jette au sol. Le Mandalorien lui demande ce qu’il a fait à l’enfant. Pershing répond que sans lui, l’enfant serait mort. Pershing plaide pour sa vie, mais découvre que le Mandalorien a quitté le laboratoire avec l’Enfant.

Le Mandalorien emmène l’Enfant dans une réserve. Plusieurs soldats entrent dans la réserve avec des lampes de poche attachées à leur armure, dans l’intention de le débusquer. Le Mandalorien se cache derrière les caisses et assomme un soldat d’assaut, qui lui avait dit d’abandonner, car il n’a nulle part où se cacher. Il assomme un deuxième stormtrooper avant d’en assommer un troisième.

Le Mandalorien et l’Enfant sortent de la réserve et se heurtent à un stormtrooper. Le Mandalorien et le stormtrooper échangent des coups de feu. Le Mandalorien l’abat puis lance son lance-flammes sur un deuxième stormtrooper, le brûlant. L’enfant détourne le regard pendant que cela se produit. Le stormtrooper carbonisé tombe au sol.

Le Mandalorien entre dans la salle de réunion avec l’Enfant, mais il est acculé par quatre autres stormtroopers, qui lui ordonnent de se rendre. Le Mandalorien leur dit que ce qu’il tient est très précieux, et baisse doucement son arme et l’Enfant. Ils ordonnent au Mandalorien de s’agenouiller, mais il déclenche des sifflements d’oiseaux qui tuent tous les soldats de l’assaut. Il sort de l’enceinte des vestiges impériaux.

Plus tard, à la cantine, plusieurs traqueurs sont activés, dont celui de Greef Karga. Le Mandalorien se promène dans les rues avec l’Enfant. Il est bientôt entouré par plusieurs chasseurs de primes armés. Karga accueille le Mandalorien à son retour et lui ordonne de poser le “paquet”. Le Mandalorien lui dit de s’écarter, car il retourne à son navire. Karga réitère son ordre de poser la prime, et peut-être le laissera-t-il partir.

Le Mandalorien dit que l’enfant vient avec lui. Karga dit que s’il se soucie vraiment de l’enfant, il mettra le speeder et discutera des conditions. Un droïde astromécanique R6, sur le speeder, tourne la tête. Lorsque le Mandalorien lui demande comment il sait s’il peut lui faire confiance, Karga lui répond qu’il est son “seul espoir”.

Le Mandalorien regarde l’Enfant qui dort, puis tire sur les autres chasseurs de primes, sautant sur un véhicule de transport de bagages. Une fusillade éclate, et le Mandalorien force le droïde astromécanique à conduire le véhicule. Le Mandalorien échange des coups de feu avec les membres de sa guilde et en abat plusieurs. Le droïde est bientôt touché et le véhicule s’arrête.

Les chasseurs de primes se jetent sur le Mandalorien, mais celui-ci utilise son trident pour incinérer deux chasseurs, dont le Rodian Chussido. Karga remarque que le Mandalorien possède une “arme impressionnante”. Le Mandalorien lance un ultimatum à Karga : il va le laisser partir avec l’Enfant, pour retourner à son navire. Mais Karga lance un contre-ultimatum : la guilde prend l’enfant, et s’il essaie de les arrêter, ils le tuent et lui arrachent les morceaux de son corps. Le Mandalorien refuse, et élimine plusieurs ennemis avec son trident et son blaster. Le Mandalorien parvient à repousser les chasseurs de primes pendant un certain temps avec son lance-flammes, mais celui-ci s’épuise rapidement. Le Mandalorien regarde l’Enfant avant de se préparer à son dernier combat.

Heureusement, plusieurs membres de la tribu, équipés de jetpacks, lui viennent en aide en éliminant plusieurs chasseurs de primes. Karga se rend compte que la bataille s’est retournée contre lui, et s’enfuit. Paz Vizsla lui dit de s’échapper pendant qu’ils le couvrent de leurs tirs. Le Mandalorien dit qu’ils devront relocaliser la communauté, mais Vizla dit que “c’est la solution”. Les Mandaloriens font écho à l’unisson.

Le Mandalorien monte à bord du Razor Crest, mais il est bientôt acculé par Greef Karga, qui lui dit qu’il a enfreint le Code des chasseurs de primes. Le Mandalorien libère du gaz tibétain pour tenter de l’aveugler. Le Mandalorien tire sur Karga avec son blaster et le fait sortir de son navire avant de décoller. Alors que le Razor Crest décolle, les autres Mandaloriens le couvrent de leurs tirs.

Karga survit à la blessure du blaster, car une barre de beskar a attrapé le boulon du blaster. Le Mandalorien fait voler son navire dans le ciel de Nevarro. Paz Vizsla vole à côté de son navire et le salue avant de s’envoler. Le Mandalorien lui fait remarquer qu’il doit se procurer un jetpack. L’enfant est assis sur ses genoux. Le Mandalorien lui donne une balle pour jouer avec – la balle qu’il avait dévissée plus tôt – avant de prendre l’écusson du rasoir dans l’espace.

 

Anecdotes

 

Le titre en VO de ce chapitre “The Sin” est aussi celui de deux épisodes dirigés par la réalisatrice canadienne Deborah Chow, qui a réalisé des épisodes de Mr. Robot, The Man in the High Castle, Better Call Saul, et de nombreuses autres séries télévisées. C’est un épisode visuellement saisissante qui suggère pourquoi Lucasfilm a mis entre ses mains l’intégralité de la série Obi-Wan à venir.

 

Pendant une seconde, il semble que Carl Weathers soit mort et la façon dont il dit “Mando !” est un vrai délice. Mais est-ce que le Mandalorien voulait le tuer ? Ou a-t-il placé le tir là où il savait que le Beskar le protégerait ?

Apparemment les Jawas vivent sur de nombreuses planètes de la Bordure Extérieure (the Outer Rim)

 

 

Share This